Journal satirique de Lisieux, son canton, son Agglo et du Pays d'Auge, paraissant quand il a le temps

 

        

Messagerie : echo.joli@wanadoo.fr 

 

Accueil Facebook Liens

 

LE CAS SÉBASTIEN LECLERC

 

MISE À JOUR DU 05.05.2024

 

Classement chronologique inverse

 

 

 

 

 

ONC'DON'SOUS A FERMÉ SON

 

 

 

AGENCE IMMOBILIÈRE !

 

 

 

MISE A JOUR DU 19.04.2024 : Petit rappel pour les nombreux nouveaux lecteurs qui ont découvert ce journal iconoclaste grâce à la polémique sur les Anglais de ces dames. Cerise sur le gâteau, les sicaires du château ayant essayé vainement d'avoir ma peau par des manoeuvres d'alcôves vicieuses, ça a passionné les foules, qui adorent les histoires sulfureuses. On appelle cela l'effet Streisand.

Donc not'maire qui est aux sens dessus dessous avait réouvert une agence immobilière, qu'il avait créée à Livarot, avec un de ses grands copains de flibuste, le 20 mars 2023. Vu qu'il s'est fait balancer sur l'Echo Joli, le journal à scandale le plus lu dans les abris, les "zautorités" ont dû lui tomber dessus, préfet et proc en tête.

Ca fait quand même désordre de voir un maire commercialiser des biens immobiliers dont il signe le permis de construire, entre autres l'immeuble LE HENNUYER, pour lequel il s'était fait chopper bêtement en train de négocier une suite luxueuse à 900000€ (commission environ 90000€).

Ca a dû chauffer, car nous sommes dans un cas flagrant de conflit d'intérêt, border limite corruption, un tel mélange des genres n'étant pas vraiment casher.

Reste à savoir si ce conflit ne s'est pas traduit par une prise illégale d'intérêt du fait d'un chiffre d'affaire réalisé entre le 20.03.2003 et la fermeture subreptice et discrète en janvier 2024.

Du coup, il a été contraint de fermer avant que Thémis lui assène un coup de batte de base-ball, à la mode en ce moment pour la charia.

Détail croustillant, la date officielle de fermeture est la même que la date de création !!! sauf que la mise à jour de la fiche societe.com soit le 17.01.2024.

Autrement dit, circulez.

Vu que ces petits arrangements sont quand même juteux, comment va t'il s'y prendre à l'avenir, vu les opérations immobilières cornaquées par son fidèle JR en cours ? Comme par hasard le mari d'une adjointe pétulante vient d'ouvrir une agence à Bernay. Je dis ça, je dis rien.

Autre info : dans le coup tordu du terrain de l'ex-centre de tri postal de la rue Banaston, il semblerait qu'il y a de la friture. Au départ La Poste aurait fait appel à Partélios, sauf qu'Inolya, dont Onc'Don'Sous est administrateur et membre de l'exécutif, a raflé la mise. Partelios aurait collé Inolya au tribunal, ce serait en cours actuellement. Rappelons que l'ECHO JOLI suit de près ce dossier, car si au départ il devait y avoir 17 cages à lapins, c'est monté à 30 environ, ce qui fait 40 véhicules à caser dans un quartier où le stationnement est complètement saturé. JR avait d'ailleurs indiqué en conseil que le permis de construire "était signé" sauf que rien n'est affiché.

A suivre... 

 

 

LA MAISON POULAGA A T'ELLE

 

 

 

DÉBOULÉ AU LASER IMPACT ?

 

 

https://www.laserimpactlisieux.fr/ 

 

MISE A JOUR DU 18.12.2023 : Aucun article dans la presse aux ordres, pas de réaction ni de démenti. C'est donc qu'il y a du vrai.

 

MISE A JOUR DU 11.12.2023 : L'ECHO JOLI étant considéré comme un organe de presse, son journaliste est tenu de respecter autant que possible la déontologie de la profession, mais surtout bénéficie désormais des dispositions légales en matière de secret des sources. Bon, cela a toujours été un peu le cas, les petites souris étant d'une discrétion légendaire.

L'une d'elles, décidément elles pullulent, nous chuchote que les cow-boys de la Kommandantur auraient déboulé le vendredi 24 novembre avec des "collègues" donc un clebs spécialisé dans la recherche de produits illicites.

Les lieux avaient été créés par des "d'jeun's" comme une attraction foraine paramilitaire, genre jeux vidéos où le héros ne meurt jamais mais fait un carnage de l'ennemi, façon Hamas dans les kibboutz. Au bout de 5 minutes tu as compris, et m'y connaissant un peu en matière mili, si tu combats comme ça ta durée de vie est très limitée que ce soit en Ukraine ou à Gaza.

Un nouveau boutiquier a repris l'affaire début 2023, et semble avoir surtout développé le bar, c'est son droit.

La pêche semble avoir été bonne, et les clients un peu obligés de décliner leur identité. Des ragots circulent sur certaines personnalités, vu les curriculum, il faut marcher sur des oeufs avant de faire des révélations.

On notera que la presse aux ordres, la Rédaction Unique, a été priée de la boucler.

A suivre...

 

 

CA GRENOUILLE DANS

 

 

L'IMMOBILIER  !!! (Affaire S. LECLERC)

 

 

MISE A JOUR DU 23.09.2023 : Les dîners en ville et autres alcôves bruissaient d'une rumeur colportée sous les houppelandes, chuchotées de bouches venimeuses à oreilles libidineuses, selon laquelle N'a-qu'un-poste-de-police-mais-il-est-cramé-alors-maintenant-n'en-a-plus trimerait "deux jours par semaine" dans le privé.

