Journal de Lisieux, son canton, son Agglo et du Pays d'Auge, paraissant quand il a le temps

Adresse postale : 3 rue Marie Curie - 14100 LISIEUX

        

Messagerie : echo.joli@wanadoo.fr 

 

Accueil Facebook Liens

 

PLAINTE

CANTONALE 2021 - ARCHIVE

 

MISE À JOUR DU 12.07.2021

 

 

 

 

 

 

 

 

PAS DE QUOI PAVOISER

 

 

MISE A JOUR DU 29.06.2021 : Le maire de LISIEUX sort de cette élection finalement un peu affaibli, son binôme de Livarot a chuté, et le camarade Xavier CHARLES s'en sort de justesse, bien qu'il soit sortant. L'abstention est massive à 70%, le vote est acquis avec 20% des inscrits, ce n'est pas franchement une preuve d'adhésion ni "un beau résultat". Les candidats de gauche ne s'en sortent finalement pas trop mal en récupérant une partie de l'électorat populaire. Il est clair qu'une bonne partie des électeurs du RN se sont reportés sur le binôme de droite molle.

Il faut remarquer que les bulletins + les nuls passent de 4.15% à 6.25%. 

Manifestement, le gros souci du maire pour le futur est le RN, d'une part il félicite la gauche "d'avoir écarté les candidats RN" et en rajoute une couche avec "lutter contre la progression de l'idéologie portée par Marine LE PEN". Ca devient obsessionnel.  Ce faisant il engueule des électeurs qui ont voté pour lui. 

Il n'y a effectivement plus d'opposition au conseil municipal, comme je l'ai déjà dit, le dernier opposant, c'est votre serviteur. Ca va tanguer, car il a pris de fâcheuses habitudes à Livarot, de passer en force et de jeter les sous du contribuable par la fenêtre. On l'a vu à l'oeuvre durant l'élection avec des infractions au code électoral caractérisées, qui font l'objet de deux plaintes au pénal. Espérons que la justice se prononcera, comme je dis souvent "je ne peux être plus royaliste que le Procureur de la République".

N'oublions pas que notre bellâtre a 51 ans, qu'il vit sur la bête depuis 17 ans, et pas qu'un peu, et que dans cinq ans, s'il a un candidat sérieux en face de lui dans une ville et un canton qu'il aura ruiné, ça va être chaud.

 

 

 

LA COTERIE LECLERC AUX ABOIS

 

 

MISE A JOUR DU 25.06.2021 : Les discussions avec les électeurs, dont des maires et conseillers municipaux ou communautaires m'ont permis de mieux cerner les méthodes et la personnalité du maire de Lisieux. Etant devenu un spécialiste du code électoral, il convient de rester factuel et non polémique.

Un homme politique, c'est d'abord un réseau relationnel républicain, mais aussi des copineries plus ou moins avouables, qui peuvent aller jusqu'au népotisme (en famille). Déjà il s'est fait battre à plate couture pour l'Agglo, de nombreux conseillers communautaires ayant eu l'occasion d'apprécier l'individu.

Son ex-binôme sur Livarot est en fâcheuse posture.

Mais il y a plus grave, son éminence grise, un certain Xavier CHARLES, qui se présente face à François AUBEY va souffrir, et pourtant c'est le conseiller sortant, soutenu bruyamment par Jean Léonce Dupont. Dont il est un des pions puisque c'est lui le rapporteur du budget et également le grand chef à plumes du SDIS qui a réussi l'exploit de mettre en grève les casernes de pompiers.

Lors d'un des premiers conseils municipaux expéditifs, dans le public, il pianotait allègrement sur son téléphone, et le maire de Lisieux répondait par signe. Bref, le véritable maire de Lisieux, ou au moins le chef de cabinet (noir) c'est lui. D'ailleurs, s'il mord la poussière, il pourra être engagé en tant que tel.

D'où l'interception des élucubrations de Johnny Briard.

Ajoutons qu'une deuxième plainte a été déposé contre le binôme d'enfer (et d'autres), qui sera publiée lundi pour respecter les règles. 

