Journal de Lisieux, son canton, son Agglo et du Pays d'Auge, paraissant quand il a le temps

Adresse postale : 3 rue Marie Curie - 14100 LISIEUX

        

Messagerie : echo.joli@wanadoo.fr 

 

Accueil Facebook Liens

 

 

ARRÊTEZ D'EMMERDER LE MONDE !

 

 

MISE À JOUR DU 03.09.2022

 

 

 

MISE A JOUR DU 02.08.2022 : "Faire chier le monde" x-ième épisode. Les places en zone bleue bien pratiques pour aller à la poste ont été sucrées pour que les bus puissent prendre leurs aises (il s'agit d'habituer les populations à ce qu'ils ne passent plus par la rue Condorcet pour implanter la piste cyclable du phare de la Touques).

On notera le sens interdit débile devant l'ex Banque de France. Vu le contexte et l'emplacement, rares sont les automobilistes qui le voient. On demande au taré qui a pondu ça de se dénoncer.

 

 

MISE A JOUR DU 26.10.2021 : Le "Phare de la Touques" a une intention perverse : nous faire chier à nous obliger à faire du vélo (1% des déplacements, et les vélos stationnés sur les emplacements jetés au petit bonheur sur les trottoir se comptent, avant d'être volés, sur les doigts d'une main). Son PLAN VELO est vicieux, car l'axe nord sud est à double sens, ce qui impose de supprimer la circulation rue Condorcet et foutre son caca rue du Gal Leclerc. Du coup, pour préparer son coup il fallait modifier le trajet des bus. C'est fourbe et sournois. Du coup les bus font maintenant le tour de la place Mitterrand, entre deux rangées de bacs très moches et se retrouvent parfois bloqués comme sur la photo.

Il en a profité perfidement pour supprimer les places devant la poste, les personnes à mobilité réduite apprécieront l'indélicatesse, et d'ajouter des panneaux de sens interdit "sauf personnes autorisées". C'est qui les privilégiés ? Les ronds de cuir de la Poste et de l'Agglo, les #potasébastien et pétassasébastien (à suivre et on va rigoler).

Pour faire avaler la pilule aux Mougeons : "il y a 50 mouvements de moins rue Condorcet", reportés rue Henry Chéron. Il vous prend pour des cons en plus.

 

 

MISE A JOUR DU 18.10.2021 : Encore une fois la fine équipe à la botte de Frédo cinq zéros n'a pas pu s'empêcher de "faire chier le monde" en bloquant toutes les issues de la place ou presque, sauf pour les paniers à salade de la maison poulaga, alors que les stands  étaient plus que dispersés. Cette étalage est d'ailleurs très mauvais pour le bizness, on sait depuis des lustres que la concentration favorise les affaires car le client n'a pas trop à se déplacer.

 

MISE A JOUR DU 16.10.2021 : Encore une foire à tout, trop de foire tue la foire. On remarque que l'offensive du boui boui à Frédo cinq zéros pour racoler les empoisonnés du centre ville continue, avec la bénédiction de la mairie. Bon cette fois ils ne vont pas bloquer la circulation en centre ville pour "faire chier le monde". Reste à savoir s'ils vont comme la dernière fois nous casser les burnes dès le samedi et s'étaler sur toute la place. On remarque que le masque est obligatoire en extérieur, ce qui est complètement débile avec 4 poilu.e.s en réanimation pour une population de 700000 habitants.

 

 

MISE A JOUR DU 19.09.2021 : Samedi 18 septembre 2021, 16h30. Comme on ne sait jamais "s'ils" le font exprès façon pervers narcissique pour entraver les déplacements du populo en vwouature diesel, ou si c'est de la connerie abrutie à l'état pur, musarder en ville leur montre l'étendue de leurs débilités.

Il faut se méfier d'ailleurs dans les commentaires, car drapés dans leur orgueil de majestés lésées, la plainte en diffamation n'est jamais très loin.

Donc ci-dessus la place de République barrée on ne sait pourquoi et par qui sur ordre de qui, et ci-dessous, la partie stratégique pour le stationnement et le fonctionnement des commerces occupé au trois quarts par un chantier qui aurait très bien pu être positionné dans la zone orange côté Jean Macé. Avec les engins de manutention modernes ce n'est pas un souci, le temps de la pioche et de la brouette est révolu. C'est bien pour faire .... le monde.

Tous les commerçants le savent, sauf ceux qui cirent les pompes des arrogants du château, le consommateur est une petite bébête fragile qui passe son chemin à la moindre contrariété ou carrément ne vient plus s'il a le sentiment confus que l'accès au centre ville est entravé systématiquement sous n'importe quel prétexte.

Barrer le centre ville le jour des fêtes Thérésiennes pour une foire à tout vaseuse en est un exemple.

Qu'en pense l'adjoint au travaux et néanmoins phare de la pensée éclairant de mille feux, limite aveuglants, l'obscurantisme de la plèbe ?

 

MISE A JOUR DU 18.10.2021 : Encore une fois, ils ont bloqué la rue Henry Cheron et la rue Condorcet, empêché le stationnement place Mitterrand toute la journée pour rien car c'était vide, et déployé des cerbères toute la journée, y compris pour le personnel municipal, pour contrôler les passes sanitaires. Franchement raz le bol de ces casse burnes. Les poulets étaient aussi mobilisés, pour cause de descente des chtarbés et wesh-wesh, façon France orange mécanique.

MISE A JOUR DU 16.10.2021 : Les chéries de l'époque ont 40 ans de plus dans la musette à cellulite, bon certaines à 60 piges bien tassées ont de beaux restes malgré les heures de vol. Quant au véritable rock, celui de Chuck Berry et consorts, c'est 1955, pour trouver des danseuses qui ne font pas tapisserie en fauteuil roulant ça va devenir dur. C'était la séquence macho bobo. 

LE SENS ABRUTI

 

 

MISE A JOUR DU 04.03.2021 : Figurez vous que je n'avais jamais vu ce panneau de sens interdit que j'ai franchi allègrement plusieurs fois sans le voir. J'ai même failli me faire rentrer dedans par un taré qui roulait plein pot à gauche. Je ne sais pas quel est le débile qui a mis cela en place pour em.... le monde, car cela t'oblige à faire le tour par la rue Condorcet que JBB dans ses délires Grétoïdes veut rendre piéton pour casser les pieds aux riverains. Et aux travailleuses travailleurs qui n'ont pas de passe-droit en tant que #potasébastien ou #potaplaymobil pour aller jeter leur caisse Cour Matignon au milieu des carrosses de luxe SUV des donneurs de leçons d'écologie de l'Agglo.