Journal satirique et écologique du Pays d'Auge, paraissant quand il a le temps

Adresse postale : BP 21039 - 3, rue Marie Curie - 14101 LISIEUX CEDEX

        

Messagerie : echo.joli@wanadoo.fr 

 

Accueil Facebook Liens

 

AFF. CIRIEUX/HERON
CENTRE DE SANTE
PLAN VELO
CASSEROLES LIVAROT
COVID 19 LISIEUX
Affaires AUBRIL
Survivalisme
MUNICIPALES 2020
LISIEUX 2025
Plan de Stationnement
Centre Ville Multiplex
HOTVIL
Economie Commerce
Breves de Comptoir
GARE A MA GARE
L'AGGLO
Daech a lisieux
LE ROITELET/LE CLAN
Phynances
CREMATORIUM
LINTERCOM
Le SCOT
Conseils Municipaux
ARCHIVES 1
ARCHIVES 2
Divers
Tuiles Immobilieres
Musique et Culture
Ordre Republicain
Sante
Les Phynances
Environnement
HEROUVILLE
Sport
Social/Humanisme
Glossaire

 

MISE À JOUR DU 12.04.2021

 

L'AFFAIRE CIRIEUX/HÉRONLES CASSEROLES DE LIVAROT - COVID 19 A LISIEUX  

 

LE CENTRE DE MALADIE - LE PLAN VÉLO

 

 

 

 

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 13.04.2021 : Le site RN-LISIEUX a été toiletté. Nous recherchons encore quelques candidates (titulaires et remplaçantes pour certains cantons,

pour nous contacter, c'est par ici.

 

 

 

COVID 19 A LISIEUX (suite)

 

 

 

MISE A JOUR DU 12.04.2021 : C'est confirmé par des articles de la presse aux ordres qui indiquent que les hôpitaux de Lisieux et Criqueboeuf (celui des copines des marquises de la côôôte du 21ième arrondissement) sont pleins, avec les dents du fond qui baignent. On en est pas encore aux parigots qui sortent les pieds devant de leurs brancards empilés dans les couloirs des urgences, mais ça vient. Merci Macron d'avoir permis à ses potes de l'oligarchie de faire exode vers la province pour pouvoir annoncer fièrement que ça va mieux en Ile de France, forcément 20% de la population est partie.

Les chiffres ne sont donc pas bons pour le Calvados, ça devrait se calmer, mais bon. A noter que les statistiques sont faussées le dimanche où les sorties sont plus rares. A voir donc ce soir.

 

 

 

--MUNICIPALES 2020

-- SURVIVALISME

 

A suivre...

 

 

ÉDITO DU 12.04.2021

 

 

 

Bonjour,

 

 

Après trois semaines, votre journal de caniveau préféré a reçu une réponse de la mairie au sujet de l'affaire du CIRIEUX/HÉRON et les "décisions du maire".

Pour le CIRIEUX, c'est circulez il n'y a rien à voir.

Le reste, à exploiter.

Bon confinement.

 

A suivre...

 

A ANGELINI

 

 

 

 

Boîte e-mail echo.joli@wanadoo.fr .

 

 

 

BRÈVES DE COMPTOIR

 

BRANLE BAS A LA SOUS-PREFECTURE MAJ 03.04.2021  : Ballet de véhicules et motos, si le Gilet Jaune est à la merci, les huiles sont bien protégées. Les mauvaises langues persiflent : ce ne serait qu'un départ en vacances en grandes pompes avec bobonne et les sales gosses. On le saura si les illuminations du bâtiment, sur plusieurs étages, c'est Versailles, parfois très tard dans la nuit, cessent. Ca fera toujours des économies de fée électricité.

Se barrer en vacances pendant un renfort de VIGIPIRATE ça fait un peu désordre. Notre sous-préfet sera t'il de retour lundi soir avant 19h du fait de la tolérance accordée magnanimement par le dictateur pour permettre l'exode de Paris de l'oligarchie ? Et dès mardi, c'est 10km comme pour tout le monde. Non mais.

 

PLACE JACQUES CHIRAC MAJ 03.04.2021  : Tout le monde a cru que débaptiser la Place Mit' pour la renommer place Jacques Chirac était un poisson d'avril. Il paraît que non. On se renseigne.

 

ON RÉPOND A L'ECHO JOLI MAJ 03.04.2021  : Après trois semaines d'attente, le cabinet du maire, dont on ne connaît même pas la composition, c'est pourtant obligatoire (tableau des effectifs), a daigné répondre à votre plumitif d'investigation préféré. Pour l'affaire suspecte CIRIEUX/HÉRON, c'est circulez. Le reste on vous tient au courant.

 

 

Pour les brèves du mois, c'est par ici

 

  

 

 

JOHNNY BE BAD INFESTÉ (suite)

 

MISE A JOUR DU 02.04.2021 : Croisé JBB en vélo : "connard". Bon, je veux bien. Remarque : il y a 300m et c'est tout plat. Grimper la côte de la Basilique c'est bon pour les Gilets Jaunes. 

 

MISE A JOUR DU 01.04.2021 : Pris les doigts dans le pot de confiture, JBB crache le morceau : "Je ne comprendrais jamais cet entêtement à fermer les commerces. Autant je peux comprendre que les rassemblements familiaux soient vecteurs de contaminations. Et oui, notre expérience, nous a conduit pendant 1 an à se protéger, à protéger nos clients, en appliquant toutes les mesures sanitaires dans notre boutique, et tout s'est toujours bien passé pour tout le monde!

Finalement, lors d'un contact familial, nous avons été contaminés début Mars, ça va très vite, avant d'être déclaré positif, vous avez déjà transmis la petite bête.

Pour nous, le score, c'est 9 personnes impactées ! (NDLR, des noms).

Bon, tout le monde va bien et c'est bien là l'essentiel. Alors oui, c'est une véritable araignée qui tisse sa toile sur notre planète. Oui, il faut être prudent, mais là, ces mesures de fermetures des commerces n'ont aucune efficacité prouvée et détruisent un peu plus chaque jour notre lien social, la trésorerie de nos TPE et l'économie de notre pays. L'Assemblée Nationale et le Sénat sont ils majoritairement favorables à ces mesures ? Un débat a t'il été engagé ?

Ou finalement, est-ce la politique d'un seul homme ?

Ce soir, j'ai une très forte pensée pour tous mes collègues artisans, commerçants qui encore une fois seront dans l'obligation de fermer boutique ce Samedi..

Total soutien".

 

Un peu faux cul le camarade, car les fleuristes ne sont pas concernés par la fermeture des commerces. personnellement, j'y ai droit, on va se débrouiller, mais c'est franchement pénible.

 

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 31.03.2021 : Le nouveau bouquet du Manoir d'Assemont (pub), "Senteurs de Covid", spécial mamie à héritage confinée en EHPAD. Même vaccinée la vioque elle y passe.

 

 

 

 

GROSSE TEUF CHEZ LE MAIRE

 

JOHNNY BE BAD (BRIARD) INFESTÉ

 

 

MISE A JOUR DU 30.03.2021 : Des juges, journalistes ou flics se font pincer par la patrouille dans des restaurants clandestins, faites ce que dit l'oligarchie et toi peuple tu fermes ta gueule. C'est ainsi que les voisins du maire (51 ANS LE 28 MARS) ont eu le droit samedi soir à une grosse teuf. Pas de bol, un citoyen traînait dans la rue pour faire pisser Mirza, ce qui est tout à fait légal après le couvre-feu de 19h.

Ce matin nous apprenons que JBB et sa charmante épouse sont au tas pour cause de Covid-19 (ou auraient été, on ne sait pas très bien si c'était la semaine dernière ou pas). En tous cas il ne l'a pas chanté sur les rond-points. Si JBB était de la fête ça va être l'hécatombe à la mairie. En plus il a été vu faire sa pantomime la semaine dernière au rond-point Bd Ste Anne/Rue Rose Harel avec quelques encostardés, il y a un coup de Trafalgar en préparation. Peut être un nouveau décor aussi naïf que débile à l'instar de celui de Willy Brandt et son tonneau BUSNEL dont les inscriptions ont été masquées par les plaques signalétiques et un panneau ville fleurie. Lamentable. 

Petit rappel quand même pour les rond-points, ceux-ci étaient réalisés par le personnel de la ville avec de l'originalité, du goût, n'est par artiste qui veut. Faire appel à du privé n'est pas toujours opportun, à part rincer la gueule aux copains, qui peuvent effectivement renvoyer l'ascenseur.

Il faut savoir que les cas de contaminations dans les magasins sont extrêmement rares, car d'une manière générale les protocoles sont respectés, ne serait ce que pour ne pas choper cette saloperie, qui vous oblige théoriquement à fermer et désinfecter. Que s'est il passé exactement, car la moindre des choses est de pérvenir ses clients ?

 

JBB SE FAIT SOUFFLER

 

DANS LES BRONCHES

 

 

MISE A JOUR DU 24.03.2021 : C'était réglé comme du papier à musique, ce rond point naïf bidouillé et décidé sur un coup de tête  entre coquins ne pouvait que déclencher des polémiques. Bien qu'il y ait un avocat dans l'équipe, au nom prédestiné, nos pieds nickelés se sont assis allègrement sur la législation, une mairie n'a pas à favoriser une entreprise et à l'autoriser à se faire de la pub sur une parcelle appartenant à la ville. C'était le cas du tonneau à la marque BUSNEL très visible, dont on ne sait pas très bien s'il a été prêté, donné ou acheté. Evidemment les nombreux concurrents ont soufflé dans les bronches de JBB, ce qui a eu pour effet de gonfler un peu plus le pois chiche et les chevilles de l'individu. A force d'accumuler les coup foireux, il va passer pour un con et finir par exploser.

Du coup ils ont mis des logos de la ville sous des plastiques, ce qui fait dégueulasse et désordre.

Comme l'Echo Joli n'a pas encore reçu les décisions du maire, on ne peut savoir combien cette petite plaisanterie a coûté, et en particulier le montant de la facture du camarade "paysager" BLOT. J'en connais qui l'ont un peu saumâtre dans le sens où l'artiste semble avoir des trous de mémoire et des oublis dans ses prières. Avant de traiter, faut quand même vérifier le pedigree les gars, vieux réflexe d'ex banquier. Vu le désastre, à ma connaissance il n'y a même pas eu d'inauguration alors qu'elle devait être faite à l'occasion de la foire aux arbres.

 

 

 

 

LES MORTS VIVANTS

 

SE REBIFFENT !

 

 

MISE A JOUR DU 15.03.2021 : Ci-dessus le registre des actes administratifs disponible sur le site de la mairie. Le dernier date du 12 mars alors que le post facebook date du 11. Il n'y avait donc pas d'arrêté municipal, sauf preuve du contraire car on remarque que les numéros ne se suivent pas, ce qui est quand même curieux pour un registre de cette nature. Alors nouveau mensonge ou pas ? De toutes façons ce ne peut être le préfet, car celui-ci aurait fermé tous les cimetières et les jardins publics comme celui de la Basilique. 

 

 

MISE A JOUR DU 14.03.2021 : Quand on les accumule, il y a un moment où ça coince. Les sans couilles de zélus sont tétanisés par le politiquement correct, et surtout pour éviter la case mise en examen par un juge rouge. Au moindre pet de travers de dame Nature, c'est la panique, on sort les parapluies. En l'occurrence un petit coup de vent a fait rentrer notre "PIREQUE" dans son abri atomique. Bon, le jardin public, je veux bien les arbres sont grands, et puis on peut aller se balader ailleurs comme dans les jardins de la Basilique, qui étaient ouverts, il y a pourtant de grands arbres, qui y ont laissé branches et pommes de pins.