Avec une participation catastrophique qui a obligé à faire un second tour, qui va encore dégringoler avec comme je l'espère un vote blanc massif, s'il est élu, pas de quoi pavoiser. Les cinq ans qui viennent vont être un long chemin de croix, avec au bout une candidature possible de François AUBEY dans les pieds, l'impossibilité de se présenter à la députation, ce qui fait que sa suppléante qui a effacé toute trace de LR et est très largement Macron compatible va se faire allumer.

 

 

CONSIGNE DE VOTE 2ième TOUR

 

MISE A JOUR DU 22.06.2021 : Nous remercions les électeurs qui ont porté leurs suffrages sur notre binôme. La suite on la connaît d'avance : endettement, déficits et dossiers bâclés. Significatif : il faut un deuxième tour du fait d'une très faible participation, la honte totale pour l'équipe municipale et les conseillers départementaux sortants.. Cela risque d'être pire dimanche prochain pour les cantonales et ôte toute crédibilité aux élus dans ces conditions.

Nous irons voter, mais ce sera un vote blanc pour les cantonales afin de minimiser le plus possible le nombre de voix se portant sur le vainqueur.

Quant aux régionales, votez selon vos convictions, vous avez quand même le choix, mais gardez à l'esprit que Hervé MORIN est parfaitement MACRON compatible, à titre d'exemple la députée Nathalie PORTE qui figure sur sa liste a mis son logo LR au placard.

 

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 04.06.2021 : Nos braves politiciens en ont plein la "goule" du numérique et de sa fracture, de la fibre, des nouvelles technologies, des miracles d'internet et des réseaux sociaux. Seulement voilà, ils... ne les utilisent pas, à part des publications banales et triviales sur facebook. Cela est valable pour les cantonales, et même pour les régionales. C'est à ma connaissance la première fois qu'est utilisé un QR-code pour renvoyer l'internaute sur un site avec son portable.

Vous allez voir que tout le monde va s'y mettre !

 

 

MISE A JOUR DU 13.06.2021 : Par hasard nous avions décidé de distribuer notre tract "ruralité" ce dimanche à Cordebugle et à Marolles. Ci-dessous un extrait, où il y a un cliché du village où nous avons été reçus fort civilement par le maire. Il y avait un monde fou comme quoi. Pour Cordebugle, nous avons renseigné les gens à la petite mairie, car cela a été annulé. L'état des routes dans le coin est quand même catastrophique, surtout pour les cyclistes.

Le budget route n'est en effet que de 55M€, alors que les mineurs isolés, clandestins à 80% majeurs, infiltrés par des passeurs rémunérés par les familles, coûtent entre 50000 et 70000€ par an. Il y en a 450 dans le Calvados, soit une fourchette de 22.5M€ à 31.5M€. Bref, virer ces personnes qui n'ont rien à faire en France, les interdire définitivement de séjour même touristique, permettrait d'augmenter le budget route de 50% !!!

A noter que la "clé de répartition" a été fixée par Dupont-Moretti à 1.08% pour le Calvados, ce qui fait qu'il y a 45000 vrai-faux mineurs clandestins en France pour un coût de 2.250 milliard d'€, financés par des contribuables de souche qui se font voler, agresser voire surinés par ces voyous "qui n'ont pas les codes".

 

 

MISE A JOUR DU 10.06.2021 : Extrait du tract "HAUTEVILLE". On est dans le concret. Puisque tout est bloqué, une seule solution, en sortir par le haut en remettant tout à plat. De toutes façons, vu les 130M€ en jeu, le préfet, s'il a des corones, va mettre de l'ordre dans ce dossier mal ficelé Les élus qui ont tout raté sur ce coup, dont Angélique PÉRINI en tant que binôme du sortant déchu Bernard AUBRIL, portent une lourde responsabilité.

 

 

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

MISE A JOUR DU 17.06.2021 : Compte tenu des délais, et de leur règles déontologiques, OUEST FRANCE et LE PAYS D'AUGE n'ont pas pu publier..

