Journal de Lisieux, son canton, son Agglo et du Pays d'Auge, paraissant quand il a le temps

Adresse postale : 3 rue Marie Curie - 14100 LISIEUX

        

Messagerie : echo.joli@wanadoo.fr 

 

Accueil Facebook Liens

 

Allee JEANNE D ARC
LES BOSQUETS
CENTRE VILLE
LES EMMERDEURS
Ordre Republicain
ANRU 2 HOTVIL
COVID 19 LISIEUX
AFF. CIRIEUX/HERON
CENTRE DE SANTE
PLAN VELO
Conseils Municipaux
CASSEROLES LIVAROT
LISIEUX 2025
PLAN STATIONEMENT
L'AGGLO
Glossaire
ARCHIVES 1
ARCHIVES 2
ARCHIVES ELECTIONS

 

MISE À JOUR DU 26.01.2023

 

 

 

 

 

ALLÉE JEANNE D'ARC :

 

BUTEL : "JE M'EN TAMPONNE"

 

POUR LES ÉPISODES PRÉCÉDENTS, C'EST PAR ICI

 

https://www.lepoulpe.info/ (ce journal est payant par abonnement)

 

MISE A JOUR DU 26.01.2022 : Ce dossier explosif était jusqu'à présent mis sous l'étouffoir par la "rédaction unique", pas de vagues, c'est une opération sulfureuse avec des protagonistes pas vraiment catholiques pouvant, disons, s'énerver, vu le montant des travaux à effectuer. Pas de bol, le dossier a intéressé le journal sur internet LE POULPE, une sorte de Canard Enchaîné Normand, avec des journalistes d'investigation qui connaissent leur métier. C'est le genre de media qui terrorise les politiques. Le scandale est tel que nos journaux locaux sont bien obligés de suivre, un recours au tribunal administratif à Lisieux, c'est pas tous les jours.

Ouest France a reçu l'ensemble du dossier, ça devrait suivre pour les autres.

Le dossier va être transmis aux "Deux Grâces" cheftaines de l'opposition de gôôôche, la Clotilde Valter (le bourreau de Béthune) et la Sylvie Grandin (la tornade). Oseront-elles ramener leur science féministe au prochain conseil ? Quand aux débris de la liste Aubril, leur intérêt est de s'écraser, car le boss est impliqué dans cette histoire, sans compter la casserole gigantesque des Bosquets dont on vous recausera bientôt. A noter que le roitelet aux pieds d'argile n'est jamais venu à un conseil municipal, et insulte ainsi les électeurs et la démocratie. Une honte.

L'Echo Joli ne diffusera pour le moment que quelques informations novatrices croustillantes recueillies par LE POULPE.

D'abord Gérard Butel (alias Shrek) "s'en tamponne", autrement dit il glisse une quenelle ou un doigt d'honneur, au choix, dans le fondement de contribuables éberlués. D'autant plus que Paul Mercier (alias La Brosse) signale que suite à l'arrêté de péril, le tamponneur n'avait pas bougé, bras d'honneur à l'appui, ce qui fait que la mairie a fait les travaux provisoires et payé l'expert (par contrainte ou de mèche ?). Gérard BUTEL a ensuite refusé de rembourser, alors que c'est (encore) son terrain. Ni Aubril, ni a fortiori Leclerc n'ont expédié le délinquant au tribunal, et sont donc un tantinet complices de ce qui peut être considéré comme une spoliation insolente de la ville.

Le même Paul Mercier (qui s'est abstenu, normal, il était au parfum en tant qu'ex-adjoint à l'urbanisme) souligne que la note de synthèse a été tronquée "à dessein".

Manuel Sanson, avant de prendre son envol, avait réalisé pour LE POINT le fameux dossier sur le "Roitelet aux pieds d'argile"voir ci-dessous.

A suivre...

 

Cliquer sur l'image pour lire l'article en pdf.

 

POUR LES ÉPISODES PRÉCÉDENTS, C'EST PAR ICI

 

 

 

ANRU II : ILS CHERCHENT

 

UN.E COUILLON.NE

 

MISE A JOUR DU 26.01.2022 : Le dossier ANRU II, conçu par un ramassis de crétins et de bons à rien, élus comme fonctionnaires de la ville et de l'État (encore de l'idéologie abrutie wokiste), est en plan, les immeubles démolis sont remplacés par des... arbres et des "pelouses conviviales", donc les commerces vont tous crever en particulier les deux boulangers s'ils ont fait la connerie de changer de fournisseur lors du torpillage d'EDF et de GDF par les mondialistes.

A mon avis, des branleurs ont dû jeter leur tablier, un échec ça fait désordre sur les CV. Ils cherchent donc une bonne poire (pas de masculin) pour porter le chapeau.

Rappelons que le dernier exploit en date pour tenter de sauver les commerces du centre n°1 a consisté à "faire chier le monde" en détournant la circulation de la rue Roger Aini.

 

POUR LES ÉPISODES PRÉCÉDENTS, C'EST PAR ICI

 

 

 

 

 

ÉDITO du 26.01.2023

 

 

 

Bonjour,

 

Les ennuis s'accumulent pour le château.

Certes, la bande au bellâtre a reçu un lourd héritage du "Roitelet aux pieds d'argile" avec des pots aux roses gratinés.

En plus, la Nature s'en mêle avec les Bosquets, l'Allée Jeanne d'Arc, la "falaise" de la Basilique qui glisse doucement, entre autres.

Au lieu d'essayer de redresser la situation, pour l'ANRU II, l'aménagement du centre ville (stationnement), le Multiplex etc... ils ont choisi de continuer sur la lancée : paresse, manque de volonté, incompétence ?

S'y sont ajoutées des dingueries wokistes, de l'idéologie bizounours écolo débile : plan vélo, rues interdites dans les deux sens, déviation abrutie de la rue Roger Aini, une percée "Lehain" complètement inutile.