C'est ainsi que PIREQUE croyant bien faire comme petit père des peuples protecteur de la veuve, de l'orphelin et accessoirement des bronzés pourchassés par les milices d'ultra-droite, a décidé de fermer le... cimetière, où il n'y a pas d'arbres. Il est vrai que les âmes damnées, les fantômes, les ectoplasmes décharnés et les succubes ont une fâcheuse tendance à s'envoler.

Comme la communication de cette mairie à la dérive, c'est sur facebook, et pas par les voies naturelles, personne n'était au courant, encore moins les familles éplorées qui viennent à juste raison parfois de loin se recueillir sur les tombes familiales et remercier les macchabées pour l'héritage. Un peu d'humanité, diantre.

Pas de bol pour PIREQUE, s'est pointé un jeune homme connu pour monter dans les tours, avec des fleurs pour sa maman, délicate attention. Il n'était pas seul, une bonne dizaines de voitures. Du coup il a appelé le bunker qui l'a envoyé promener, mais a expédié un de ses seconds couteaux sur place. Les protestataires ont appelé OUEST FRANCE, la jeune journaliste semblait un peu perdue face à cette jacquerie improvisée. Elle a intérêt à numéroter ses bretelles de sous-tif pour faire un article de neuneu comme en a le secret la rédaction unique.

Détail cocasse : l'arrêté municipal n'était pas affiché, ce qui est tout à fait illégal et en dit long sur le désordre qui règne au château.

 

 

 

MISE A JOUR DU 11.03.2021 : Le jardin public avec ses grands arbres à la rigueur, mais le cimetière, ont-ils peur que les morts vivants s'envolent ?

Quant à JBB, il va nous dire d'où vient le vent mauvais, des quartiers nord ? En tous cas les filles, la jupette de printemps raz la moule n'est pas d'actualité, sinon de vieux barbons vicelards #BALANCETONPORC vont pouvoir reluquer vos petites culottes, n'est ce pas Pimprenelle ?

 

 

 

 

 

CENTRE DE SANTÉ MUNICIPAL :

 

C'EST UN SCANDÂÂÂLE  !

 

 

MISE A JOUR DU 11.03.2021 : On va vous raconter les tenants et aboutissants de ce fiasco prévisible !

 

 

JBB ET LES COUSSINS BOCHES

 

 

MISE A JOUR DU 09.03.2021 : Ci-dessus un radar en ville, c'est donc possible. Remarquez, pour les édredons on apprend que le premier adjoint habite au 51 et une autre adjointe au bout de la rue, charité bien ordonnée commence par soi même aux frais du contribuable. Il est évident qu'un radar fera au début un carton (comme le radar de Canapville), certains automobilistes pourrait venir manifester leur désaccord en direct live. Et puis se prendre 4 points et une prune par un radar qu'on a soi-même installé, c'est du sado-masochisme ou je n'y connais rien.

 

https://actu.fr/normandie/lisieux_14366/ralentisseurs-a-lisieux-une-solution-provisoire-en-attendant-des-travaux_39870851.html 

 

MISE A JOUR DU 02.03.2021 : Encore une fois, tel un chien fou ayant échappé des mains d'une fleuriste, JBB sur un coup de tête décide tout seul de trouver une solution miracle au problème de la vitesse des véhicules sur le Bd Herbet Fournet (route de Deauville). Il faut dire que dans le coin pullulent les paranos qui achètent des maisons sur ce Bd parce que ça classe et qui viennent ensuite te pleurer dans le gilet pour pallier aux nuisances de leur connerie d'avoir acheté là. C'est pareil pour un train touristique, des branleurs de bobos pastècoïdes parigots achètent des bicoques à prix d'or parce que le tortillard a de la gueule et après viennent t'engueuler parce que tu fais de la fumée qui salit les draps en soie tendus justement le dimanche après-midi (il y a des abrutis qui croient d'ailleurs que le train est diesel voire électrique).

Sans réfléchir plus loin que le bout de sa rose, il s'est évidemment précipité sur la plus mauvaise solution : le coussin Berlinois. La prochaine fois ce sera l'édredon de la beldoche ou les miches à maman. J'y suis passé ce midi, ces machins dangereux pour les deux roues et apparemment illégaux (voir le bon article du Pays d'Auge), sont totalement inefficaces car il suffit de les éviter d'un côté pour pouvoir rouler plein pot. On notera que ceux qui gueulent le plus s'arrangent pour que ces générateurs de boucan ne soient pas devant chez eux, de véritables salauds. Quand aux piétons qui se font renverser, la réglementation qui persécute l'automobiliste et le rend responsable de tout, y compris dégommer des imprudents qui traversent sans regarder y est pour quelque chose. Lorsqu'il a neigé, je me suis arrêté prudemment à 10m d'un passage piéton pour laisser passer une mamie en bottines et déambulateur sur le verglas, mais avec masque. La vieille se pète la tronche tu te retrouves au tribunal.

On apprend au passage qu'il va y avoir "des travaux" sur ce boulevard, et comme la dinguerie du moment est de faire chier 99% de la population pour 1% d'égarés en vélos, les nazes qui se sont prosternés et ont ciré les racines de JBB, vont se retrouver comme des cons sans stationnement avec une piste cyclable déserte.

Il n'y a que deux solutions valables : un radar et/ou des feux qui s'ouvrent à l'approche comme devant le collège Cornu. A 135€ et quatre points tu y réfléchis à deux fois avant de passer outre. 

Un conseil : si vous voyez JBB traîner dans votre quartier, virez le, vous allez subir ses débilités.

 

 

LE SENS ABRUTI

 

 

MISE A JOUR DU 04.03.2021 : Figurez vous que je n'avais jamais vu ce panneau de sens interdit que j'ai franchi allègrement plusieurs fois sans le voir. J'ai même failli me faire rentrer dedans par un taré qui roulait plein pot à gauche. Je ne sais pas quel est le débile qui a mis cela en place pour faire chier le monde, car cela t'oblige à faire le tour par la rue Condorcet que JBB dans ses délires Grétoïdes veut rendre piéton pour casser les burnes aux riverains. Et aux travailleuses travailleurs qui n'ont pas de passe-droit en tant que #potasébastien ou #potaplaymobil pour aller jeter leur caisse Cour Matignon au milieu des carrosses de luxe SUV des donneurs de leçons d'écologie de l'Agglo.

A dégager, sinon crac.

 

 

ÉVÊCHÉ : ON EN PREND

 

POUR 20 ANS FERME

 

 

 

MISE A JOUR DU 26.02.2021 : C'est très mal parti, cet immense vaisseau symbolique de la puissance des évêques, qui était en fait du temps de l'ancien régime l'équivalent de la préfecture, est complètement à la ramasse dans notre monde moderne : 4000m2, plafonds de six mètres (ex-bibliothèque municipale), passoire thermique de choc. En plus l'entretien a été négligé, les huisseries de la cour Matignon en disent long sur la déliquescence de l'Etat, l'entrée côté jardin public est étayée, les corniches dégringolent, plus rien n'est aux normes etc...

Les exemples des échecs des élus dans ce genre de circonstances sont nombreux : le Tribunal chez Wonder c'était il y a 20 ans (première campagne municipale du roitelet), un type s'est fait des c.... en or en louant un échafaudage pendant 10 ans place Mitterrand, alors que Gérard BUTEL a réhabilité la partie au dessus de LA POSTE en deux coups de cuillère à pot et actuellement plume allègrement l'agglo en louant des locaux à l'arrache. Car il n'y a pas eu d'anticipation, les services de l'agglo sont dispersés, comme ceux de la ville. Et ne voilà t'il pas que PLAYMOBIL en rajoute une couche en achetant l'ex hôtel REGINA, et veut démolir trois maisons rue de la gare pour faire des parkings pour ses ronds de cuir privilégiés alors que tous les parkings sont vides autour.

Le plus grotesque fut sans doute le MULTIPLEX place de la République, où le roitelet nous a baladé pour se faire mousser pendant huit ans, en coulant le commerce de centre ville avec son racket de plan de stationnement à la con. Tout ça pour se ramasser une gamelle après avoir englouti des centaines de milliers d'euros en études et pré-fouilles.

Avant de prendre des décisions débiles, il faut taper son cinoche pour faire croire qu'il y a eu concertation. C'est ainsi qu'ils ont eu la flagornerie de demander leur avis aux Lexoviens sur facebook avant le cinq mars ! D'un air de dire, donne ton avis sur gogolbook et circule il n'y a rien à voir. Ceci d'autant plus qu'il y a eu un cabinet d'étude de nommé, un coup à 100000€, dont le seul objectif est de caresser le cochon de payant, l'élu qui plume de contribuable, dans le sens du poil.

Conclusion, si tu veux régler le problème, il n'y a pas d'autre solution que de refourguer le mistigri à... Gérard BUTEL pour un euro symbolique. Gégé tu penseras à moi pour une petite rétro-commission bien méritée.

 

 

 

 

JBB, UN ROND-POINT DÉPOTOIR

 

 

MISE A JOUR DU 25.02.2021 : Ca tourne au délire car nos "créateurs" avaient fait un projet pour St Pierre de Cormeille, qui les a envoyé balader. Du coup, il leur fallait trouver un couillon pour refourguer leur camelote, dont des merdes invendables qui traînaient dans leurs jardins. Le premier couillon, maire de son état, a transmis à un autre couillon permanent tout content de dilapider l'argent du contribuable pour se faire de la pub en inaugurant ce chef d'oeuvre de naïveté, du sous-sous-douanier Rousseau, et pouvoir parader lors de la coupure du ruban pour la foire aux arbres. Du coup le chantier c'est à l'arrache avec un aimable mélange des genres entre plusieurs boîtes privées et les employés municipaux dans le collimateur de la méchante sorcière. Plus tu vas vite, plus les heures de vol sont chères.

Quant à l'avis du conseil municipal, c'est facultatif, et pour celui de citoyens c'est circulez et payez. Pire que Nanard, c'est dire.

 

 

 

MISE A JOUR DU 24.02.2021 : Bon, ce n'est qu'un rond-point, les dégâts sont limités. Il faut dire que la déco précédente, due aux goûts de chiotte du Gros Blaireau était plutôt naze, mais reconnaissons toutefois que d'autres ronds-points ont de la gueule. Comme à chaque fois avec Johnny Be Bad (JBB) il faut chercher l'intérêt personnel avec ego surdimensionné et les petits arrangements entre amis. Et là c'est grandiose : deux loustics "créateurs" comme moi je suis évêque vont déverser un tracteur, une vache et un cheval en plastoche, une pomme (déjà vu) en cercle de tonneaux, qui vont attirer les manouches, et un tonneau de la Ste BUSNEL spécial SDF.

S'ajoutent des gravillons bleus pour évoquer la Touques (dont l'eau est verte). On est en plein délire, mais surtout en magnifique prise illégale d'intérêt, car une municipalité ne peut légalement faire du copinage avec une entreprise privée, car c'est la porte ouverte : ronds-points Statue en Vélo de Nanard (gros menteur qui devait démissionner), Sébastien en footballeur short raz la moule, Frédo Cinq Zéros en pilote de Bentley Leclerc avec une blondasse, Miss Dior en bikini.

Le pire, c'est que ce sont les ch'tis nouvriers de la ville que JBB veut virer qui triment pour faire de la publicité à une boîte privée. Reste à savoir combien les "créateurs" même pas de Lisieux ont touché dans cette magouille entre coquins, et si par hasard au fond de sa lugubre échoppe il ne fourgue pas du Calva BUSNEL avec la remise qui va bien. 

Encore un truc qui va faire désordre dans la campagne pour les départementales, où notre bellâtre est obligé de se présenter.

Reste à trouver un nom à ce rond-point, de préférence plus débile que celui des "Droits Humains" de la Yvette pour éviter de dire droits de l'homme. Remarquez la vieille est devenue complètement obsolète, maintenant ce serait plutôt "Droits des Genrés Racisés Véganoïdes" pour pas passer pour un facho d'ultra-droite.