 

"Une nouvelle fois nous devons déplorer le comportement du binôme LECLERC - PÉRINI qui distribue un tract invraisemblable, à l'en-tête "Elections régionales Normandie", avec la tête d'Hervé MORIN, président sortant de la Région, et le titre de sa liste "VIVRE la Normandie". Ce tract est intitulé "LISIEUX Courrier de votre maire", signé par Sébastien LECLERC et... Nathalie PORTE, députée, avec au verso un cliché les montrant en compagnie d'Hervé MORIN et de Serge TOUGARD (candidat à la Région pour le Calvados comme Nathalie PORTE) !!!
Des copies d'écran montrent que ce tract a été distribué à St Martin de la Lieue, dont Mr LECLERC n'est pas maire, il s'agit bien d'un tract concernant le canton de Lisieux.
A deux jours de la fin de la campagne, il est impossible de répliquer par tract, c'est une infraction caractérisée à l'article L48-2 du code électoral.
L'article L52-8 interdit à la personne morale que constitue la liste "VIVRE la Normandie" de financer une campagne autre que la sienne propre.
De plus, 47% du coût de ce tract va être remboursé à la liste "VIVRE la Normandie" par le contribuable ! Il y a lieu de poser cette question : ne s'agit il pas d'un détournement de fonds publics (article 432-15 du code pénal) ?
Que pensent les autres binômes d'une telle conduite déloyale, au dessus des lois ?
Que vont penser les électeurs de ces agissements incorrects, eux qui sont déjà très critiques vis à vis des "politiques".
Une nouvelle plainte va donc être déposée."

 

 

ENCORE UN TRACT ILLÉGAL ?

 

Cette copie d'écran est accablante, ils distribuent dans les villages, c'est bien un tract pour la cantonale (voir la carte de visite)

 

MISE A JOUR DU 16.06.2021 : Un tract invraisemblable est distribué, avec la tête d'Hervé MORIN, président de la Région, et le titre "VIVRE la Normandie", intitulé "LISIEUX Courrier de votre maire", signé par Sébastien LECLERC et... Nathalie PORTE, députée, avec au verso un cliché les montrant en compagnie d'Hervé MORIN et de Serge TOUGARD (candidat à la Région pour le Calvados comme Nathalie PORTE) !!!

A deux jours de la fin de la campagne, il est impossible de répliquer, c'est une infraction caractérisée à l'article L48-2 du code électoral.

Il ne manquerait plus qu'on apprenne que c'est le budget de communication de la Région voire de la ville puisque c'est une "lettre du maire", qui payent ce tract de campagne gratuit (?) pour la cantonale.

Reste à savoir si ce coup de force a eu lieu ailleurs.

Bref, les dés de cette élection cantonale sont pipés, on a affaire à des tricheurs et j'ai horreur de cela.

 

 

 

NOS PROPOSITIONS

EN BREF

 

Le maire de Lisieux, conseiller départemental sortant qui a ruiné Livarot et son agglo, est aussi président de la commission des finances du conseil départemental, un poste stratégique qui lui a permis de faire financer ses exploits passés plus facilement. C'est bien parti pour Lisieux aussi ! S'il est élu, la situation va donc perdurer, et les maires des villages du canton peuvent attendre pour financer leurs projets et refaire leurs routes.

Un bon moyen d'arrêter le la folie des grandeurs est de nous élire, nous saurons bien contrer les dossiers dispendieux, rappelons que nous avions réussi à couler le projet Ellipse (900 places de parking à GLOS), et le crématorium (spoliation d'un riverain et la cheminée à 50m d'une école sous le vent), et bien entendu le Multiplex place de la République en nous débarrassant du maire précédent, qui était aussi conseiller départemental (commentaires : il venait prendre l'apéro et repartait aussi sec, idem pour son binôme, pas étonnant que la maire n'aient pas voté pour lui à l'Agglo !).