Après avoir coulé les finances de Livarot et de son agglo, le très prodigue et gaspilleur autocrate a grillé la cagnotte de son prédécesseur en deux ans.

Il y a un moment où ça va coincer financièrement, l'état et les collectivités qui co-financent ce cirque étant ruinés.

 

 

 

Pour les épisodes précédents, c'est par ici.

 

A suivre...

 

 

 

 

 

 

 

LA DESCENTE DES PÉRILS

 

 

MISE A JOUR DU 23.01.2022 : Décidément c'est la guigne, les périls tombent comme à Gravelotte. Les propriétaires vont sentir passer la douloureuse. Une réparation me semble bien compromise. Allez on rase pas gratis les balcons, de toutes façons ils sont interdits d'accès.

 

 

 

 

L'ORGUE FAIT UNE FUGUE

 

 

MISE A JOUR DU 23.01.2022 : 813500€, ça met le Si bémol hors de prix. L'organiste quant à lui a un look... d'enfer, un truc à filer une descente d'organe aux grenouilles de bénitiers et faire s'effondrer la cathédrale en pâmoison. On a retrouvé son estaminet préféré

 

 

 

 

LE FILS A PAPA SUR LE TOIT

 

 

 

MISE A JOUR DU 23.01.2022 : Le fiston BAUGÉ, dont le papounet est assureur et néanmoins effondré, c'est un plus quand on sait pas conduire, surtout sous l'emprise, après avoir servi de faire valoir au château (avec ou sans subvention ?), s'est retrouvé sur le toit. Le défilé de looser à la mairie continue.

 

 

IL SUFFIT DE PASSER LE PONT

 

 

MISE A JOUR DU 23.01.2022 : Pendant l'épisode de crue récent, une fine équipe des ch'ti nouvriers de la ville était venue voir si le pont de la rue du Héron n'était pas effondré. Notons que le mur à gauche est maintenant complètement affouillé, et que malgré un courriel s'étonnant du fait que l'arrêté de péril ne soit plus affiché sur cette propriété alors qu'il n'y a pas eu de travaux, l'effondré laisse filer. Ca va se terminer avec les pinces.

 

PLACE AU CARNAGE

 

 

C'est la Saint Sébastien, toute ressemblance...

 

JÉRÉMIE AU PAYS DES SOVIETS

 

Image de gauche le PAYS d'AUGE

MISE A JOUR DU 19.01.2022 : Grosse manif des camarades, les RT (source sûre) avaient tablé sur 1500 pékin-e-s, ce qui est déjà énorme pour Lisieux, il y avait en fait 1800 protestataires, dont beaucoup de cocus. En effet, toute la gauche avait appelé à "faire barrage au RN", bref la CGT appelle à manifester contre celui qu'elle a fait élire. C'est des marxistes, faut pas chercher à comprendre (rappel le communisme c'est 50 millions de morts).

Au QG de la Sous-Préfecture c'était soupe à la grimace. Pendant ce temps là la moitié du gouvernement s'est évacué en Espagne, dont le ministre de l'intérieur, qui a par ailleurs vidé Paris et prié les potentielles victimes de la vindicte populaire de dégager à la campagne, dont les députés adjurés de rester aux abris dans la famille. Ca fait un peu Pétain qui causait aux Français depuis Sigmaringen...

Notre député, de la bleusaille, bleu Horizon, n'avait rien trouvé de mieux qu'organiser ce soir de manifestation une réunion à l'EVH sur le sujet... des retraites.

Un innocent aux mains pleine, un naïf qui ne s'est jamais frotté aux brontosaures bas du front de la CGT et les gauchiasses. Comme il avait fait passer un entrefilet maladroit dans le journal, en fin de cortège les excités du drapeau rouge ont signalé le cas. Du coup, panique, le Préfet a annulé cette provocation un peu décalée.

Lors du passage du cortège funèbre devant la mairie, derrières les grilles quelques regards épouvantés. Ce n'est pas sans rappeler un certain Philou (Vacher), qui narguait les gueux, du coup un commando spontané avait grimpé les escaliers pour lui expliquer son point de vue, j'en étais.

Les petites souris présentes dans la procession macabre signalent que la Clotilde et un certain nombre de socialos égarés brillaient par leur absence.

 

 

GROSSE FIESTA AU MILLENIUM

 

 

MISE A JOUR DU 19.01.2022 : Les traditionnels voeux du maire au petit personnel ont bien eu lieu au MILLENIUM, une salle privée alors que les salles municipales sont disponibles et gratuites. Une petite souris avance un coût de 1200€, avec DJ (des rigolos qui se prennent pour des musiciens). Le fournisseur de champagne, grand cireur de pompes devant l'Eternel, un certain marchand de pinard qui a bien anticipé le désastre de la suppression des places de parking Place de Gaulle en ouvrant un hangar dans la zone, en aurait refourgué plus d'une centaine. Le service était assuré par les boutonneux du Lycée Cornu, il n'y a pas de petites économies.

La fiesta aurait réuni 200 gueux, certains ayant tenu jusque 1h du matin, avec gueule de bois au boulot le lendemain. Les retraités n'étaient pas invités, sauf peut être des petits privilégiés #potasébastien.

Les factures passeront dans les décisions du maire.

Par contre la fiesta qui selon certaines mauvaises langues aurait dû avoir lieu hier mercredi 18 ne s

 

 

 

ENCORE UN EFFONDREMENT !

ORBEC2.JPG (131272 octets)ORBEC1.JPG (251802 octets)

 Cliquer sur les miniatures pour lire l'arrêté.