 

 

JBB FAIT LA CHASSE

 

AUX SORCIÈRES ? (suite)

 

 

 

MISE A JOUR DU 24.02.2021 : Il n'empêche que cet acharnement anti-fonctionnaires n'est pas sans rappeler les exploits de notre chère Marquise Marie Antoinette du Chignon des Orangers de la Cour de la Mairie. On se souvient en effet de ses exploits pour tenter de virer Monsieur S. directeur sur-diplômé de l'école de musique, qui de mémoire avaient coûté  à la ville plusieurs centaines de milliers d'Euros entre les indemnités, les frais d'avocats et deux ou trois ans cool de l'intéressé à buller dans ses Charentaises. Elle était en effet tombée sur un os qui avait disons quelques relations fraternelles. Si ça se trouve, c'est elle qui manigance par derrière, une méchante sorcière fait la chasse aux sorcières.

J'affabule ? Elle était quand même le mandataire financier du garnement Sébastien LECLERC, et connaît bien le sieur Denis FRAQUET qui était élu sous sa houlette. Certains ragots circulent au sujet d'un ticket LECLERC-DE FACCHIO pour les départementales (ce qui met sur la touche Miss DIOR, c'est bien la peine de fermer son clapet en conseil municipal). Tout s'explique.

On me signale aussi qu'une autre technique est utilisée, aussi perverse, celle de la rupture conventionnelle, qui s'applique, j'ai vérifié, aux fonctionnaires. L'indemnité est minimisée mais ouvre droit au chômage, payé par les salariés du privé (les fonctionnaires ne cotisent pas), ce qui est parfaitement inadmissible. De là à faire miroiter trois ans de glande aux frais du Gilet Jaune, il n'y a qu'un pas. A mon avis, les imprudents qui s'engagent dans cette pente savonneuse vont le regretter, au bout de six mois, au moindre faux pas, refus de stage de couture ou de macramé, c'est à dégager.

 

MISE A JOUR DU 22.02.2021 : Il y a du rififi aux services techniques, les ch'ti nouvriers de la CGT et de la CFDT avaient déposé un préavis de grève. Panique au château, dialogue de sourds, mais préavis retiré. Evidemment, l'adjoint en charge, Johnny Be Bad (JBB), est au parfum, voire à la manoeuvre. La technique est bien rodée, il paraît même que c'est un marronnier chez les Républicains, où il y aurait des spécialistes de ces coups de Jarnac scélérats.

En gros, pour saquer les fonctionnaires, on passe des services en DSP, délégation de service public, sous traités à des entreprises privées, les copains ça va de soi, faut bien financer les campagnes. L'entreprise embauche les fonctionnaires, qui passent sous statut privé, et finissent par les licencier. Cela à un coût ? Oui, mais il suffit de le répercuter sur les factures en douce et le tour est joué.

Les gars on vous a pas donné un coup de main pour que vous soyez élus, si c'est pour faire des saloperies de cet acabit. On en recausera donc entre quatre yeux.

 

DES GUIGNOLS A LA GARE (suite)

 

 

 

MISE A JOUR DU 18.02.2021 : Finalement, au détour d'un article du PAYS D'AUGE on apprend qu'ils reconnaissent l'accroc à la mobilité de la fameuse porte du parking Normandie depuis 2020. Comme ils s'en foutent, on est pas prêts de voir une rampe. Ci-dessus, un cliché pris le jour de l'inauguration avec une place totalement déserte (car si je publie une photo prise par mes soins on va me dire que j'enfume en choisissant mon moment). Les propos de PLAYMOBIL sont toujours dans le registre gogolerie gretaïde, il veut aménager une place vide. La solution : un marquage au sol pour les taxis et les bus, le reste on ne touche à rien et on remet du stationnement gratuit. On rappelle que ce même PLAYMOBIL qui se prend pour un écolo mais roule en SUV PIJOT 2008 aux frais du contribuable, veut racheter trois maisons situées à proximité pour faire des parkings pour les privilégiés de fonctionnaires au dessus des lois appliquées au Gilets Jaunes. On notera au passage que le parking de la rue de la gare en zone bleue est lui aussi vide, comme celui d'Eiffage qui a renoncé à faire payer. Ces mecs sont complètement hors sol.

 

Les places handicapés sont vides, forcément !

 

 

MISE A JOUR DU 18.02.2021 : Belle brochette de guignol.e.s pour l'inauguration du monstre rouillé, surnommé le ROUILLOSAURE, la passerelle de la gare. Ces grands donneurs de leçons en écologie, qui voulaient taxer la gueule aux sans dents qui sont obligés d'aller bosser avec leur bagnole diesel, on donc fait des centaines de kilomètres pour une photo d'inauguration débile puisque le monstre est en service depuis six mois. Il y a trois semaines, l'ascenseur principal était en panne il fallait entendre râler un pauvre papy qui s'essoufflait pour arriver en haut (valeur de trois étages).

Le plus comique est que ces coupeurs de rubans à défaut de joint (cf HF Thiéfaine) qui en ont plein la gueule de la mobilité, des déplacements doux, du maternage de handicapés, de la caresse dans le sens du poil de l'économiquement faible, qui ont dans la tête à défaut de petits vélos des fauteuils roulants, déambulateurs et trottinettes pastècoïdes, n'ont même pas vu que l'entrée du glorieux parking Normandie était totalement inaccessible à un fauteuil roulant, sauf si des gros bras d'ultra-droite bas du front donnent un coup de main à la victime de la vie. Résultat des courses, les 15 places handicapées sont vides, ce qui agace le valide qui sue sang et eau pour payer toutes ces conneries.

Bon, les branleurs qui pleurent la misère on rouspète ou pas ? Vous avez trois mois pour régler le problème, après j'écris au préfet. Non mais.

 

CA M'EN AFFOUILLE UNE

 

SANS BOUGER L'AUTRE

 

 

MISE A JOUR DU 09.02.2021 : Le cas est en train de s'aggraver. Signalé aux services techniques qui ne répondent même pas. Mais il paraît que c'est du ressort de l'agglo. Il va falloir un moment pour retrouver le branleur qui s'occupe de ça.

 

 

MISE A JOUR DU 03.02.2021 : Les crues de la Touques peuvent être suivies avec précision sur le site de Météo France https://vigilance.meteofrance.fr/fr/crues .

J'ai donc ressorti des photos datant d'il y a deux ans. Rien a été fait. Je suis allé jeter un oeil ce matin, et vu les niveaux actuels, les cas se sont considérablement aggravés, avec un arbre prêt à se coucher en travers du lit, et un risque de formation d'un embâcle si des détritus viennent s'y bloquer.

Vu les prévisions pour les deux semaines qui viennent, ça va pas aller en s'arrangeant. Allo ? les services techniques ?

 

Ce mur s'est effondré il y a plus de deux ans. De puis le cas s'est aggravé la buse au fond est en train de 

se déchausser et les barrières ne vont pas tarder à suivre. Résultat ça va coûter trois à quatre fois plus cher.

 

Cela fait aussi deux ans que la berge a été affouillée. Solution : barrer le chemin des deux côtés. Bravo.

 

 

LA PAUSE DÉJEUNER PROLONGÉE !

 

 

MISE A JOUR DU 08.02.2021 : L'article posté sur ce sujet ce matin est mal passé au château. Censure. Archivé provisoirement. Raison : ne pas nuire à Cap Lisieux. Donc la pause déjeuner sans restaurants est prolongée jusqu'en janvier 2022. Vous connaissez l'ECHO JOLI, qui a plus d'un tour dans son sac, à suivre donc.

 

 

 

BRÈVES DE COMPTOIR

 

 

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

DU GRABUGE DEVANT GAMBIER MAJ 24.03.2021  : Les voisins outragés rapportent quelques tumultes et bris de vaisselle, et certains auraient failli appeler les pompiers, mais ce n'était qu'une odeur de torchon brûlé.

 

LE PLAN VÉLO DE JBB 24.03.2021 : Si on en croit le site de la mairie, le plan vélo du fleuriste qui vend des roses Africaines qui ont fait la moitié du tour de la planète en avion et qui se prend pour un écolo, c'est... l'infographie de OUEST FRANCE, qui pourrait réclamer des droits sur les 2.6M€ qui vont être jetés par la fenêtre de la mairie dans les  escarcelles des copains du maire.

 

AMBIANCE DE L'AMOUR AUX SERVICES TECHNIQUES MAJ 24.03.2021  : C'est l'hécatombe, la chef, moins d'un an de service, s'est barrée, et les sous chefs prennent la tangente, qui vers Luc, qui vers Coursolles ou Cabourg. L'attrait de l'air de la mer sans doute. Il faut dire que l'adjoint garde chiourme de service n'est autre que notre JBB national à qui tout le monde fait la gueule quand il se pointe aux services techniques, qui avaient quand même envisagé une grève. Il se murmure aussi que l'ombre d'une vieille sorcière serait à la manoeuvre.

 

 

ÉDITO DU 18.02.2021

 

 

Comme il n'y a plus d'opposition, ni au conseil municipal de Lisieux, ni à l'agglo, la charge de tacler les délires qui dégringolent de tous les côtés se trouve reportée sur les citoyens.

Il est évident que non élu, il m'est difficile de d'enrayer la machine infernale à "gogoleries" à moi tout seul. Ne pouvant tout traiter à la fois, on va les prendre en enfilade dossier par dossier. Navré.

Mais il y a un truc que les crétins ne supportent pas, c'est de se faire foutre de leur bobine. C'est la seule chose qui les retient avec le risque de se retrouver devant les juges.

 

 

ÉDITO DU 29.12.2020

 

La trêve n'aura pas duré longtemps.

Outre l'affaire de la fromagerie Bisson, qui tourne au concert de batacuda, nous avons droit à une véritable provocation et mise devant le fait accompli avec l'annonce de l'aménagement de la place de la République.

Les associations de commerçants évidemment n'ont pas été consultées, ni le marché, ni les forains, ni les organisateurs de manifestations.

On peut même dire que c'est pire qu'avec le roitelet, qui crachait le morceau par des lapsus réguliers quand je l'énervais, le plus célèbre étant celui de l'Ellipse, coulée par nos soins par la suite.

 

ÉDITO DU 27.12.2020

 

Traditionnellement, l'ECHO JOLI fait la trêve des confiseurs, et va arrêter les coups de griffe en dessous de la ceinture jusqu'au 3 janvier.

Bon, on va se permettre quelques piques quand même, registre mise en boîte sympa. 

Début janvier démarrent les campagnes des cantonales et régionales, ça va tanguer.

Votre journaliste de caniveau préféré étant consigné à domicile pour les fêtes de son propre chef, il va pouvoir tremper sa plume dans le vitriol pour préparer ses dossiers, dont le désastre annoncé du centre de santé, mais pas que.

 

 

ÉDITO DU 26.09.2020

 

Gros nettoyage d'automne de ce site, les articles conservés ayant été déplacés sur les pages dédiées :

 

MUNICIPALES 2020

LES AFFAIRES AUBRIL

COVID 19 A LISIEUX

SÉCURITÉ

 

La situation de Lisieux s'améliore, le nouveau plan de stationnement avec ses deux heures gratuites est satisfaisant, et sera révisé si nécessaire dans six mois.

Sous l'impulsion de jeunes conseillers, les animations ont repris, espérons que les restrictions des pères fouettards du gouvernement ne viendront pas à nouveau tout bloquer.

J'avais proposé une trêve des 100 jours, chiffre symbolique, qui va s'achever ce 30 septembre.

A suivre le résultat des sénatoriales.

Et évidemment le début de la campagne des départementales et régionales de mars 2021. Encore de bonne occasion de mettre en boîte nos politiques.