 

-- Elus, nous surveillerons tout particulièrement les finances du département, le bon usage de l'argent du contribuable, en particulier en contrôlant le gouffre des 450 clandestins soit disant mineurs isolés (majeurs à 80%), dont le coût est d'environ 22M€ à comparer au budget des routes 55M€.

-- Elus, nous exigerons la révision du NPNRU (ANRU 2) de HAUTEVILLE afin de favoriser les villages du canton au lieu de se disperser en ville, à Livarot, Mézidon, Orbec. Ce plan est scandaleux. Trois villages ont des projets de lotissement avec des locations pour les jeunes ménages (maintien des écoles).

-- Elus, nous nous opposerons à l'accaparement des subventions par la ville de Lisieux.

-- Elus, nous nous battrons pour que les routes et la voirie des villages soit remises en état.

-- Elus, nous nous préoccuperons de la sécurité dans les villages (dispositif participation citoyenne, pose de radars sur certains feux rouges).

-- Elus, nous surveillerons de près les investissement nocifs de la ville (plan de stationnement, destruction des places de parking en ville, et surtout le projet du MULTIPLEX qui concerne tous les habitants du canton (et de l'agglo en fait).

 

 

 

 

 

LE MAIRE PRODIGUE

 

 

MISE A JOUR DU 14.06.2021 : On se souvient de la chanson de Georges CHELON, le père prodigue, que j'ai à mon répertoire, c'est l'histoire d'un mec qui revient pour voir si ses gosses ont été bien élevés par une mère monoparentale. Le contribuable Lexovien a un problème, c'est son maire qui est prodigue. Comme dit l'un d'entre vous, il a claqué en 10 mois ce que son prédécesseur très mauvais père de famille avec 5000 habitants de perdus sur ses trois mandats, aurait dépensé en un mandat.

Il est tout de même rassurant de savoir que sa réputation de flambeur aux frais du contribuable l'a précédé, la bonne parole ayant été répandue par les maires de l'ex-Agglo Livarot, dont beaucoup siègent à l'agglo actuelle, et entre maires on se cause. 

Cette boulimie semble être une manie, et l'addiction aux acrobatie immobilières particulièrement sévère, y compris pour son propre compte, associé qu'il est dans plusieurs SCI avec un de ses grands copains agent immobilier à Livarot que l'on retrouve comme par hasard dans le circuit de l'affaire Bisson (source déclaration à la HATVP pour son mandat de député). Il se murmure même que des investissement lucratifs sont en cours sur Lisieux, sur fond de préemptions généralisées.

On relève qu'il était président d'une société HLM qui avait déposé un permis de construire derrière le stade.

Lui et son équipe ont misé sur un slogan "Lisieux bouge", ce qui n'est pas précisé, c'est le coût des déplacements.

C'est très inquiétant, car ils jettent le pognon par la fenêtre de la mairie : trou de 1.5M€ pour le stationnement, trou de 200/300000€/an du centre de santé (et le pouce), 2.7€ pour un plan vélo délirant, le chiffre de 23M€ est cité par la presse pour la destruction totale du stationnement en centre ville et de la place de la République pour faire place à un "ville piétonne + bobos trottinettes", l'imbroglio de l'affaire du Cirieux est bien parti pour coûter 600000€ pour deux propriétés mal construites, et rien qu'au conseil du  4.2M€ ont été engloutis dans des terrains de football, ça fait cher du m2 de pelouse pour les danseuses qui jouent à la baballe (total final de l'ardoise 5.7M€, alors que les locaux de l'école Paul Doumer ont été vendus à la ligue pour 1€. On est pas près de revoir un retour sur investissement. Cerise sur la soupe à la grimace, 875000€ pour construire un local "jeunesse" pouvant contenir 48 "djeun's" et 6 éducateurs, enclavé dans le stade, l'endroit est très mal choisi, mélanger un public d'égarés et des sportifs, c'est pas terrible.

Et au bout de la route vers l'abîme le Multiplex finançable à 30% par le contribuable, si c'est une opération privée. Si la municipalité sans même c'est le gouffre assuré.