 

MISE A JOUR DU 17.01.2022 : Ceux qui suivent l'actualité locale se souviennent que route d'Orbec, côté "falaise", des désordres se sont produits, en particulier au niveau de l'entreprise Selle (un carrossier), qui s'est vue contrainte de fermer. Comme pour tous les glissements de terrain, c'est au départ très lent, comme pour l'allée Jeanne d'Arc. Les choses se sont accélérées, ce qui a contraint la mairie à prendre un nouvel arrêté, à la fois pour réellement assurer la sécurité des personnes, mais aussi sortir le parapluie.

Fréquentant régulièrement le parc de la Basilique, j'avais bien remarqué quelques fissures dans le bitume du parking du bas, mais manifestement cela prend des proportions. La pente est très forte, les arbres sont des pins maritimes aux racines plates (non pivotantes), ils sont vieux et penchent du côté où ils vont tomber, l'eau n'est pas collectée et vient imbiber toute la pente, ce qui augmente la pression sur les terrains et les murs.

Les propriétaires, comme pour les riverains de cours d'eau, on raboté la falaise pour gagner du terrain et construit des murs aussi pourris que ceux de l'allée Jeanne d'Arc. Ils sont en train de craquer.

Problème  pour le contribuable : comme pour l'allée Jeanne d'Arc, c'est la ville qui casque pour les études et peut être plus tard pou les travaux.

Décidément, tout s'effondre dans cette ville.

 

 

 

 

 

 

HOTVIL : LE "KEBAB" VA T'IL OUVRIR ?

 

 

MISE A JOUR DU 05.01.2023 : Petit tour à HOTVIL dimanche matin 1er janvier pour compter les carcasses de voitures brûlées, pas de bol, rien. A force de vider les immeubles ils ont dû finir par virer les racailles.

Quelle ne fut pas ma surprise de voir que malgré un battage récurrent, le bâtiment destiné à nos poulets municipaux, ancienne banque, n'a été l'objet d'aucuns travaux.

C'est toujours dans cet état, la photo du PAYS D'AUGE date de 2021. Petit tour du bâtiment : il n'y a pas de sortie de secours à l'arrière, pas de grilles, en cas d'attaque de zombies qui n'ont pas les codes ça risque de sentir le poulet grillé dans le quartier. 

Il fallait trouver un surnom marrant, la KEBAB ça convient (en arabe Au Poulet Grillé se dit Dajaj Mashwiun).

Et il n'y a pas que ça. A suivre....

 

 

 

CHRONIQUE DU MARCHÉ NOIR

 

A l'allure où ça va, les heures sombres vont être de retour.

 

Cliquer sur l'image

 

MISE A JOUR DU 05.01.2023 : La boîte de conserve fait partie de la panoplie du survivaliste d'ultra méga droite.

Il faut savoir que la plupart des ingrédients, surtout la viande, arrivent aux usines congelés, en provenance de partout sauf de France (cf CHARAL à Lisieux).

Si une boîte de conserve ne consomme plus d'énergie une fois arrivée chez le consommateur, il n'en est pas de même pour la filière très énergivore des surgelés. D'ailleurs, TOUTPARGEL vient de déposer son bilan, les autres vont suivre. Sachez que l'appareil électrique qui consomme le plus est le congélateur.

On parle des boulangers, mais les "terminaux" type Mie Câline ou certains magasins qui utilisent des pâtons congelés sont condamnés. Idem pour la "restauration rapide". Quant à la restauration "normale", après s'être fait raser gratis, elle recommence à pleurer la misère.

Il faut donc jeter un oeil dans les grandes surfaces sur les rayons surgelés, la pénurie va s'installer très vite, semant le désespoir chez les pousseuses de caddies de moins de cinquante an. En plus si le MAC DO ou le KFC ferment, c'est l'agonie, la fin du monde, l'apocalypse.

Et puis il y a aussi les bouteilles en verre...

 

 

 

 

L'EXODE (suite) : MOINS DE 20000 !

 

 

MISE A JOUR DU 30.12.2022 : Nous passons sous la barre des 20000 habitants, le delta étant de 250 poilu(e)s. C'est le résultat d'une dégringolade qui a commencé avec le roitelet il y a 20 ans, avec en arrière plan l'intention à peine dissimulée de modifier la sociologie, en gros virer le pauvres qui votaient à gauche à l'époque (maintenant c'est RN et RECONQUÊTE !). Il faut dire que la Yvette ROUDY avait tenté de bourrer les urnes en important des damnés de la terre entre autres des Kurdes du PKK (des staliniens pur jus, niveau Pol Pot). Ca valait bien la breloque galvaudée de la légion d'honneur, la honte en fait.

Certes les fermetures d'usines y sont pour quelque chose, mais la première grosse hémorragie fut l'ANRU 1 (Delaunay, Paul Doumer). Quand on te vire de ton appartement où tu as tes souvenirs tu fous le camp. L'ANRU 2 à HOTVIL a également fait des ravages (et ce n'est pas terminé), on peut traiter les crétins qui l'ont élaboré de fossoyeurs, ces abrutis intoxiqués par la propaganda faussement écolo de la débile Greta, au lieu de reconstruire des petits immeubles sympas immédiatement, ont... prévu de planter des arbres, qui ne vont pas chercher leur baguette tous les jours, du coup les boulangers et commerces vont fermer. La spirale infernale est enclenchée.

Au lieu de "changer de logiciel" (sic Pascal Praud de CNEWS) le bellâtre a laissé filer, entre autres a continué à appliquer les élucubrations du cabinet Laverne, voire les aggraver (50 places supprimées pour la "liaison", au moins 120 pour la place de la République), s'est lancé dans un plan vélo complètement dingo, et une percée "LEHAIN" débile et totalement inutile (30 places gratuites perdues), etc...