 

 

ÉDITO DU 21.08.2020

 

Votre journal de caniveau préféré est de retour.

On risque fort de se marrer avec cette rentrée sous la tutelle de Covid-19.

Comme promis, pendant la période des fameux 100 jours, pédale douce sur les mises en boîte, car nos adjoints sont en train de découvrir les couleuvres qu'ils doivent avaler. Avec un coup de calva bu dans un crâne de vaincu, ça passe mieux.

Bon on relève déjà quelques casseroles, dont le rétablissement de l'éclairage la nuit, gaspillage inutile pas très écolo, car il est plus facile de choper le voyou quand il ne te voit pas arriver, à condition de vouloir le coxer.

 

 

ÉDITO DU 23.07.2020

C'est agaçant, le port du masque imposé dans les lieux clos est strictement inutile dans le Pays d'Auge.

Ou alors il faut nous le prouver.

Ce qu'aurait pu faire le nouveau directeur de l'ARS reçu en grandes pompes par not'maire.

Dans les transports je veux bien.

Signalons quand même qu'il faut surveiller le personnel des abattoirs et des usines et entrepôts utilisant du froid, nombreux sites à Lisieux.

Résultat des courses, cela a cassé la dynamique de la fréquentation des magasins. 

Encore heureux que la municipalité a choisi de proposer des animations en centre ville, que certains bistrots prévoient des animations.

 

 

ÉDITO DU 26.06.2020

 

L'ÉCHO JOLI a de la mémoire.

Lors des législatives de 2017, ce journal iconoclaste avait vu venir le dictateur Macron et ses brebis candidates aux législatives, dont une certaine Florence Lehéricy, une évaporée de première (épouse de Riton RASTIGNAC à qui j'avais fait mordre la poussière aux municipales de 2014).

Je disais en conclusion : "Les calculs de l'ECHO JOLI se sont avérés exacts, le report des voix du FN et de Debout la France a été excellent, et les électeurs de gauche ne se sont pas laissés hypnotiser par la bobo friquée.

Résultat des courses 51.32% pour notre bellâtre Sébastien LECLERC, pile poil.

Avec toutefois 57% d'abstention et 13% de bulletins blanc et nuls.

Le candidat vainqueur reconnaît lui même que l'ECHO JOLI a pris sa part dans son élection.

Ca créé des liens, n'est ce pas mon député ? On t'a à l'oeil, quand même, vu les tentations chez LR de lécher les bottes au dictateur (on dit maintenant "Macron compatible")".

 

Bon, ça va faire deux fois, ça mérite un petit retour d'ascenseur, non ?

 

ÉDITO 08.05.2020

 

SUPER TROUILLARD, qui n'a anticipé sur rien, comme l'exemple flagrant du marché le prouve, va se retrouver à être obligé de réouvrir écoles, médiathèque, musée, stades (sauf sports collectifs), le cimetière (sans mort vivant du virus), le jardin public (qui n'a pas été entretenu), le marché avec les camelots et manouches affamés en mélange avec des maraîchers et traiteurs énervés par tant d'infamie.

Il faut aussi réouvrir la mairie, qui est comme chacun sait un peu exiguë, les services, l'Espace Victor Hugo, préparer les centres aérés, pour remettre au boulot les rémunérés plein pot. Quand même.

Bref l'horreur...

 

 

ÉDITO 15.04.2020

 

Balade hier en ville, avec attestation, autant profiter du calme.

Quoique.

Manifestement, bon nombre de petites entreprises ont repris le bouleau (maçons, peintres, paysagistes). On revoit des véhicules plus nombreux sur les parkings des grosses boîtes.

En l'absence d'information réelle sur la provenance des malades à l'hôpital et sur le nombre de cas détectés dans la ville, difficile de prendre des décisions pour un patron, qui doit faire la part du feu entre la mort de son entreprise et la santé de ses salariés. 

Il est évident que si votre serviteur pose les bonnes questions à l'ARS ou aux responsables sanitaires, ces incapables qui ont tout raté vont évoquer le secret médical. Ils faut dire que beaucoup de ceux qui ont joyeusement rincé les hôpitaux ont des épées de Damoclès au dessus de la tête.

Alors les élus et les gribouilleux professionnels on se mouille un peu ?

 

 

ÉDITO 17.03.2020

 

Cela fait belle lurette que des "survivalistes" se préparent à la rupture de normalité, au moins 10 ans. Du coup, vu l'évolution de l'épidémie début janvier, j'ai relu cette documentation et j'étais prêt et avais pris la décision de rester à Lisieux, compte tenu de la taille de la ville, de son emplacement et de sa sécurité relative.

Je vous ai mis en ligne le livre NRBC le 9 mars, ceux qui ne l'ont pas lu ont eu tort.

Résultat, dimanche 15 au soir, le reportage du dépouillement à la mairie était hallucinant : une grande partie du personnel politique était agglutinée, sans aucune protection, dans une petite salle fermée, en compagnie de journalistes venus de Caen où il y a des cas à l'hôpital.

Un seul malade et c'était open bar pour Covid-19. Faites ce que je dis ne faites pas ce que je fais. De fait, les personnes les plus dangereuses sont les têtes de liste, et en particulier le député, qui a siégé en même temps que 12 contaminés, au moins. L'habitué du bizoutage de petites vieilles a peut être fait des ravages dans les maisons de retraite lors de sa chasse aux procurations.

Aucune consigne n'a été donnée par la mairie, pas d'arrêté municipal, résultat, hier lundi 16 après midi ce fut la panique avec toutes les erreurs qu'il ne faut pas commettre : des centaines de personnes se sont ruées dans les grosses surfiasses, en ambiance pillage. S'étriper pour du PQ est assez incongru. En cas de pénurie, OUEST FRANCE convient.

Des millions de personnes ont évacué dans des trains bondés la région Parisienne et les grandes villes, contribuant ainsi à la diffusion du virus dans les familles, à Deauville et dans les résidences secondaires huppées du Pays d'Auge. Bravo le civisme des riches.

Etc...

 

 

MEZIDON-CANON +266% MAJ du 29.10.2019 :  L'élection municipale de 2020 doit être conçue désormais comme le premier étage d'une fusée qui permet ensuite de prendre le pouvoir sur l'Agglo. Aussi faut-il s'intéresser aux frasques des maires des autres communes, et en particulier celles de PLAYMOBIL, actuelle président de ce machin de 75000 habitants.

On en apprend de belles. Le Gendarme moyen étant du genre méticuleux, les perdreaux à plumes bleues ont enregistré une délinquance en augmentation de 266% en deux ans. Groupama a fait les gros yeux. On notera au passage que ce bled paumé a quand même une police municipale, qui, apparemment, n'est pas vraiment efficace. L'efficience d'une force étant directement liée à la politique du chef, l'échec doit être attribué à PLAYMOBIL soi-même.

Il y en a pour 100000€ pour 35 caméras. Evidemment, omerta sur l'origine des voleurs de poules ou des bandes ethniques des ZUS, même pas la peine de courir après, ils sont relâchés illico, ceux qui les ont arrêtés évitant de justesse des mises en examen pour racisme et xénophobie. C'est dommage, notre juge d'instruction va encore avoir moins de travail, et si ces connards de Lexoviens ne votent pas LaREM, il sera viré, promesse de Belloubet. 

 

 

L'EPHAD A LA DÉRIVE MAJ du 19.10.2019 :  Selon un témoin, les frais d'hébergement ont pris d'un coup 150€. Motif : trou dans la caisse et un Conseil Général qui diminue les subventions, plombé qu'il est par le RSA, les quémandeurs divers et variés, et surtout les mineurs (majeurs à 70%) isolés à 50000€ qui grenouillent autour de Ouistreham, dans des officines comme les Orphelins Apprentis d'Auteuil, les foyers des jeunes travailleurs, les compagnons d'Emmaüs (70% des effectifs), et maternés par la préfecture. Sans compter les Restos du Coeur, financés indirectement par le contribuable et les grosses surfiasses qui font de l'optimisation fiscale. Président du conseil de surveillance qui ne voit rien, AUBRIL Bernard. Laissons les syndicats nous expliquer de quoi il retourne exactement, car il paraît qu'il n'y a plus de soignant qualifié le Week End, que les douches s'espacent, mais ce sont sans doute des fake-news.

 

MAJ du 26.09.2019 :  Encore un gros mensonge au sujet des locaux commerciaux vacants, pour rappel, CAP LISIEUX en avait trouvé 113 en centre ville. La démonstration que le chiffre de 8.5% ne colle pas a été faite, c'est par ici. Aller mon Nanard, donne nous ta liste qu'on rigole. On finira par savoir la vérité, 

Au fait, notre Bouffi-Bouffon du roitelet nous avait promis juré craché que nous aurions le résultat des courses pour les onéreux compteurs de flux disposés en ville. Bon, il a bien tenu sa promesse de nous verser une subvention exceptionnelle pour la Braderie + Show moto brillamment réussie de juin, tout espoir n'est donc pas perdu. A mon avis, on verra dans les courbes et statistique l'effet du racket du plan de stationnement. 

 

 

ÉDITO 23.04.2019

 

Bonjour,

 

Cela fait près d'un mois que je me fais enguirlander, mais j'ai un métier (peinard), une grosse opération d'animation à gérer avec des loustics qui ont tendance à partir en vrille et à sortir les parapluies , et des activités subliminales prenantes.

Ca commence à bouger pour les municipales, aussi a été ouverte une page MUNICIPALES 2020.

Comme vous le savez, je suis un pervers sadique, car mon habitude avec mon fidèle Igor est de choisir une victime à faire perdre, comme en 2014. Ayant atteint le sommet de mon art, pour cette fois pourquoi pas plusieurs sacrifiés dont la tête de liste va rouler au pied du billot avant de terminer au bûcher.

Bon, ça a un inconvénient, le médiocre et sa bande de crétins sont maintenant au pouvoir depuis 18 ans, en ayant perdu 5000 habitants, fermé des dizaines de classes, vidé 400 logements HLM, et sont en train de ravager les commerces de centre ville. Il y a un un moment où il faut expier son vote, on le voit bien avec Macron : vous en prenez plein la gueule, et moi avec, bande de trouillards.

Ils sont même en train de réussir l'exploit de ne plus avoir d'encours d'emprunt en mars 2020, l'Etat et les autres collectivités auront beau jeu de répondre à la future équipe : "vous n'avez plus d'endettement, donc vous avez assez de ressources propres, allez vous faire voir chez les bouiffes***".

On va donc beaucoup rigoler, en navigant de manière artistique, vu le resserrement de la législation pour condamner les impertinents. On se souvient de mes démêlés avec la Tesnière, retournée dedans, même pas honte.

PS : ***Bouiffe : sorte de sorcière Augeronne, de fée maléfique à coiffe noire, spécialiste des malfaits, qui cheminent nuitamment en hululant dans les chemins creux pour rejoindre des sabbats dans des clairières éclairées par des torches. Spécialité : damner les gosses, clouer des chouettes sur les portes de granges, et tirer les pieds des marquises la nuit.

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

.

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

ÉDITO DU 11.03.2021

 

 

Il y a une règle pour piéger un adversaire politique, c'est de simuler l'indifférence, le désintérêt, pour mieux le laisser s'enferrer, car il prend cela pour de la faiblesse.

Deux cas caractéristiques :

-- L'affaire du Cirieux, qui fleure bon les petits arrangements entre amis pour faire payer le contribuable à la place de riverains qui ont construit sur des terrains gagnés sur le ruisseau et donc instables surtout avec des murs mal construits, sans fondations sérieuses, totalement pourris et qui ont été affouillés avec le temps, pour finir par céder. Et il y a d'autres de propriétaires négligents qui attendent que ça dégringole pour faire payer le cocu de contribuable.

