Journal de Lisieux, son canton, son Agglo et du Pays d'Auge, paraissant quand il a le temps

Adresse postale : 3 rue Marie Curie - 14100 LISIEUX

        

Messagerie : echo.joli@wanadoo.fr 

 

Accueil Facebook Liens

 

 

OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES SUSPECTES

 

 

 

 

Allée DUBOIS, Clos St Antoine

 

MISE A JOUR DU 24.09.2022 :  Beaucoup de dossiers suspects à ce conseil, en particulier dans le domaine immobilier. On connaît l'addiction atavique d'Onc donne sous à l'immobilier, d'abord ce fut son "métier", grâce auquel il aurait signé quelques exploits à Livarot, de mauvaises langues insinuant que ce fut trébuchant.

Le pataugeage est au maximum dans la catastrophique ANRU II à HOTVIL, la plupart des possibilités de petits arrangements pour faire bénéficier des potes du privé de la manne engendrée par des démolitions débiles se sont refermées. On remarque toutefois (délibération 2022-134) un achat bizarre d'une parcelle SNCF pour faire de la "voirie" ce qu'il y aura autour n'étant pas précisé, s'agit il de faire payer au contribuable la rue desservant un lotissement privé ? Quand c'est flou, c'est une combine.

Rappelons qu'à plusieurs reprises, le roitelet s'était porté acquéreur de parcelles de #potananard, à qui il a sauvé la mise à prix d'or, pour en faire des parkings (Gascouin, place Bérat, Lehain entre autres).

Et bien il semble que le festival continue, qui consiste à se faire refourguer des parcelles pourries, dont l'aménagement et l'entretien ont été "négligés" par les propriétaires privés (dont des promoteurs marrons), ce qui va obliger la ville et donc ses contribuables à payer des travaux de mise en état aux normes qui vont coûter plusieurs centaines de milliers d'€. Le plus faisandé est l'allée Jeanne d'Arc, les clichés pris ce matin sont accablants.

A la manoeuvre, un avocat et néanmoins élu, ça comporte des risques professionnels, le camarade DESMONTS.

Que vont faire les pitres de l'opposition ? S'écraser comme d'habitude !

 

 

Le Clos St Antoine. La parcelle 315 refourguée à la ville par les poufiasses de co-propriétaires est pourrie,

avec un talus bâché qui ne demande qu'à se boursoufler, s'effondrer et boucher le fossé. Vous allez

voir que ces branleurs vont faire une pétition pour que les travaux qu'ils n'ont pas payé soit

effectués fissa aux frais des contribuables. La complaisance de Sébastien LECLERC est ignoble mais électoraliste.

 

-------------------------------------

Allée Louis DUBOIS, nids de poules, voire de dindes, genre VERDUN. L0 aussi des propriétaires qui n'assument pas, que la ville est incapable de contraindre à remplir leurs obligations, en l'occurrence de payer un revêtement correct, puis le revendre un 1€ symbolique une fois que c'est fait.

Là, par laxisme et disons le électoralisme subreptice la ville s'approprie, mais en même temps se plombe de 300 à 50000€ de travaux, sans compter les contraintes en matière d'accès des pompiers. Vous allez voir qu'ils vont gueuler pour ne pas avoir touché des sous et pour que les contribuables honnêtes payent des travaux de manière urgente. Des crapules.

 

-------------------------------------------

Les anciens terrains du quartier HLM Delaunay vont être bradés (?) à un promoteur CRÉADIMM SANTÉ qui me paraît bien léger. Là encore on est dans la bicoque, le gourbi, cible : les vieux pré-grabataires. 

 

 

Et une vente curieuse, RUE D'ASSEMONT, où sévit un certain fleuriste. Le numéro 10 c'est la parcelle 28, des garages. Ils avaient préampté ce terrain tout pourri et étroit dans le cadre de l'ANRU. Raté. Retour au propriétaire.