Ce désastre pour le centre ville et ses commerces est un repoussoir pour les ventes des appartements en ville, dont beaucoup sont obsolètes et bientôt ne pourront plus être louées s'ils sont classés G. Le cas va donc s'aggraver.

Les emmerdes volant en escadrille, l'affaire des Bosquets (révélation croustillantes à suivre), qui va se terminer par 200 cages à lapins à raser, voire plus, n'a rien arrangé. 

Acculé, le maire, manifestement obsédé par les opérations --on va dire-- immobilières, va probablement essayer de passer en force pour se refaire la cerise.

C'est mal parti, exemple : le terrain de l'ancienne poste rue Paul Banaston devait recevoir 17 bicoques. Là on nous annonce 36 clapiers, ce qui fait au minimum 50 véhicules de plus dans un quartier déjà complètement saturé. Comme c'est du neuf, il faudrait caser (de mémoire), 0.9 véhicules par appartement (règlement du PLUi). Impossible. Ils vont donc tricher, comme pour le coup tordu de l'Allée Jeanne D'Arc. Le permis de construire a toutes les chances d'être retoqué.

 

 

 POUR LES ÉPISODES PRÉCÉDENTS, C'EST PAR ICI

 

 

 

NUIT VERTE DE LA SAINT SYLVESTRE

 

 

MISE A JOUR DU 30.12.2022 : On connaît les "nuits bleues" Corses, là on est plus dans le registre "nuit verte", vu l'origine potentielle des incendiaires.

La mairie ne précise pas si nos trois rambos municipaux seront de service cette nuit de réveillon qui s'annonce agitée après les exploits des supporters Marocains et des Kurdes du PKK, qui nous ont gratifié d'un mini mai 68. Un rien les énerve.

A mon avis, le trouillard du château serait inspiré de sécuriser son hôtel de police flambant neuf avant de flamber tout court. Car enfin, choisir le pire endroit de Lisieux, avec ses "fours", où ça crame tous les ans, est complètement débile. Des malades je vous dis. Question : en cas de jet d'un cocktail Molotov en devanture, nos poulets peuvent ils évacuer ?

Un petit conseil quand même : planquez vos véhicules, devant le lycée Gambier par exemple, le maire habite dans le coin, sa charrette sera sous bonne garde...

 

 

 

UN LOUP DANS LE BOSQUET (suite)

 

 

MISE A JOUR DU 21.12.2022 : Bien entendu votre feuille de chou préférée n'a pas été invitée à consulter le dossier d'Explor-e, ni n'a reçu de photo. Le but de l'article est bel et bien d'insinuer que "la ville n'avait aucune information sur l'existence de cette cavité" (l'emploi du mot cavité au lieu de carrière n'est pas innocent).

C'est à vérifier dans le dossier du permis de construire, et auprès du BRGM (ou de l'organisme qui lui a succédé).

 

 

 

Les permis de construire accordés, les cages à lapin en carton pâte surgissent de terre. Il y a deux ou trois ans, un particulier achète la maison des Lecas (30) et les terrains autour (155 et 152) dans le but de faire un lotissement de 5 bicoques. Pas de bol, une marnière avait été détectée de l'autre côté de la rue Joseph Guilloneau, avec un périmètre de 150m qui passe dans les dites parcelles. Le propriétaire (selon ses dires), est obligé de faire un sondage.

Bingo, découverte d'une "cavité", le grain de sable qui a tout déclenché. L'entreprise chargée des investigations a par déontologie continué de chercher, sinon en cas de pépin, c'est les pinces. C'est ainsi que fut découverte une dalle en béton (à situer ultérieurement), qui date donc d'après guerre ou un peu avant, qui recouvrait un puits assez conséquent pour permettre à un homme de descendre.

De fil en aiguille, l'entreprise a cartographié la carrière (au pied du puits, sept départs de galeries).

Les Lecas, et leur grand copain Aubril Bernard ne pouvait ni en ignorer l'existence, ni la destination. D'autant plus que le patriarche Lecas avait épousé une dame Vicquenel, propriétaire des lieux depuis des temps immémoriaux, or dans les familles, ce genre de situation se transmet.

Se pose d'ailleurs la question de savoir jusqu'où les galeries allaient, sous la rocade et peut être plus loin, les lotissements entre le parcours sportif et la rocade.

A suivre....

 

 

 

 

 POUR LES ÉPISODES PRÉCÉDENTS, C'EST PAR ICI

 

 

PLACE DE LA RÉPUBLIQUE

 

PERCÉE LEHAIN 

 

150 places de parking supprimées

 

 

Cliquer sur l'image pour lire le dossier complet. Merci de vos remarques : echo.joli@wanadoo.fr 

 

MISE A JOUR DU 29.11.2022 : Il a fallu insister pour obtenir ce document, présenté lors de la réunion d'information en présence d'une centaine de personnes, alors que les habitants de l'agglo au grand complet (70000) sont concernés par ce désastre.

Pas un mot dans la presse aux ordres, forcément, il vaut mieux pas que commerçants, riverains et clients soient au parfum du carnage que va entraîner la suppression de 150 places (environ) dans le "carré d'or". Ils nous disent qu'il y a 10 à 15% de places libres, c'est un mensonge, ce matin j'ai tourné en rond autour de l'espace Victor Hugo et ai fini par me garer sur la place livraison et supplier les ASVP de ne pas me coller encore une fois une prune comme un matin cours Matignon, où ma brouette était quasiment seule. Raz le bol.

Contrairement à un entretien avant l'élection municipale, où il a été envisagé de modifier les projets "liaison" et "place de la République", suite à l'éjection du MULTIPLEX, le plan est quasiment le même que celui présenté il y a deux ou trois ans à la réunion ayant eu lieu à l'école Jean Macé avec le cabinet Lavergne et ses bobos, dont un certain Régis, manifestement classé #potasebastien.