A suivre...

 

 

 LA LIAISON

 

 

 

MISE A JOUR DU 14.06.2021 : En cherchant autre chose je suis tombé sur ces deux esquisses pour la liaison (rue de la Résistance et Place de Gaulle). La version définitive va être pire. Demandée à la "Maison des Projets" j'attends toujours.

 

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 12.06.2021 : Précision, car pincé les doigts dans le pot de confiture, c'est de bonne guerre de minimiser, notre adversaire qui n'a plus d'opposition pouvait faire un bilan de son mandat du canton de Livarot, vu les casseroles et les ardoises, c'est pas très électoral. Des propositions, nous en faisons, entre autre arrêter de jeter l'argent du contribuable par la fenêtre et de revoir le délire du NPNRU à 130M€ complètement foiré. Il est exact que son tract illégal doit être intégré malgré tout à son compte de campagne. Ce qu'il ne fallait pas faire, et c'est le noyau de la plainte, c'est distribuer en même temps des documents payés par l'Agglo et la ville, même pas disponibles au public à l'Espace Victor Hugo (vérifié) et à la mairie.

Pour le QR-code, techniquement on ne peut pas faire autrement que d'imprimer sur papier blanc, bon, c'est du A4, pas de quoi fouetter un chat. Il ont été remplacés hier par un A4 imprimé en jaune, qui se voit encore plus, le fond du QR-code en noir étant toujours blanc.

On note au passage que notre binôme adversaire a été obligé de se fendre d'un tract luxueux en triptyque qui présente un bilan de mandat du binôme déchu Aubril/Périni pas très brillant.

Nous remercions notre adversaire de nous avoir donné l'occasion de lancer une polémique sur des pratiques qui ne devraient plus avoir lieu d'être. Pub gratuite.

 

 

MISE A JOUR DU 11.06.2021 : Au sujet des QR codes, moyen moderne de communication employé à ma connaissance pour la première fois dans le cadre d'une élection (y compris pour la région). On a toujours des surprises avec ce genre d'innovation. Cela permet à un passant, en "flashant" l'affiche d'accéder directement par téléphone au site internet de campagne www.echo-joli.fr  et à la page facebook Lisieux Cantonales 2021.

Techniquement un QR code doit être en noir sur fond blanc, ce qui impose d'imprimer sur du papier blanc. J'ai donc suite à la remarque d'un autre candidat réimprimé en imprimant en jaune autour. Ca revient au même et c'est encore plus visible. De plus en déclenchant une polémique, comme "les gens" sont joueurs ils vont essayer pour voir si cela marche. Merci pour la pub.

Je vais donc demander à la député Nathalie Porte de modifier le code électoral pour tenir compte des spécificités techniques des QR-code. C'est comme cela que la démocratie progresse.

 

 

Article OUEST FRANCE, vendredi 11 juin.

 

LES PROSPECTUS DISTRIBUÉS

 

ILLÉGALEMENT

 

 

+

 

MISE A JOUR DU 11.06.2021 : L'ECHO JOLI est très lu au château, si bien que le fameux prospectus qui fait l'objet d'une plainte a été mis en ligne ce matin vendredi 11. Détail cocasse : je suis passé ce matin à 10h à l'Espace Victor Hugo, il n'y en avait pas trace, ni d'ailleurs de l'autocollant "tri sélectif". On peut s'autoriser à  insinuer que les stocks étaient chez Johnny Briard, fleuriste de son état, comme semble l'indiquer le cliché ci-dessus.

Sébastien et Angélique, faut arrêter là, on n'est pas à Livarot.

 

 

 

 

 

DÉPÔT DE PLAINTE contre

 

Sébastien LECLERC

 

 

MISE A JOUR DU 09.06.2021 : Ce n'est pas banal de déposer une plainte en pleine élection. Il faut publier maintenant, car un article du code électoral précise qu'il faut faire en sorte que l'adversaire puisse répondre. Cliquer sur l'image.