Du coup les petites souris de l'ECHO JOLI se sont mis sur le coup et bingo, ont trouvé cette création de société. Ce qui ne veut pas dire qu'il bosse pas par ailleurs chez un #potasebastien. On le paye à s'occuper de Lisieux, de mémoire.

On connaît l'appétence de l'individu pour les opérations immobilières, avec sa baguette magique à transformer des terrains agricoles en terrains à bâtir lorsqu'il sévissait avec un de ses copains autour de Livarot. Sauf dépenses inconsidérées addictives, ses rémunérations sont de l'ordre de 4/5000€ mensuel, on est loin des 10000€ du roitelet, mais quand même.

Qu'entend-il par "expertise territoriale", par exemple proposer son savoir faire à l'agglo de son copain Playmobil pour bidouiller le PLUi en cours de révision ?

Conseiller un investisseur dans le domaine du cinéma ?

Ou alors, miracle, va t'il rencarder INOLYA dont il est administrateur pour virer les squateurs sous OQTF voire repris de justice de la Cité Jardin ?

Tout est possible avec cet individu qui mène Lisieux à sa perte. A suivre....

 

 

MISE A JOUR DU 07.12.2023 : SCOOP ! Il se trouve que j'avais à rencontrer quelqu'un dans un des établissements chicos de Lisieux, fréquenté par du beau linge. Je suis passé par l'arrière, stationner est plus facile, et surprise se trouvait présent un certain LECLERC Sébastien. A l'écoute d'une conversation, j'ai eu ouïe dire qu'il s'agissait de la commercialisation du projet de prestige envisagé par le promoteur CREADIM place Le Hennuyer. Il y a eu comme des interrogations métaphysiques lors du conseil municipal, il faut dire que la réputation de l'individu en matière immobilière du côté de Livarot l'a précédé.

C'est par ici : https://actu.fr/normandie/lisieux_14366/lisieux-difficile-de-reconstruire-des-logements-et-dattirer-des-promoteurs-prives_57881383.html

Manifestement il n'était pas là en tant qu'élu, mais en tant qu'agent immobilier, avec un jackpot à la clé, dont un beau morceau à 900000€.

Se faire de la thune en vendant un immeuble dont il a signé le permis de construire me semble être une magnifique prise illégale d'intérêt.

Qu'en pense Mme Le Procureur, que je dois informer avec des précautions de Sioux sur le sentier de la guerre, vu qu'elle me poursuit de ses assiduités dans une affaire de presse, à l'aune de la loi de 1881 ?

En plus, la concurrence déloyale vis à vis des agents immobiliers de Lisieux est avérée, si il y en a un qui porte le pet auprès de la FNAIM ça va swinguer.

Notre "N'a-qu'un-poste-de-police-mais-il-est-cramé-alors-maintenant-n'en-a-plus" n'a vraiment pas de chance avec votre journaliste d'investigation préféré, car après avoir coulé le mirifique projet de résidence et de pavillons sur l'Arboretum de HOTVIL, puis torpillé d'avance la modification du POS de la Cité Jardin (ce qui explique les SQUATS), reste la surveillance de l'entourloupe des 32 logements sur le terrain de l'ancien tri postal en cours. Le truandage va t'il consister à construire sans faire les 32 garages prescrits par le PLUi, en cours de révision, mais pas de bol il y aura une enquête publique ?

Touchés coulés comme l'Ellipse et le Crématorium ?

A suivre...

 

 

MISE A JOUR DU 11.12.2023 : Le cas d'Onc Don'Sous  (du contribuable) est en train de s'aggraver, car en fouillant un peu on se retrouve avec une galaxie gratinée qui n'est pas sans rappeler celle du couple d'enfer LEHÉRICY (alias Riton Rastignac)/Gérard BUTEL (alias Shreck) lors des municipales de 2014 où Lisieux a échappé de peu à une opération "main basse sur la ville". Du coup on s'est morflé Nanard...

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 30.03.2021 : Des juges, journalistes ou flics se font pincer par la patrouille dans des restaurants clandestins, faites ce que dit l'oligarchie et toi peuple tu fermes ta gueule. C'est ainsi que les voisins du maire (51 ANS LE 28 MARS) ont eu le droit samedi soir à une grosse teuf. Pas de bol, un citoyen traînait dans la rue pour faire pisser Mirza, ce qui est tout à fait légal après le couvre-feu de 19h.

Ce matin nous apprenons que JBB et sa charmante épouse sont au tas pour cause de Covid-19 (ou auraient été, on ne sait pas très bien si c'était la semaine dernière ou pas). En tous cas il ne l'a pas chanté sur les rond-points. Si JBB était de la fête ça va être l'hécatombe à la mairie. En plus il a été vu faire sa pantomime la semaine dernière au rond-point Bd Ste Anne/Rue Rose Harel avec quelques encostardés, il y a un coup de Trafalgar en préparation. Peut être un nouveau décor aussi naïf que débile à l'instar de celui de Willy Brandt et son tonneau BUSNEL dont les inscriptions ont été masquées par les plaques signalétiques et un panneau ville fleurie. Lamentable. 

Petit rappel quand même pour les rond-points, ceux-ci étaient réalisés par le personnel de la ville avec de l'originalité, du goût, n'est par artiste qui veut. Faire appel à du privé n'est pas toujours opportun, à part rincer la gueule aux copains, qui peuvent effectivement renvoyer l'ascenseur.

Il faut savoir que les cas de contaminations dans les magasins sont extrêmement rares, car d'une manière générale les protocoles sont respectés, ne serait ce que pour ne pas choper cette saloperie, qui vous oblige théoriquement à fermer et désinfecter. Que s'est il passé exactement, car la moindre des choses est de prévenir ses clients ?