On se demande même si le cas ne s'est pas aggravé comme pour la place du Gal de Gaulle où les premières esquisses montraient une vingtaine de place, alors qu'il n'y en a plus... qu'une, devant le boucher. Certes trois autres véhicules stationnent derrière le Crédit du Nord, mais sur le trottoir et sont donc en infraction permanente. Ils foutent quoi nos perdreaux à plumes bleues municipaux et les ASVP. Comment ça, c'est des charrettes de  #proufiassasebastien ?

Bonne lecture.

 

POUR LES ÉPISODES PRÉCÉDENTS, C'EST PAR ICI

 

 

 

LE HÉRON SENT LE GAZ (suite)

 

 

 POUR LES ÉPISODES PRÉCÉDENTS, C'EST PAR ICI

 

 

 

BRÈVES DE COMPTOIR

CINQ PRUNES DANS LA SEMAINE MAJ 20.09.2022 : Cinq prunes dans la semaine pour un commerçant de la place de la Ripoublique le temps de décharger son véhicule. Ca va encore se terminer dans la cour de la mairie. Dommage il n'y a plus le romancier d'abribus (Philippe Vacher) à poursuivre dans les escaliers.

 

 

Pour les brèves du mois, c'est par ici

 

 

 

 

DE LOUCHES ENTOURLOUPES

 

IMMOBILIÈRES

 

https://www.ville-lisieux.fr/fr/5nR-Seances-du-Conseil-Municipal.html 

 

MISE A JOUR DU 24.09.2022 :  Beaucoup de dossiers suspects à ce conseil, en particulier dans le domaine immobilier. On connaît l'addiction atavique d'Onc donne sous à l'immobilier, d'abord ce fut son "métier", grâce auquel il aurait signé quelques exploits à Livarot, de mauvaises langues insinuant que ce fut trébuchant.

Le pataugeage est au maximum dans la catastrophique ANRU II à HOTVIL, la plupart des possibilités de petits arrangements pour faire bénéficier des potes du privé de la manne engendrée par des démolitions débiles se sont refermées. On remarque toutefois (délibération 2022-134) un achat bizarre d'une parcelle SNCF pour faire de la "voirie" ce qu'il y aura autour n'étant pas précisé, s'agit il de faire payer au contribuable la rue desservant un lotissement privé ? Quand c'est flou, c'est une combine.

Rappelons qu'à plusieurs reprises, le roitelet s'était porté acquéreur de parcelles de #potananard, à qui il a sauvé la mise à prix d'or, pour en faire des parkings (Gascouin, place Bérat, Lehain entre autres).

Et bien il semble que le festival continue, qui consiste à se faire refourguer des parcelles pourries, dont l'aménagement et l'entretien ont été "négligés" par les propriétaires privés (dont des promoteurs marrons), ce qui va obliger la ville et donc ses contribuables à payer des travaux de mise en état aux normes qui vont coûter plusieurs centaines de milliers d'€. Le plus faisandé est l'allée Jeanne d'Arc, les clichés pris ce matin sont accablants.

A la manoeuvre, un avocat et néanmoins élu, ça comporte des risques professionnels, le camarade DESMONTS.

Que vont faire les pitres de l'opposition ? S'écraser comme d'habitude !

 

 

Le Clos St Antoine. La parcelle 315 refourguée à la ville par les poufiasses de co-propriétaires est pourrie,

avec un talus bâché qui ne demande qu'à se boursoufler, s'effondrer et boucher le fossé. Vous allez

voir que ces branleurs vont faire une pétition pour que les travaux qu'ils n'ont pas payé soit

effectués fissa aux frais des contribuables. La complaisance de Sébastien LECLERC est ignoble mais électoraliste.

 

-------------------------------------

Allée Louis DUBOIS, nids de poules, voire de dindes, genre VERDUN. L0 aussi des propriétaires qui n'assument pas, que la ville est incapable de contraindre à remplir leurs obligations, en l'occurrence de payer un revêtement correct, puis le revendre un 1€ symbolique une fois que c'est fait.

Là, par laxisme et disons le électoralisme subreptice la ville s'approprie, mais en même temps se plombe de 300 à 50000€ de travaux, sans compter les contraintes en matière d'accès des pompiers. Vous allez voir qu'ils vont gueuler pour ne pas avoir touché des sous et pour que les contribuables honnêtes payent des travaux de manière urgente. Des crapules.

 

-------------------------------------------

Les anciens terrains du quartier HLM Delaunay vont être bradés (?) à un promoteur CRÉADIMM SANTÉ qui me paraît bien léger. Là encore on est dans la bicoque, le gourbi, cible : les vieux pré-grabataires. 

 

 

Et une vente curieuse, RUE D'ASSEMONT, où sévit un certain fleuriste. Le numéro 10 c'est la parcelle 28, des garages. Ils avaient préampté ce terrain tout pourri et étroit dans le cadre de l'ANRU. Raté. Retour au propriétaire.

 

 

 

LA PERCÉE PERCÉE

 

 

MISE A JOUR DU 03.10.2022 :  Comme toujours il faut se rendre sur le terrain. La place CHÉRON comporte actuellement 40 places, il n'en restera plus que 20, merci pour les riverains et les travailleurs travailleuses qui n'ont pas les moyens de se payer un abonnement. Sans compter que le risque n'est pas négligeable de voir le fou furieux grignoteur de places de parking les supprimer pour "bien faire chier le monde". Rigolez pas, place de Gaulle il ne reste plus que trois places, et encore, c'est sur le trottoir gare aux prunes. Quant à la rue de la Résistance, c'est 10mn d'arrêt pipi, les papillons bleus vont voleter de pare-brise en pare-brise.

Ce sont des salauds ? oui madame !