-- Le scandale du Centre de Santé municipal, qui suit de près celui du Pôle Santé de l'agglo (Bd Ste Anne). Décidé sur un coup de tête dont nos chiens fous d'élus semblent être les spécialistes, c'est très mal parti avec une grosse magouille, style #pétassasébastien.

Ils m'obligent à répéter ce que j'avais dit à une certaine Marquise Marie Antoinette du Chignon des Orangers de la Cour de la Mairie : "j'ai le meilleur réseau d'espions de Lisieux, je suis au courant de tout". Cela avait rendu la chérie furax, je n'ai jamais vu une femme aussi déchaînée, t'avais l'impression de te faire découper au laser par ses yeux bleus acier.

Bon, évidemment, l'ECHO JOLI étant un peu au dessus du caniveau, l'intimité d'une dame n'a pas à être déballée sur la place publique.

D'ailleurs, après avoir été mandataire financier du "PIREQUE" (nouveau surnom de Sébastien Leclerc), certains indices laissent à penser que son ectoplasme hante les couloirs et alcôves de la mairie. Si vous croisez un Belphégor par une nuit sans lune, en infraction au confinement, c'est elle.

 

 

 

Bd HERBET FOURNET MAJ du 21.12.2020 : Une réunion publique non annoncée, donc en petit comité, a eu lieu dont au sujet de la vitesse des véhicules Bd Herbet Fournet (route de Deauville). Les chicanes en plastoche ont été défoncées à plusieurs reprises, et les chapeaux de gendarmes personne n'en veut devant chez lui (système NIMBY) vu le boucan généré par les guimbardes et gros culs déglingués. La meilleure solution est celle d'un feu "intelligent", qui oblige à l'aborder à vitesse réduite. Celui du collège Paul Cornu est un excellent exemple, très bien réglé.

Il en faut au moins deux pour calmer les esprits.

Il est de notoriété publique que le confinement en réduisant la circulation fait que les machos-bobos roulent trop vite. Quelque prunes peut être ?

 

PAS DE CHANCE MAJ du 21.12.2020 : La semaine dernière, pas de chance, passage rue Leroy Beaulieu au moment où un camion et un tracteur de la ville, avec le personnel en magnifiques doudounes jaunes, sortaient des branchages de la cour de l'ancien tri postal, en cours de démolition. Seulement voilà, LOGIPAYS (devenu INOLYA par fusion), un organisme HLM, doit y construire des logements. LOGIPAYS a été présidé par un certain Sébastien LECLERC de mémoire, et on retrouve l'individu dans le CA d'INOLYA. Ca commence bien. A éclaircir, car il ne serait pas normal que la ville fasse des prestations à la place d'entreprises privées pour une entreprise privée.

 

8ième ROUE DU CARROSSE MAJ du 31.07.2020 : Une nouvelle adjointe a été élue pour dépatouiller le dossier coeur de ville. Comme tout était orienté pour détruire le centre ville et supprimer des centaines de places et coller le multiplexe sur la place de la République, c'est le genre cadeau empoisonné. Bon courage madame.

 

DU RIFIFI RUE HENRY CHÉRON MAJ du 23.07.2020 : Une embrouille s'est produite vendredi dernier au sujet de la fermeture de la rue Henry Chéron. Cette initiative idiote et improvisée de SUPER MENTEUR a réussi à casser la fréquentation en supprimant une bonne vingtaine de place, accentué par le stationnement gratuit des ventouses. Le ton est monté et un peu plus ça se terminait à la castagne et à la guerre des kebabs contre les pizzas. A suivre. 

C'est toujours fermé du coup. 

 

LES MANOUCHES MAJ du 23.07.2020 : C'est Thierry EUSTACHE qui s'y colle. Bon courage. Il est assureur, avec un bon contrat, c'est un plus. Deux petits boulots : dépolluer l'aire de brûlage des câbles volés située juste au dessus des sources de Gray (Camp retranché de la Galoterie), et jeter un oeil sur le dépôt d'ordures sauvage de l'aire de passage de la route de Rocques. Le tout sans stigmatiser les allochtones de cette zone de non-droit. Problème : faut trouver des volontaires au commissariat.

 

ON NE PERD PAS DE TEMPS MAJ du 08.07.2020 : Du personnel municipal aurait été vu à prendre des mesures devant le manoir d'Assemont. Ca commence très fort.

 

 

MINUSCULE COUP DE JARNAC  MAJ du 11.06.2020 :  Patrick BUHOT, qui figurait sur la liste de la très silencieuse Mélissa, qui manifestement a mal digéré sa défaite, nous fait une petite trahison en appelant à voter pour la crypto-marxiste bon teint Clotilde. Vu les dégâts du confinement, l'objectif d'une équipe municipale est de faire repartir l'économie marchande, pas de tenter de décrocher des subventions pour K-sos dans des caisses vides.

Les électeurs ne doivent pas oublier qu'elle a largement participé à rédaction de la loi El-Khomri, et, personnellement, je la soupçonne d'avoir fomenté le texte de la loi pourrie Avia, dont on va voir les premières applications dès le 1er juillet. Pas certain que ce site, qui pue la haine raciste, n'y survive.

 

LA PISCINE  MAJ du 11.06.2020 :  Est ouverte. Mercredi, prem's. Pas grand monde. Rappel : pratiquement personne n'a été malade à Lisieux (il y a toutefois eu un "cluster" pendant les élections (liste Grandin)) et il faut être complètement taré pour porter un masque dans sa voiture et dans la rue. A la rigueur dans les magasins qui le demandent et dans les transports en commun. 

 

LE DECONFINEMENT EN PENTE DOUCE MAJ du 11.06.2020 :  Alors que la première chose à faire pour faire repartir la machine économique est de remettre en route les sacro-saints services publics (dont certains se sont glandés à 100%), ça traîne, exemple les impôts sont claquemurés et le CCAS annonce qu'il va faire poireauter ses assistés jusqu'en septembre. 

 

SILENCE FUYONS MAJ du 11.06.2020 :  Alain AROUET (Coup d'pouce) confirme que son officine a été la seule à rester ouverte, les autres organisations caritatives s'étant planquées mortes de trouille (dont les donneuses de leçons du CIDFF, qui nous bassinent avec leurs tabassées). 

 

LA CASSE DU COVID-19  MAJ du 10.06.2020 :  Trois restaurants fermés, l'hôtel de l'Espérance ne rouvrira pas avant 2021. Il va falloir repartir sur le terrain pour recenser les pas de porte disponibles.

 

CA SENT LES URNES  MAJ du 28.05.2020 :  Les gars de la voirie bricolaient ce matin en ville, dans les pieds des clients qui reviennent. Comme si ils n'avaient pas pu le faire dans le confinement. A force de les mettre en boîte, ils ont fini par rouvrir le CCAS. Encore un petit effort et la mairie, l'Espace Victor Hugo et les services vont réouvrir. Ca se glande encore un peu à la médiathèque et à l'Agglo. Comme l'accueil des sales gosses dans les écoles et collèges a été un échec pratiquement total, il faudrait ouvrir d'urgence les centres aérés, donc recruter des amateurs pour faire garde chiourme de rejetons sortis de la cuisse de Jupiter. 

 

ÉDITO 15.05.2020

 Il faut se rendre à l'évidence, SUPER TROUILLARD est un "bon à rin", un incapable, une brêle. C'est toujours comme ça avec les médiocres, quand tout va bien ils sont très fort pour frimer avec la complicité des gribouilleux.

Quand tout va mal, ça part en vrille.

Infoutu de remettre au boulot ses fonctionnaires payés à 100%, car le coup du télétravail personne n'y croit.

 

ORDURES MÉNAGÈRES MAJ du 08.04.2020 :  L'Agglo a modifié les horaires et les règles de collecte. Il semble que les sacs jaunes de recyclage ne sont plus collectés (les éboueurs n'auraient pas de masques). Il y a lieu de remarquer qu'à certains endroits les poubelles débordent, arrangez vous pour qu'en cas d'incendie véhicules ou habitations ne soient pas touchées.

 

 

LES NAZEBROQUES NON CONFINÉS MAJ du 06.04.2020 :  Comme dans toute société, il existe toujours des individus inconscients, irresponsables, égoïstes, qui par défi ou connerie, bravent les interdits. D'autant plus que la justice est en difficultés et vient de libérer 6000 taulards. Une petite souris signale que c'est un peu la fiesta le long de la Touques côté sud, avec dealers. Ca traîne beaucoup pour acheter de l'alcool dans des magasins ouverts tard le soir. Quelques bandes de noctambules ont été vues en provenance d'un établissement recevant des apprentis théoriquement, mais plutôt les fameux mineurs isolés. Finalement, SUPER TROUILLARD n'avait peut être pas tort pour son couvre-feu. Va en demander un maintenant. Quel maladroit ! 

 

LES COUTURIERES FONT DES MASQUES MAJ du 27.03.2020 :  Voir la page facebook : Entraide Corona Virus Lisieux. La couturière est priée de se tester.

 

 

ÉDITO 24.03.2020

 

Mon édito du 17.03 et mes avertissements avant le premier tour étaient bien prémonitoires, la grille de lecture et de compréhension du phénomène d'une épidémie étant celle des survivalistes.

Vous connaissez le style de ce journal, investigation et renseignement d'abord. On vous tiendra au courant.

Globalement le confinement est bien respecté par les Lexoviens. Rappelons la fin du tabac dans les lieux publics, du jour au lendemain cela a été appliqué pratiquement sans prunes.

Nous nous dirigeons vers un confinement plus drastique (voir les brèves).

 

LE STADE EST FERMÉ MAJ du 17.03.2020 :  Alors que les jeux collectifs sont interdits, et qu'on peut faire du sport avec son ausweis. Débile. Par contre, le jardin public, à la rigueur.

 

LA MARQUISE SORT DE SA NAPHTALINE MAJ du 10.03.2020 :  Il y a longtemps que nous n'avions pas entendu parler de la Marquise Marie Antoinette du Chignon des Orangers de la Cour de la Mairie (alias Dominique De Faccio). Celle qui fut la maîtresse d'école du garnement Aubril et tenait la boutique d'une main de fer, assistée par son mentor plus si affinités "Dédé la Défaite" (André Fanton), ressort de son placard pour caresser son Seb dans le sens du poil. Bon, c'est aussi son mandataire financier. Quand Nanard faisait l'école buissonnière avec quelque bergère, elle l'attendait au tournant avec Dorothée, la règle en fer qui châtiait les ânes de Moyaux. Trop long à expliquer aux nouveaux.

 

VACHER BOXÉ ? MAJ du 02.03.2020 :  Habitué des tracts anonymes pendant les campagnes, Philou se serait quelque peu fait malmener par mon grand copain Johnny Be Bad (Johnny Briard). Il faut dire que les permanences des belligérants sont très proches (c'est marrant le nombre de pas de portes disponibles avenue du Sahara (anciennement avenue Victor Hugo). Ca va se terminer par des barricades, ce ne sont pas les pavés déchaussés qui manquent.

Le mauvais perdant prend des risques s'il rate la marche funèbre. C'est donc le défilé au commissariat. 

Problème pour le futur sorti, le tout arrive en vrac sur le bureau d'un procureur dont il se dit qu'il serait sur le départ. C'était bien la peine de l'inviter à des parties de chasse.

 

LE BAS DU FRONT DE LA CGT MAJ du 02.03.2020 :  Ceux qui suivent se souviendront que la CGT n'avait pas supporté ma présence lors de la manif pour l'hôpital, puis m'avait viré --sans violence-- de la manif pour les retraites. A la manoeuvre un certain PILET, qui se présentait comme "antifa" et "anticapitaliste". Et qui avait suivi les ordres du patron Martinez, de voter Macron "pour faire barrage à l'extrèèèème droiâââte". Il viennent de se prendre un 49.3 dans l'arrière train avec le manche et l'étiquette. On retrouve l'individu sur la liste des bolchéviques. Bon, c'est un inspecteur des impôts, pas bon, mais je suis clean sinon il y a longtemps que j'aurais eu de la visite.