 

 

 

ON NOUS AURAIT MENTI ?

 

Pour les épisodes précédents de l'ANRU HOTVIL, C'EST PAR ICI.

 

MISE A JOUR DU 07.06.2021 : Etant donné la diffusion du tract "centre ville" qui critique l'ANRU 2, le château s'est cru obligé de répondre à nos interrogations sur le devenir de l'Arboretum, le "poumon vert" transformé en "résidence" par la baguette magique de Jean René DESMONTS, notre adjoint à l'urbanisme dans les vidéos de propaganda de "Monsieur HOTVIL" https://www.ville-lisieux.fr/fr/ . Il nous a été précisé que le PLUi de l'agglo avait été modifié en janvier, suite à une enquête publique dont nous ignorions l'existence, ce genre de manip n'est pas chantée sur les toits. Or cette délibération concerne sauf erreur les sections BO et BK (rien à dire d'ailleurs), mais pas du tout la section BP, dont fait partie l'arboretum (cadastré BP-197). Bravo pour l'enfumage. J'ai horreur de ça.

Il est donc confirmé qu'il faut une enquête publique pour déclasser l'arboretum de N à UA/B/C. C'est plié d'avance. Pas la peine d'insister. Mais on va quand même poser la question à l'agglo. C'est des filous des fois.

Vous avez compris, si vous voulez que le dossier de l'ANRU 2 soit remis d'aplomb, soit "renégocié", que la débilité de la "coulée verte" soit éliminée pour des reconstructions sur place qui sont le souhait des représentants des locataires et surtout des commerçants, il faut voter pour notre binôme !

Et si possible que les villages du canton en bénéficient plutôt que des opérations qui sentent bon les petits arrangements entre amis à Livarot, Mézidon et Orbec.

 

 

 

MISE A JOUR DU 07.06.2021 : Dans un article paru dans LE PAYS D'AUGE, suite à une question d'un habitant qui s'étonnait de voir des maisons à l'abandon dans la Cité Jardin (Camp Franc/Paul Doumer), le maire répondait que "ces maisons et ces terrains faisaient partie de la compensation qui devait servir à reconstruire des logements neufs dans le cadre de l'ANRU 2 Hauteville". C'est exact. Sauf que notre maire accro à l'immobilier précise : "ces terrains sont en partie en zone inondable" et que "Inolya ne pourra pas densifier plus que ce qui existe". Les fameuses maisons inoccupées portent des points rouge sur l'image ci-dessus. Une seule a un jardin qui peut baigner (crue centennale). 

Alors erreur ou gros mensonge parce qu'il y a une autre raison ? Il devrait pourtant le savoir puisqu'il fait partie du conseil d'administration d'Inolya, qui semble bien traîner des pieds sur ce coup. Y a t'il un blocage dû au règlement du PLUi de la zone, qui obligerait à faire une enquête publique, ou tout simplement la trouille de protestations dans le quartier ?

Cerise sur le gâteau, avait été déposé un permis de construire du Logis Familial (depuis fusionné semble t'il avec la SAGIM qui gère les tours infernales de Hauteville entre autres, de mémoire 4M€ d'isolation pour les démolir 10 ans plus tard, gaspillage) dans un vaste terrain derrière le stade dans la même zone, et qui n'est par miracle pas inondable. On se demande pourquoi ce permis de 2016 n'a pas été suivi d'effet et n'est pas intégré dans le dispositif ANRU 2. On verra cela plus tard.

En attendant pour trouver désespérément des terrains en remplacement, la mairie préempte tout ce qui bouge, y compris des terrains inondables le long du Bd Pompidou par exemple !

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 07.06.2021 : Le site de l'ancien tri postal rue Banaston fait aussi partie des terrains du dispositif ANRU2 (NPNRU). Pour le coup, celui là est tout ce qu'il y de plus inondable, comme la... caserne des pompiers, qui avait été inondée grave huit jours avant son inauguration. Habitant le quartier, il est arrivé plusieurs fois que cela baigne, heureusement de manière limitée. Pas certain que les services de l'Etat, échaudés par les ardoises des catastrophes naturelles accordent un permis de construire sur ce qui est une densification, ou alors avec des contraintes qui vont plomber l'opération. Et après, il faut trouver un assureur qui veuille bien se sacrifier, pas gagné.