 

MISE A JOUR DU 14.09.2022 :  Rappelons que la bande de débiles précédente avait racheté à prix d'or le bâtiment LEHAIN, un blockhaus sinistre invendable, pour soit disant créer des parkings, pour faire semblant de compenser le doublement des places payantes avec des prix multipliés par deux. Pas de bol, cela avait déstabilisé les immeubles alentours, qu'il a fallu étayer. Bref un désastre financier des brillants gestionnaires des deniers publics. Un grand merci au roitelet et à sa fine équipe.

Comme la nouvelle bande était partie sur des délires écolos avec "cheminements doux" avant de se prendre dans la tronche l'inflation et la pénurie, ils ont continué sur leur lancée pour pas passer pour des cons, mais c'est tout comme.

Le résultat des élucubrations du Phare de la Touques et des lèche-culs qui l'ont excité était couru d'avance : du bizounours baba cool écolo-boboïde et une bonne vingtaine de places gratuites supprimées pour les riverains, et on connaît les difficultés à trouver une place dans cette zone. Vont d'ailleurs s'ajouter les véhicules des garages rasés derrière la place Le Hennuyer (anciens garages "Joncard"), pour qu'un copain construise une résidence pour friqués.

Mais le problème principal auquel ces crétins n'ont pas pensé, c'est le boucan avec les joyeuses soirées alcoolisées voire plus que va permettre l'accès facile à la zone, et surtout de multiples possibilités de fuite quand les poulets voudront contrôler les racailles. 

Comme "four" (point de vente de drogue) c'est l'idéal, vu que le dealer court plus vite que la maréchaussée engoncée dans son gilet pare-balle, et les multiples possibilités de planquer la chnouf dans les buissons.

La piste ainsi constituée va voir trottinettes et motos de cross en weeling slalomer entre les berceaux et les fauteuils roulants.

Et si le dilapideur du château est contraint de fermer la lumière et sa grande gueule par la même occasion, ça va être carrément un coupe-gorge, un chemin de croix féminicide où il ne fera pas bon de se baguenauder en crop-top et fringues raz la moule.

 

 Les terrasses des beuveries.

 

Il ne reste plus que 20 places, ça va être très chaud pour les riverains et les travailleurs travailleuses.

 

Gros étais très moches. 

 

 

 

MISE A JOUR DU 02.09.2022 :  L'Etat étant incapable d'assurer la sécurité des gonzesses, face en particulier aux chauds du kiki qui n'ont pas les codes, assez souvent plutôt cinquante nuances de marron (mais pas que) on a recours à des emplâtres sur une jambe de bois. En l'occurrence on refile le bébé au citoyen qui se retrouve en première ligne, face non seulement à des zombies, chtarbés, nazebroques, barbus, blackos baraqués, tous enfouraillés, mais aussi aux juges rouges qui te louperont pas à la moindre éraflure sur l'agresseur. Qui de toutes façons sortira du commissariat libre en moins de deux heures, et ne manquera pas de rendre une visite d'amitié avec sa bande au débile de commerçant qui aura permis à sa proie de lui échapper (l'actualité est abondante voir par exemple www.fdesouche.com  ).

Côté chéries, on relève quelques imprudences, "crop top" mettant en valeur les bourrelets MacDo, mini jupes raz la moule etc...

En clair virez cet autocollant, sinon il pourrait vous en cuire. Au fait, quand verra t'on en ville nos poulets municipaux, au commissariat pas encore brûlé ?

 

 

 

LA LIAISON DANGEREUSE

 

MISE A JOUR DU 24.08.2022 :  Après l'Avenue Victor Hugo rebaptisée façon sardonique "Les Champs Désertiques", il fallait trouver un surnom à cet espace dit "de liaison" entre les Champs et la future esplanade des débiles ex-Place de la République. Car, au château, ils vont se défoncer pour "faire chier le monde", supprimer des places de parking, torpiller le marché et les manifestations demandant de la place, permettre aux copains d'agrandir leur terrasses (en payant ?) etc...

Les gogols qui ne se sont pas opposés aux délires boboïdes du cabinet Lavergne, qui a vendu sa soupe wokiste au crétin précédent pour 1M€, commencent à paniquer sérieux, dont un célèbre cireur de pompes marchand de pinard de son état. Je vous recommande son Bercy pas piqué des hannetons. Ils vient de s'apercevoir que ses clients qui achètent ses litrons vont devoir se trimballer à pinces les cartons de 6, en faisant gaffe à ne pas se péter la tronche sur les marches traîtresses. Après avoir léché les bottes pour avoir terrasse et rue piétonne, il a quand même pris la précaution d'évacuer préventivement et d'ouvrir un estaminet à la Galoterie avec parking gratuit au milieu des grosses surfiasses.

Il rêve évidemment de terrasse à pas cher, ce qui lui coûtera de rincer la cloison de quelques oligarques de l'équipe de branquignols, comme le proprio des murs du restau d'en face, qui, lorsqu'il a vu les plans, s'est tourné vers sa chérie et lui a dit "on se barre". Authentique.

Car les terrasses branchouilles à cet endroit ce sera niet si le préfet a des couilles, vu la législation en matière de débits de boisson vu la proximité d'une officine sous contrat d'abrutissement des têtes blondes friquées. 

Car de facto, 60 places de moins, c'est la mort des commerces du quartier.

Pour les riverains, ce sont les prémices de l'enfer, dans ce lieu encagé avec la réverbération du boucan qui va bien. Entre les ados attardés et leurs planches à roulettes, les qui n'ont pas les codes amateurs de rodéos, et les fêtards défoncés jusque plus d'heure, ils vont être servis. C'est là qu'il fallait implanter la police municipale, le boulot est à proximité (il est étonnant que les locaux de HOTVIL n'aient pas encore brûlé).