 

 

MAJ du 26.09.2019 :  Je commence à en avoir un peu raz le bol des délires sur la circulation des vélos. Dernière débilité en date : un remonte-pente avenue de la Basilique à 1.5M€ sans compter l'entretien, les pertes de places de parking, et ce jusqu'à la Basilique, il y a encore autant après. Lisieux est dans une cuvette, faut faire avec.

Et puis nous avons la chance de circuler dans une ville très facilement, autant en profiter.

Par contre l'entretien (marquage au sol) des pistes existantes a été -- volontairement ? -- négligé, si bien qu'en cas d'accident, le pauvre automobiliste qui va écrabouiller le cycliste imprudent, va avoir beaucoup d'ennuis. La piste la plus dangereuse est celle du Bd du Gal Leclerc, située à gauche, elle est remontée souvent en sens interdit par des suicidaires, voire des fauteuils roulants. 

 

MAJ du 23.09.2019 :  Ceux qui suivent s souviendront que CAP LISIEUX avait dû pallier à la défection généralisée des associations agrées par la préfecture pour un dispositif de secours pour le Show Moto de la braderie des soldes.

Par contre quand il y a des concerts, surtout avec des choristes à moitié à poil, il y a du monde. A retenir, pour un concert, 6 secouristes amateurs de musique coûtent 839.00€, pour 4, 303.80€

 

MAJ du 09.07.2019 :  C'est avec constance et régularité que la propaganda officielle culpabilise le chômeur, qui n'a qu'à traverser la rue, une grosse feignasse qui fait que les entreprises ont du mal à recruter (exemple récent avec l'article consacré au BTP et entre autres à la SEEL Pays d'Auge du 2 juillet).

Il ne vous viendrait pas à l'idée les gars de payer un peu plus le souchien "rigoureux" et de le materner au boulot pour "lui donner envie" ?

Ces articles de complaisance sont aussi destinés à justifier l'emploi de migrants, régularisés à la va vite, ou carrément clandestins comme chez Chronoposte, une entreprise d'Etat. On aura tout vu. Autre avantage : ça tire les salaires vers le bas, forcément. Hou hou, la CGT, on en pense quoi ?

Autre soucis, les "auto-entrepreneurs" (en caravanes à deux roues ?) et les "détachés en situation irrégulière".

Dans la foulée, un article sur la Mission Locale, un machin qui doublonne Pôle Emploi, Popol pour les intimes, qui coûte au contribuable 1M€, et accueille des "jeunes" dont la provenance n'est pas précisée.

 

 

MAJ du 09.07.2019 :  Pour la X-ième fois, une enquête sur le commerce va être effectuée, coût 40000€, alors que chez CAP LISIEUX, on sait depuis longtemps ce qui ne va pas : le racket du stationnement et la baisse de la population et du nombre de places de parking, bref la politique néfaste de la municipalité. Opposition comprise d'ailleurs, puisque tout le monde s'écrase alors que les "pastèques" nous font le cinoche du commerce de proximité.

En plus en plein été, où le moral et les finances sont au plus bas. Ca va occuper son rond de cuir de la CCI, c'est toujours ça. On vous attend les gars. Car comme d'hab, comme par miracle, certains magasins vont être oubliés. Comment ça je suis mauvaise langue.

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

MANOUCHES TOUJOURS 31.01.2021 : Un jeune entrepreneur a lancé un appel sur facebook suite au vol dans son camion d'outils FACOM pour 3000€. Finalement, ce sont les Gendarmes, des grands copains de cette communauté au dessus des lois, qui les ont retrouvés, sans doute chez un spécialiste. Un peu dégueulasses quand même les loustics de foutre un jeune gadjo dans la merde par les temps qui courent.

 

LES PARCS A VÉLOS 28.01.2021 : Ont poussé comme des champignons, 110 à ce qu'il paraît. Bref on en fout partout, à l'arrache et en vrac, sans concertation évidemment. La mise devant le fait accompli est décidément une manie. Il semblerait qu'au château on n'ait pas encore compris qu'il ne fallait pas confondre les Lexovii avec les Livarotais. Comme c'est le foutoir, les inconvénients vont apparaître au fur et à mesure : pièges à mal voyants, à déambulateurs, gêne pour les livreurs, vols puisque ce n'est pas sécurisé. Coup d'épée dans l'eau rien que pour se faire mousser et se prendre pour des écolos, car je n'ai JAMAIS VU un vélo accroché aux garages de l'avenue Victor Hugo.

 

LE GEL HYDRO - ALCOOLIQUE EST IL BÉNI ? MAJ du 07.01.2021 : Il m'arrive de traîner à la Basilique, l'endroit est plutôt cool, et propice à prendre l'air accompagné par les cloches. Papy fait son sport. Côté drague c'est pas terrible, mais bon. Sourions un peu, les distributeurs de gel hydro-alcoolique ont été fournis par... l'agglo de Playmobil, le crypto socialo défroqué passé à la gamelle de LaREM. Quelqu'un peut il lui expliquer les méandres de la loi de 1905, et souligner l'accroc à la laïcité de ce petit arrangement entre mécréants et grenouilles de bénitiers (qui eux sont vides pour cause de Covid). 

Le père Ruffay en train de bénir les jerrycans de gel, je demande à voir.

 

LES PARCS A VÉLOS.01.2021 : Ont poussé comme des champignons, 110 à ce qu'il paraît. Bref on en fout partout, à l'arrache et en vrac, sans concertation évidemment. La mise devant le fait accompli est décidément une manie. Il semblerait qu'au château on n'ait pas encore compris qu'il ne fallait pas confondre les Lexovii avec les Livarotais. Comme c'est le foutoir, les inconvénients vont apparaître au fur et à mesure : pièges à mal voyants, à déambulateurs, gêne pour les livreurs, vols puisque ce n'est pas sécurisé. Coup d'épée dans l'eau rien que pour se faire mousser et se prendre pour des écolos, car je n'ai JAMAIS VU un vélo accroché aux garages de l'avenue Victor Hugo.

 

LE GEL HYDRO - ALCOOLIQUE EST IL BÉNI ? MAJ du 07.01.2021 : Il m'arrive de traîner à la Basilique, l'endroit est plutôt cool, et propice à prendre l'air accompagné par les cloches. Papy fait son sport. Côté drague c'est pas terrible, mais bon. Sourions un peu, les distributeurs de gel hydro-alcoolique ont été fournis par... l'agglo de Playmobil, le crypto socialo défroqué passé à la gamelle de LaREM. Quelqu'un peut il lui expliquer les méandres de la loi de 1905, et souligner l'accroc à la laïcité de ce petit arrangement entre mécréants et grenouilles de bénitiers (qui eux sont vides pour cause de Covid). 

Le père Ruffay en train de bénir les jerrycans de gel, je demande à voir.

 

PEUVENT PAS S' EMPÊCHER "D' EMMERDER LES FRANCAIS" MAJ du 09.11.2020 : Là, ça devient carrément débile, ils ont posé des barrières Vauban partout devant les établissements scolaires, avec de la rubalise qui vole au vent. Il y en même devant la mosquée, dès fois qu'un terroriste d'ultra-droite se fasse sauter avec sa ceinture de TATP, la mère de Satan. Il y a une mosquée à Lisieux ? Bah oui ma brave dame, classée salafiste par eux même. C'est en face de l'ALDI.

C'est un coin à éviter, puisque fréquenté par des porteurs potentiels de surins qui vont bien pour égorger les kouffars. Des petites fouilles au faciès peut être ? Ca tombe bien, des Gardes Mobiles venus du 44 grenouillent en ville, ça les occupera entre deux gardes statiques devant la cathédrale (la Basilique est quant à elle fermée).

 

LES MANCHOTS MAJ du 28.10.2020 : Les luxueuses installations du pôle espoir de football sont en service. Retoquées au début en partie par la commission de sécurité, tu as l'air malin. Le danger de ce genre de centre de formation est de fabriquer des grosses têtes qui entourent des pois chiches. La sélection était prévisible : sur les 16, il n'y a que 7 blancs, ce qui ne reflète sans doute pas les proportions dans les clubs de la Normandie des Vikings (des immigrés batailleurs). 

On est bien dans la discrimination positive, au détriment, mais cela permet de clouer le bec à des pleurnicheurs au racisme qui s'épandent dans la presse (Pogba, Evra et les nombreux footeux musulmans qui ont refusé de participer au clip à la mémoire de Samuel Paty...).

A rééquilibrer avec la fournée suivante, merci d'avance pour le vivre ensemble.

On note que les petits chéris ont le droit à un psychologue, et un chef cuisinier, halal ou pas ? Ils reçoivent la visite de "superviseurs" des clubs pros, les ex négriers qui à une époque pillaient les villages Africains ?

 

ORDURES MENAGERES MAJ du 06.10.2020 : Il y a un réel souci, c'est n'importe quoi, beaucoup de flottement dans l'utilisation des conteneurs, il va falloir remettre un peu d'ordre, et recadrer les missions du service de la voirie pour vraiment rétablir la situation. Ensuite pédagogie, ensuite prunes.

 

PRIME COVID MAJ du 06.10.2020 : Tant mieux pour eux, mais le fonctionnaire lambda est quand même tenu de tenir son poste quoi qu'il arrive, sinon on n'en sort pas. Même ceux qui sont restés en télétravail vont toucher 333€. 

 

14 JUILLET PERMANENT MAJ du 08.07.2020 : Vendredi dernier, pétarade à 22h12. Dard Malin, au secours.

 

CONVOCATION MAJ du 08.07.2020 : Le 13 juillet sont convoqués à 14h en citation directe Bouffi-Bouffon et le placier pour une sombre histoire de noms d'oiseaux, qui n'ont pas plu à un commerçant du marché, d'ordinaire quelque peu teigneux.

 

DÉMISSION DU VCL MAJ du 01.07.2020 : SUPER TROUILLARD aurait démissionné du VCL, histoire de prendre ses distances avec les juges qui ne sauraient tarder à s'intéresser aux bricolages financiers liés à la fameuse affaire des 650000€. On se rappelle qu'avant de sa fâcher sévère, un certain grand argentier à la barbe fleurie contrôlait sérieusement en apparence les comptes des associations, car c'est quand même le pognon du contribuable.

Il y en a un qui est mal, c'est le trésorier, c'est pas toujours bon d'être #potananard. 

 

LES GROS BRAS DU VCL MAJ du 01.07.2020 : Abondamment rincé par le contribuable la réserve de gros bras de SUPER TROUILLARD a été mise à contribution selon des témoins vendredi dernier pour débarrasser le bureau subrepticement, il savait donc que les carottes étaient cuites.

On ne sait pas s'ils ont embarqué le canapé, qui pourrait en raconter et en a conservé quelques traces.

Par contre -- à vérifier -- la réserve de champagne n'aurait pas résisté au pillage. Il y a quand même des mauvaises langues ma brave dame. 

 

 

ÉDITO DU 22.06.2020

 

N'ayant pas réussi il est vrai à constituer une liste, reste à suivre mes bonnes habitudes.

Qui consistent à faire perdre la liste qui me parait la plus dangereuse pour Lisieux.

Ce fut le cas d'Yvette Roudy, qui a reconnu elle même que je luis avais bien savonné la planche en appelant à voter pour Philippe VACHER. Qui n'a rien trouvé de mieux que de trahir ses électeurs pour des plats de lentilles, des sinécures de délégations très pénardes.

Puis ce fut le tour de Gégé (alias SCHRECK).

Le coup d'après c'est RITON RASTIGNAC s'est fait déglinguer, car sinon c'était main basse sur la ville avec son co-actionnaire et complice SCHRECK.