En attendant le déluge (cela fait 25 ans que ce bâtiment lépreux bourré d'amiante est à l'abandon), la boulangerie a été préemptée et est fermée. Un moment a été évoqué une étude pour revitaliser le commerce dans le quartier, c'est mal parti. Tout ce qu'on vous demande, c'est de nous foutre la paix.

 

 

Pour les épisodes précédents de l'ANRU HOTVIL, C'EST PAR ICI.

 

 

 

ST MARTIN DE LA LIEUE

 

 

MISE A JOUR DU 04.06.2021 : Discussion fructueuse avec Mr Hubert Lenain, maire de St Martin de la Lieue. Nous avons appris plein de choses et réciproquement. A noter que la commune a mis en place le dispositif PARTICIPATION CITOYENNE avec la Gendarmerie ce qui s'avère pertinent par les temps qui courent d'une France orange mécanique, l'ensauvagement contamine des villages autrefois paisibles. Vu les échauffourées du dernier week-end, ce ne serait peut être pas inutile à Lisieux. 

Nous avons également évoqué la création d'un lotissement, qui pourrait très bien faire partie d'un ANRU 2 revu et corrigé, au lieu d'aller construire à Livarot, Mézidon et Orbec.

 

 

 

 

 

Cliquer sur les images pour lire les articles du Pays d'Auge. Ca gagne tout doucement. Raison : les voyous

n'ont plus peur des policiers et encore moins des politiques. Quand on en arrive là, c'est que tout a été raté avant.

  

 

 CENTRE DE SANTÉ : UN SCANDÂÂÂLE !

 

Pour les épisodes précédents , C'EST PAR ICI.

 

 

 

L'OPPOSITION ? OÙ ÇÀ ?

 

MISE A JOUR DU 26.05.2021 : Cette phrase extraite du fameux tract est lourde de signification. Déjà le mot minorité est quand même bien méprisant, en gros, vous ne pouvez rien faire de toutes façons, sauf si vos arguments peuvent faire changer d'avis les électeurs, ce qui est le cas avec ces cantonales. Quand on connaît un peu les méandres de la politique, il faut traduire par : "on s'arrange entre quatre yeux avant les conseils municipaux, et on expédie tout à la va vite".

D'ailleurs il suffit de suivre les conseils https://www.ville-lisieux.fr/fr/5nR-Seances-du-Conseil-Municipal.html en vidéo pour s'apercevoir que cela déblaye à vitesse grand V. En plus les "leaders" de l'opposition qui n'en est pas une ne se présentent même pas (Clotilde Valter, Sylvie Grandin, Christophe Colomer, Paul Mercier, muet comme une carpe vu ses casseroles) pour contrer la dilapidation de l'argent public en cours. La rescapée du camp Aubril est même passé en mode trahison des électeurs en faisant binôme avec le père prodigue, on est dans le registre du mandat alimentaire cool à 2333,64€ par mois. A ce prix là, le parricide vaut le coup. Le cocasse est que les parents de la miss (Dior) disaient pis que pendre de notre bellâtre (Sébastien LECLERC) il n'y a pas si longtemps. C'est humain de changer d'avis au vu des espèces sonnantes et trébuchantes du contribuable.

Il se murmure en ville que le roitelet déchu (Bernard AUBRIL) qui n'a assisté à aucun conseil municipal en 10 mois, prépare son savon de Marseille pour savonner la planche à celui qui l'a renvoyé dans ses foyers. Il fallait donner un coup de main à l'époque pour couler définitivement le projet de MULTIPLEX sur la place de la République. On est quitte. 

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 21.05.2021 : Cliquer sur l'image pour lire l'article. Rien à dire, ce jeune journaliste a bien résumé notre entretien.