Quand à l'innocent d'église du Bon Pasteur, on risque de rigoler quand ses bourges vont être obligés de venir chercher leurs sales gosses pédestrement, à condition de trouver une place payante. En effet, toute fière, la rédaction unique annonce un rétablissement de la circulation, ce qui ne veut pas dire la possibilité de s'arrêter. On est dans les 500m pédibus minimum, avec des braillards sortis de la cuisse de Jupiter habitués à se faire cueillir par leurs vieux stationnant moteur tournant dans leur SUV ou 4x4 clim à donf, comme dans la cour de Matignon. Il y en a même un qui venait en Volvo.

 

 

MISE A JOUR DU 10.08.2022 : La chasse à la bagnole pour "faire chier le monde" continue, puisqu'ils ont apparemment encore supprimé des places par rapport au plan d'origine. Il est certain qu'en plein cagnard c'est aveuglant, va encore y avoir de la petite vieille au tapis. Sans compter avec le boucan des skate-board, les rodéos, et les zombies camés qui braillent la nuit, vu que ça résonne mieux que l'avenue des champs désertiques (ave V. Hugo).

Bon, je ne suis plus tout seul à ronchonner, le camarade marxiste Didier Brault s'y met aussi. La fine équipe d'abrutis du château devrait continuer sur sa lancée en dévastant la Place de la République, en supprimant encore une bonne centaine de places. Ils vont y arriver, à tuer le commerce de centre ville.

Le chantier a l'air en plan, et ne sera pas terminé pour la rentrée des classes. Big foutoir assuré, surtout pour la rentrée des classes au Bon Pasteur.

 

 

 

MISE A JOUR DU 10.08.2022 : Un étrange bestiau était en vente à la foire aux picots. Le vendeur ne tarissait pas d'éloges sur les vocalises de sa créature au lever du soleil. Il recommandait d'ailleurs de le doter d'un tas de fumier, le "cô" étant le seul être vivant à chanter les pieds dans la merde. A la rigueur un compost pour les adeptes du retour au néolithique. La bête est livrée avec ses poules, des blondes de Camembert, sinon il dépérit à vue de bec.

 

 

 

MISE A JOUR DU 02.08.2022 : Le problème avec ces études qui coûtent la peau des fesses est qu'on n'en entend plus parler. Il faut dire que si les fins limiers des cabinets ont un peu d'honnêteté intellectuelle, ce qu'il racontent n'est pas forcément halal pour les crétins qui passent le plus clair de leur temps à emmerder leurs concitoyens avec des débilités wokistes, entre autres préférer les promeneurs boboïdes aux CLIENTS.

 

 

 

MISE A JOUR DU 02.08.2022 : Ukraine ? Bah non, les manouches. J'ai attendu avant de publier ces clichés, pour éviter de me retrouver pris dans les griffes des fous furieux qui hurlent au racisme pour des broutilles. Les bâtiments des transports Lexoviens ont bien été désossés et détruits par ces gentils citoyens comme les autres. On notera la collection de scooters. De mémoire ces bâtiments avaient été rachetés par l'agglo, qui n'a pas su faire le nécessaire pour les protéger. 

Rappelons au passage que la réfection tout confort du terrain de la Galoterie a coûté la bagatelle de 1M€, et qu'on attend toujours le terrain de grand passage qui (sic) doit être situé sur une route permettant un accès facile. De toutes façons, comme ils s'engueulent entre eux, ça ira jamais. Finalement, qu'il n'y ait pas de terrain, ça les arrange, d'où l'envahissement récent du terrain de rugby. On attend toujours le chiffrage des dégâts.

 

 

Au moins, il y aura la place pour mettre les poubelles.

 

MISE A JOUR DU 22.07.2022 : Les innocents de village, à force de supprimer des places, de foutre le souk avec des travaux, vont finir par arriver à leur but : tuer le commerce. Rue des Mathurins, outre une galerie vidée, deux pas de porte refaits à neuf ne trouvent pas preneur, le Monoprix désertique ne va pas tarder à tirer sa révérence et la librairie centrale qui ne trouve pas d'acheteur devrait inquiéter.

"L'espace de liaison" (Pl de Gaulle/Résistance) va encore en mettre un coup derrière les étiquettes (60 places supprimées), d'autant plus qu'il semble qu'il n'y aura plus de stationnement rue de la Résistance, entièrement piéton. Un marchand de pinard bien connu, qui a changé de bottes à lécher et est passé de Nanard à Onc' Donne Sous, a même pris les devants en préparant sa retraite élastique à la Galoterie. Si tes clients sont obligés de se coltiner 100 mètres à pinces pour trimballer leur carton de picrate, tu verras plus personne au bout d'un moment. Rappel : "no parking, no business". 

 

 

 

MISE A JOUR DU 15.07.2022 : Guérilla urbaine avec une trentaine des nazbroques à HOTVIL, on n'hésite plus à caillasser les pompiers et les poulets. A mon avis le local de la police municipale ne va pas faire long feu quand il sera en service, ce qui va se faire à la rentrée. Pour aller au boulot va falloir raser les murs et garer la charrette bien planquée. En clair le mettre à cet endroit c'est du crétinisme, de la naïveté, de l'angélisme.

 

 

LES MANOUCHES SONT DANS LE STADE

 

MISE A JOUR DU 15.07.2022 : Aux dernières nouvelles les professionnels du squat et des raccordements à l'eau et l'électricité payée par les gadge sont partis. Du coup les comiques de l'agglo ont remis en place les blocs de béton qui auraient dû l'être avant leur arrivée, puisque not'maire nous a sorti en conseil que les envahisseurs et néanmoins goujats étaient pistés par les perdreaux à plumes bleues.

Du coup ce sont les victimes, les rugbymen, qui sont emmerdés. On reste discret sur le chiffrage des dégâts et sur l'état des sanitaires du stade, car constaté une fois dans les tribunes de l'hippodrome, la tendance est à rater le trou des chiottes.