Et bien cette fois-ci, ce sont deux victimes pour le prix d'une, en promo, Bernard AUBRIL et Clotilde VALTER.

Conclusion, votez Sébastien LECLERC.

S'il n'est pas sage, panpan cucul. 

 

JOHNNY BE BAD TORCHÉ  MAJ du 15.05.2020 :  Lui aussi il en rate pas une. Demander gentiment  la possibilité d'étendre les terrasses pour respecter la distanciation partait d'un bon sentiment. C'était sans compter la méchanceté congénitale de SUPER MENTEUR qui l'a proprement envoyé promener. Johnny, avec ce type la seule solution c'est de se foutre de sa poire.

 

LE JARDIN PUBLIC RÉOUVERT SAMEDI ?  MAJ du 15.05.2020 :  Mes articles sur la grande branlette à la mairie ont sans doute fait leur petit effet. Cela aurait dû être fait lundi dernier, mais pour cela il fallait anticiper. Bon et le stade ça vient ? Allez au boulot, ou réouvre tout lundi.

 

LE SOUS MARIN BLANC  MAJ du 08.05.2020 :  Le commissariat a touché un nouveau véhicule tout blanc immatriculé FN-913-PV. Ca s'invente pas, pourquoi pas 666 à la place du 913. Apparemment il sert aux contrôles de vitesse. Méfiance donc, pour pas prendre de prune à 135€, respect du code de préférence.

 

 

 

ÉDITO 21.04.2020

 

La fine équipe de bras cassés prolongée par ce miraculeux virus qui leur permet de détruire un peu plus Lisieux en fait trop sur facebook pour que ce soit honnête.

La décision stupide de continuer à fermer le marché va peser lourd dans la balance : mentir en tenant un double discours ça finit pas se voir. On ne peut pas à la fois geindre sur le sort des maraîchers, fleuristes et les empêcher de venir en ville pour écouler leurs marchandises.

De plus, le système D à la Française est en train de se mettre en place rapidement sous la forme de "drive", les clients étant servis en dehors du magasin (il fait beau encore heureux), chez ceux qui peuvent ouvrir ou en livraison à domicile.

La librairie va réouvrir (en drive) mardi.

Autant déconfiner progressivement et dans les règles. Mais pour ça faut avoir des corones sévèrement burnées.

Les réseaux sociaux commencent à bruisser sur le thème de la désobéissance civile, il y en a même qui envisagent des apéros saucisson-pinard.

 

 

ÉDITO 04.04.2020

 

Ca ne bouge guère, à part un bureau des pleurs au CCAS.

Silence radio sur la réouverture du marché, résultat les professionnels s'organisent version système D.

Vu la tournure que prennent les événements, une bonne précaution consiste à faire le point sur vos stocks de nourriture, il faut 15 jours d'avance, pas plus, et pas trop de stocks pour éviter les pénuries.

 

 

LE RÔDEUR EN 4x4 NOIR MAJ du 08.03.2020 :  Sur sa page facebook ce cher FREDO 5 zéros indique qu'il a déposé plainte contre un nostalgique de l'ancien monde qui l'a insulté. Le même spadassin aurait importuné des chéries de la La Tornade, qui distribuaient des tracts. D'ici qu'on apprenne que le SAC est reconstitué avec Vacher déguisé en barbouze à la manoeuvre il n'y a pas des kilomètres.

 

PIMPRENELLE MAJ du 07.03.2020 :  Le vieux barbon misogyne a placé sa fille putative (voire + si affinités)  en deuxième position sur sa liste. On nage en plein népotisme. Cette ex-miss de comice agricole laisse traîner des photos suggestives sur les réseaux sociaux. Bon, on n'est quand même pas dans le registre Griveaux. Si son protecteur perd, il va démissionner, nous aurons donc la chérie dans l'opposition. Ca promet. Rappelons qu'elle palpe 2280€ brut par mois au conseil départemental, jusqu'en mars 2021. A ce tarif là on peut minauder dans les pince-fesses.

 

 

LE TRAIN DE CHAPPELLE MAJ du 07.03.2020 :  Félicitations quand même à Pascal CHAPELLE qui a réussi à monter une liste en une semaine, avec tous les problèmes juridiques et logistiques que cela pose. Une liste menée par un cheminot retraité qui arrive à l'heure, c'est pas tous les jours. 

 

LA LDH SUBMERGÉE MAJ du 18.10.2019 :  Par le chagrin. Complètement débordé et impuissant, l'Etat case du migrant, en fait des clandestins déserteurs, des droits communs, des faux mineurs à 50000€ le bout par an, et des malades atteints de saloperies pas possibles qui viennent se faire soigner en France aux frais du Gilet Jaune, à grands coups d'AME. Bon, disons que c'est humain.

Les Géorgiens sont connus comme porteurs de souches de tuberculose gratinées, résistantes. C'est un pays sûr, aucune chance d'obtenir in fine le statut de réfugié politique, après s'être fait entretenir aux frais de la princesse à l'hôtel de l'Europe, plein à craquer à 50/80€ par jour et par piaule il est vrai pas terribles pour la vie de famille.

Il y a un moment où le couperet tombe, car le coke en stock suivant déboule du fin fond de l'Afrique, qu'il faut bien soustraire à la vision ébahie du souchien et néanmoins cochon de payant, donc pas halal, mais l'argent des blancs n'a pas d'odeur.

Nous entretenons en nos murs (ils n'ont théoriquement pas le droit de travailler) 120 personnes, dont le coût varie de 20000€ à 50000€ par an. On va dire environ 3.5M€, mais c'est en dessous de la vérité, car il faut compter les salaires de la ribambelle de fonctionnaires, éducateurs, assistantes sociales, et autres planqués dans des structures type Cada.

On peut faire des économies d'ailleurs si André Lucas (qui a de la place dans sa maison du Bouloir) et les membres de la LDH locale faisaient l'effort d'en prendre chez eux. Comment ça le bruit et les odeurs ?

 

LE PETIT VELO MAJ du 07.10.2019 :  Qui tourne dans la tête. Des étudiants de Caen auraient été sollicités pour faire une x-ième étude sur le vélo en ville. Comme ils ignorent tout de la ville, ils ont fini par contacter l'association Lisieux en Mieux...  Dont le président sera peut être candidat mais pas sur la liste du roitelet. Mauvaise pioche.

 

MAJ du 06.09.2019 :  Sauve qui peut chez l'association de commerçants à la botte de la mairie. Ca coincerait pour des raisons juridiques pour la généreuse subvention de 15000€. Qui était en partie destinée à animer le centre ville pour sauver la galerie des Mathurins, alors que celle-ci a été coulée par des charges insupportables et le plan de stationnement qui a vidé la place de la République. Le fait que la présidente quitte les lieux à la cloche de bois fait quelque peu désordre, et ça urge car des panneaux ont été posés le long des routes à trente kilomètres à la ronde.

 

MAJ du 26.07.2019 :  Encore un coup dur pour le centre ville, mais c'est la dure loi de la concurrence. Soixante futurs chômeurs ou retraités délestés par une future taxe que vont inventer les crânes d'oeuf de Bercy se sont présentés devant le magasin ACTION, bazar de verroterie made in China ou par d'autres damnés de la terre par encore partis vers l'eldorado d'une France ouverte aux quatre vents. Cela illustre un de mes slogans favoris : "Mettez vous au chômage les uns les autres". Prochaine couche Jysk, un concurrent d'IKEA, et probablement aussi vertueux côtés droits de l'homme et coupes à blanc dans les forêts de la planète.

 

 

MAJ du 10.07.2019 :  La propaganda écolo continue. Une obscure présidente d'un bidule appelé Zorromégot a organisé une collecte de mégots à Hotvil. Il y a belle lurette que les fumeurs, individus asociaux qui polluent eux même et les autres devraient ramasser des prunes sévères en jetant leurs mégots par terre. Ils finissent de toutes façons à la mer et font crever la faune marine. On imagine d'ici notre trouillard de choc forcé de signer un arrêté municipal en ce sens, lui qui dans le dernier bulletin municipal se voit en super héros de l'écologie. Un coup à faire disjoncter le tronc.

Questions : les jeunes manipulés portaient ils des gants, le mégot de séropositif, de tubar ou d'hépatite C, beurk ? Ont ils ramassé des mégots de joints et combien ? Comment ça rabat joie ?

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

ÉDITO DU 18.03.2021

 

L'équipe de PIREQUE file un très mauvais coton.

Cela fait huit jours que votre journaliste d'investigation préféré a demandé à recevoir les "décisions du maires" des quatre derniers conseils municipaux. S'ils la jouent comme ça, ça va se terminer chez le préfet.

En effet, ces décisions sont distribuées à la presse et dans le public lors des conseils, seulement lorsque je me suis fait virer de l'avant dernier, elles n'y étaient pas.

Encore moins au dernier.

On appelle cela instrumentaliser le covid-19 pour tricher et s'asseoir allègrement sur les dispositions légales.

Le coup de la fermeture du cimetière sans arrêté est aussi caractéristique de méthodes peu reluisantes car de nombreuses personnes se sont déplacées pour rien.

 

LES PARCS A VÉLOS 31.01.2021 : Judicieuse remarque d'un de nos honorables correspondants. Les parcs à vélos étant identiques à ceux de l'avenue Victor Hugo, si ça se trouve le roitelet les avait déjà achetés. Plutôt que de les donner aux manouches, ils ont préféré les foutre n'importe où n'importe comment en ville. Ca promet pour le PLAN VELO de Johnny Be Bad. On notera que le Vincent Othon a soigneusement évité de taper son cinoche pour se faire mousser en se prenant pour un écolo.

 

ILS SONT CONS TENTS 31.01.2021 : Marrant, à chaque fois qu'il y a un reportage et des photos des "Champs Elysées" de Lisieux, comprendre la patinoire quand il pleut avec son lot hebdomadaire de gueules cassées suite à des chutes, il n'y a... pas un chat (cf le reportage de LCI). D'où les pleurnicheries pour avoir des animations car ça craint quand même. On notera que le boucher, le camarade Hamid, veut rendre la rue plus vivante, lui qui vend de pauvres bêtes assassinées. Au fait, halal ou pas ?

 

 

ÉDITO DU 20.11.2020

 

Le pouvoir a bien senti que la rébellion était prévisible. Tuer l'économie alors qu'il n'y a pas plus de mortalité globalement par rapport à l'année 2019 est insensé.

Par contre, il est désormais évident que ce n'est pas dans les petits magasins que les malades se contaminent, mais plutôt dans les réunions familiales ou amicales d'imprudents. Exemple typique cité dans Ouest France, deux personnes dépistées dans un rassemblement hors confinement, n'ont rien trouvé de mieux que de passer dans la famille au retour chez elles. Résultat un mort et un en réanimation à 1000/4000€ par jour. Bien fait pour ta gueule.

Il n'en reste pas moins que les contaminations dans les EPHAD sont quand même très curieuses. Il faut dire qu'avant le deuxième confinement, des centaines de personnes sont passées avant l'impossibilité de se déplacer. Imprudence fatale. Une fois la bête dans la place, c'est l'hécatombe. Mais on me signale deux mamies de 95 plaques au jus retournées fraîches comme des roses dans leur maison de retraite.

N'empêche que si Covid 19 mute et revient tous les ans, il va falloir vivre avec.

Cela souligne l'imprudence qu'il y a à concentrer les patients de quatre médecins dans une seule salle d'attente, et de mélanger deux flux, d'un côté des malades et de l'autre des vieux en bonne santé, devant le nez de fonctionnaires terrorisés. C'est pourtant l'idée géniale qu'ont eu nos brillants élus pour l'Espace Victor Hugo. L'ARS, ce monstre Stalinien, va t'elle entériner cette idiotie, car là on est dans le registre sang contaminé. ?

 

A suivre...

 

 

ÉDITO DU 16.11.2020

 

Il est tout de même paradoxal dans notre République laïque et néanmoins anticléricale, que ce soient des catholiques croyants qui prennent l'initiative d'une certaine rébellion populaire.

Vu la bonne organisation des messes que j'ai pu constater de visu (de l'extérieur !) il n'y a aucun risque à ce que les cérémonies puissent avoir lieu.

Attention toutefois, on manque encore un peu de discipline, la dispersion fut laborieuse malgré les injonctions de l'organisateur.

 

 

ÉDITO DU 03.09.2020

 

Les nouvelles règles de stationnement sont encore décalées, à mi octobre. En attendant les ventouses s'en donnent à coeur joie, au détriment de la fluidité pour le commerce de centre ville.

Les soucis d'incivilités, c'est à la mode, au sujet des poubelles et conteneurs de recyclages qui débordent et des dépôts sauvages d'encombrants continuent. Il va falloir taper dans le dur pour remettre de l'ordre dans les esprits : en aura t'on le courage à la mairie ?

Côté Covid calme plat, je répète, il n'y a pas de cas à Lisieux à ma connaissance (à part un faux positif). Tout ce cirque commence à devenir ridicule pour notre ville à la campagne où les citoyens sont quand même un peu disciplinés.

 

 

LES BOBOS MAJ du 30.06.2020 : Clotilde Valter est arrivée en tête au bureau n°1 du centre ville. Les bobos sans doute, elle en a un magnifique avec le camarade patron COLOMER. Notons qu'elle devrait assumer son mandat et non pas se défiler comme SUPER TROUILLARD. De plus, avec un peu de rentre dedans avec son copain marxiste ¨PLAYMOBIL elle peut devenir vice-présidente de l'agglo, ce qui fait joli sur la carte de visite. On la retrouvera sûrement aux cantonales voire aux régionales. Chic, une triangulaire.

 

SYLVIE GRANDIN MAJ du 30.06.2020 : LA TORNADE est élue dans l'opposition. Elle va se déchaîner avec ce qu'elle sait le mieux faire : les briser menu surtout aux mecs. Vas y Sylvie, je vais me sentir un peu moins seul.

 

LA BROSSE MAJ du 30.06.2020 : L'éminence noire du gnome déchu, Paul Mercier, ne semble pas vouloir démissionner comme un malpropre. MISS DIOR non plus. On a pas fini de rigoler.

 

VCL MAJ du 30.06.2020 : SUPER MENTEUR, vu les bruits qui courent au sujet des finances du VCL, va sans doute démissionner de sa créature : c'est pas moi c'est les autres. Il sait très bien qu'il va se morfler au minimum un audit au maxi une perquisition. A suivre.

 

FIESTAS MAJ du 30.06.2020 : SUPER TROUILLARD avait signé en tremblant la mort de toutes les animations. Il semble que not'maire soit un peu plus courageux. Bon, il va falloir secouer quelques torpeurs, chez les manches de lustrine et les ronds de cuir renforcés vu le popotin de certaines, on prend vite de mauvaises habitudes.

 

ATHÉNAÏS MAJ du 30.06.2020 : Notre pauvre marquise vient de se faire guillotiner par les électeurs. SUPER MENTEUR pensait il à elle à propos des relations avec le personnel "autres que professionnelles parfois" ?

En tous cas on ne l'a pas vu lors du lynchage à la mairie.

 

STATIONNEMENT  MAJ du 28.05.2020 :  Le viré avec pertes et fracas dans un mois a encore donné dans le débile pour se rendre intéressant. Il aurait fallu rétablir le stationnement payant dès la semaine suivante du déconfinement. En effet, hier matin, vers 9h30 le centre ville était ventousé, avec double file pour acheter des baguettes et des clopes.

 

LA BASILIQUE EST OUVERTE  MAJ du 16.05.2020 :  La basilique et son jardin sont ouverts, le lieu est calme pour une promenade avec des gosses enragés. Même les bouffeurs de curés sont admis, c'est dire.

 

 

DRIVE FERMIER : C'EST NIET MAJ du 20.04.2020 :  Devant l'obstination bornée du château, l'Agglo a essayé de contourner l'obstacle en proposant d'utiliser le camping (qui est de sa compétence). Problème, c'est le maire qui doit faire la demande. Certain que le préfet donnerait son accord rien que pour humilier un peu plus le roitelet.

 

LA LIBRAIRIE DES GRANDS CHEMINS OUVRE UN DRIVE MAJ du 20.04.2020 :  Sur rendez-vous. Faut savoir ce que l'on veut lire : une partie du plaisir  dans les librairies c'est l'odeur du papier et tripatouiller. Certains fleuristes ont mis aussi en place des drives ou des livraisons à domicile. Les appeler.

 

LA TORNADE DANS LA TOURMENTE MAJ du 19.04.2020 :  Sylvie Grandin évoque des ragots à son propos. Sur sa page facebook, une ribambelle de commentaires plus flagorneurs les uns que les autres. C'est suspect. Que s'est il passé au juste ?

 

PASSE HIER DEVANT LA MAIRIE MAJ du 19.04.2020 :  Pancarte, pour le Week End, voir avec la préfecture. En clair, démerdez vous. 

 

 

CONTRÔLES CHEZ ALDI MAJ du 24.03.2020 :  Une petite souris nous informe que la maison poulaga faisait des contrôles de caddie hier chez ALDI. Il est trop tard pour enrayer la thésaurisation en vue du marché noir qui a déjà commencé avec les masques, le Doliprane, la chloroquine.

Revoir les sanctions peut être ?

 

TESTS MAJ du 24.03.2020 :  Où en sont nos candidats et membres de bureaux de vote (+ le personnel de la mairie requis) qui ont joyeusement fêté l'arrivée de Covid-19 à la mairie le dimanche du premier tour ?

 

CONFINEMENT MAJ du 24.03.2020 :  Un décret devrait être publié pour confinement total à compter de mardi et jusqu'au 25 avril Dans un premier temps 1 à 2 sorties autorisées par jour pour courses alimentaires. Des militaires déployés. Confinement total à Paris et grand est (sauf pour première nécessité) + Couvre feu à 18:00, et barrages de quartiers, comme en Italie. Seuls les laisser-passer pour médecins, police, etc seront autorisés. Macron devrait annoncer ce soir que chacun dispose de 48h pour déterminer et être sur son lieu de confinement (pour y rester 45 jours ensuite).

NDLR : cela va encore provoquer des déplacements comme la fuite des Parisiens de la semaine dernière. Lesquels vont rester coincés dans leurs cages à lapins du bord de mer. Bravo.

 

BUREAUX 1 et 2 MAJ du 17.03.2020 :  Ces deux bureaux de centre ville donnaient SUPER TROUILLARD en tête habituellement. Là c'est la grosse gamelle, la facture du plan de stationnement et de l'avenue Victor Hugo est gratinée.

 

69 ANNÉE ÉROTIQUE MAJ du 07.03.2020 :  Le candidat sans étiquette, qui semble avoir des problèmes d'orientation (député LR et centriste au conseil général), a sorti son tract avec 61 propositions. On a échappé de peu à 69. On vous en recausera, car certaines sont directement inspirées de celles que j'avais faite (voir www.rn-lisieux.fr ), d'autres sont plutôt inquiétantes. A suivre.

 

TRACT DE CLOTILDE MAJ du 07.03.2020 :  Désespérant, du salmigondis boboïde éthéré, on partage l'espace entre les bus, les horribles beaufs qui roulent en voiture, les fauteuils roulants, les béquilles et les poussettes. Va y avoir de la casse. Gag : des poulaillers (cocotarium) pour recycler les déchets organiques. Problème, les coqs, car ces dames on des besoins physiologiques sinon elles dépriment et si vous voulez des oeufs faut bien passer par les contraintes de la Nature.

Le coq est le seul oiseau qui chante les pieds dans la merde, c'est tout le monde "déjuqué" aux aurores. A moins de trouver une race LGBTQ+XYZ silencieuse. On va avoir du mal à retenir les instincts ancestraux des manouches et des renards plus nombreux qu'on croit en ville.

Je vous avoue que je ne sais pas ce qu'est un "fab lab", ni un tiers lieu. Une bonne idée, un "festival de l'humour", aura t'on le droite de se payer la fiole de la candidate socialiste ?

Un éclair de lucidité : dégommer le plan diabolique de destruction de Hauteville, on apprend au passage que ce serait elle qui aurait décroché la timbale des 141M€ de l'ANRU2. Petit calcul : il est prévu de reconstruire 300 logements, ce qui fait la cage à lapin à 470000€ l'unité, pour le même prix tu as un manoir en colombage. Pas étonnant que les vautours, promoteurs et organismes HLM (dont celui présidé par le député Leclerc) tournent autour de ce juteux gâteau.

Bon, il y a le logo du PS, en tout petit, on est loin des glorieuses années Mitterrand.

 

 

PENSUM MAJ du 05.03.2020 :  Vu le tract de Sylvie GRANDIN. Une catastrophe. Elle va réussir à passer en dessous des 5¨% si elle continue comme ça.

 

 

MAJ du 23.09.2019 :  Manifestement les déséquilibrés sont aussi des KSOS, d'où l'achat d'un logiciel STOPAGRESSION pour 5 postes de déclenchement, à la mairie et au CCAS. L'histoire ne dit pas s'il y en a un à la disposition du petit personnel près du canapé (dont les ressorts couinent, à changer, il y a du Château D'Ax en promo en ce moment).

 

MAJ du 23.09.2019 :  Acte de vandalisme à la Mosaïc, facture 1800€. Et allons y. Silence radio dans la presse.

 

MAJ du 06.09.2019 :  Le concert du groupe de reggae Sinsémilia a obtenu un succès mérité, bien que cette musique populaire soit quand même un peu simpliste. Comme d'habitude, le spectacle était dans la salle, avec des épaves qui fumaient force cannabis, je ne suis pas bégueule mais là ça sentait vraiment très fort. Le tout devant les gosses, franchement. On attend maintenant le montant de l'ardoise, vu le déploiement de matos et un voyage depuis Grenoble.

Encore un excellent exemple de la mauvaise politique culturelle et touristique, trois concerts qui coûte la peau des fesses avec des "artistes" qui viennent de loin à comparer avec des concerts hebdomadaires de groupes Normands qui ont du mal à joindre les deux bouts. C'est ça les bobos trottinettes, la gloriole avec le pognon de dingue du contribuable.

 

MAJ du 17.07.2019 :  Beaux articles de propaganda à propos du commerce. Il faut à tout prix prouver que la politique de stationnement et LISIEUX 2025 sont de nature à favoriser les boutiquiers du centre ville. On connaît d'avance les résultats de l'étude à 40000€ lancée en plein été par notre cher adjoint au commerce, qui joue sa tête pour se trouver une petite place sympa sur une liste aux municipales. Titrer triomphalement "valse des enseignes" est quelque peu aventureux. Ca signifie surtout que les nouveaux commerces s'installent ou remplacent des commerces qui ont effectivement valsé.

 

 

MAJ du 17.07.2019 :  Les Gilets Jaunes de Lisieux font de la résistance au rond point de la désespérance. La palette est décidément la reine des batailles, puisqu'ils ont reconstruit leur cabane 10 fois. CAP LISIEUX les avait invité à la BRADERIE, et ils nous donné un sacré coup de main pour ranger les barrières. Pour les ronchons, soulignons que s'ils n'avaient pas été là, les retraités matraqués par la CSG n'auraient peut être plus les moyens de venir faire des achats en centre ville. D'ailleurs les conséquences de la politique du pillage des classes moyennes commencent à se faire sentir avec l'hécatombe des grosses surfiasses les plus fragiles.

Pour les vieilles brèves, c'est par ici