 

 

MISE A JOUR DU 06.07.2022 : Vous ne risquez pas de voir de tels clichés dans la presse locale aux ordres. Une enclave étrangère de non droit a donc été créée au Stade Dujardin, refait à neuf pour plusieurs millions d'euros. En l'absence de terrain de grand passage difficile de les déloger juridiquement. Et pour expulser c'est la compagnie de Gardes Mobiles en tenue ninja. Rappelons que le terrain normal de la Galoterie, régulièrement dépouillé, a coûté la bagatelle d'1M€. 

 

 

 

 

MULTIPLEX : C'EST "NIQUÉ" ?

 

 

MISE A JOUR 26.02.2022  : Vu les difficultés du financement du MULTIPLEXE de BERNAY, dont l'exploitant est le même que celui de LISIEUX, cela a éveillé quelques soupçons. En effet, je pensais que ce type d'équipement culturel était finançable à 30% par les collectivités locales, sans conditions contraignante comme savent en pondre les petits hommes gris (dixit Pascal PRAUD sur CNEWS). Seulement voilà, un verdict du Conseil d'Etat concernant la Loi Sueur stipule que des subventions ne peuvent être accordées à des "nouveaux établissements" (arrêt du conseil 434564 du 10 mars 2021).

C'est le cas des deux MULTIPLEX, Bernay et Lisieux, c'est du neuf.

C'est très mal parti, et au château on doit commencer à se gratter la tête pour trouver une solution pas trop bancale pour enfumer le sous-préfet et la cour des comptes, voire le conseil d'état. Bon, les professionnels, qui en ont pris plein les salles obscures pendant le covid, vont essayer de faire modifier la loi.

Ne vaudrait il pas mieux réhabiliter les deux cinémas de Lisieux ? Le feuilleton dure depuis 20 ans avec plusieurs centaines de milliers d'€ partis en fumée.

Ce qui libérerait les terrains du garage Citroën pour des cages à lapins de haut de gamme. Sûr que les vautours de l'immobilier sont en train de tourner dans le ciel de Lisieux. D'autres oiseaux de proie, ceints de l'écharpe tricolore de la gueuse, préparent ils leurs escarcelles sous la table pour le "ruissellement" ?

 

MISE A JOUR 17.02.2022  : L'article de l'EVEIL paru sur BERNAY est accablant, la ville est border limite mise sous tutelle après que le panier percé de maire l'ait ruiné en débilités gogoloïde habituelles (piétonisation, faire chier le monde pour stationner, esplanades, entraves à la libre circulation, commerces qui ferment). Le projet de MULTIPLEXE est manifestement à l'eau, le bâtiment est construit, mais l'exploitant, le même qu'à Lisieux, ne peut aménager la salle faute de ressources financières.

https://actu.fr/normandie/bernay_27056/bernay-cinema-les-habitants-vont-devoir-passer-a-la-caisse_48070131.html 

Comme la limite du financement public est de 30%, impossible, sauf entourloupe qui peut se terminer au tribunal administratif voire au pénal, de faire cracher le contribuable au bassinet.

En clair, le projet du MULTIPLEXE de Lisieux en a un bon coup dans l'aile, difficile pour Onc' Donne Sous et ses sbires d'arranger ça à sa sauce Livarotaise, d'autant plus que la perspective d'une mise sous tutelle comme à BERNAY n'est pas exclue.

 

 

Toute ressemblance avec le maire de Lisieux ne saurait qu'être fortuite.

 

 

 

L'AMBULANCE SE MOQUE

 

DU CORBILLARD

 

 

MISE A JOUR DU 07.02.2022 : Une fois devenu maire de Lisieux et après avoir ruiné Livarot et son agglo, pour remplir son pôle de santé probablement ultra déficitaire de l'Espace Victor Hugo, Onc' Donne Sous n'a pas hésité à débaucher avec un pont d'or Sophie de Jeagher (dont l'époux est conseiller municipal) pour remplir son gouffre. Encore faut il préciser que ça a empoisonné à tour de bras et donc masqué le futur effondrement de la fréquentation une fois l'épidémie passée, ce qui est en train de se produire. Remarquez, il est possible que l'activité soit soutenue dans le futur par les piquouzés qui se retrouvent avec un système immunitaire déglingué à vie.

En clair les Livarotais ont été saignés à blanc par un irresponsable, car il est fatal que la réhabilitation de ce bâtiment qui a coûté la peau des fesses sera un jour fermé, le péquenot étant prié de venir à Lisieux pour survivre.

Le comique de l'histoire, comme pour l'hôpital, c'est qu'il plombe avec ses petites mains baladeuses, puis gémit dans la presse que c'est pas moi c'est les autres, comme l'infâme Roitelet.

 

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 15.11.2021 : Histoire d'asticoter, j'avais proposé ma candidature au CESEL, un machin à peu près aussi utile que la COP 26 de la débile Greta. Déjà qu'en conseil municipal tout le monde la boucle, sauf Clotilde pour dire qu'elle ne comprend rien, là ça va être pire. Donc votre serviteur, qui participe à la vie citoyenne en se foutant abondamment de la bobine de la bande de clowns, a été viré avant de commencer. Ca fait la troisième fois, une fois en conseil pour cause de confinement débile, une fois au sujet des rodéos des Champs Désertiques (qui reprennent plus ou moins avec "des berlines de location"), et maintenant.

On attend avec impatience la composition de cette chambre d'enregistrement de la voix de son maître, histoire de rigoler un peu plus.

Va y avoir aussi un conseil des dj'euns, avec des wokes, vegans hystériques, wesh-wesh, le blancos de service marxiste baba cool cradoc, des blacos racisés, un babane, les inévitables chtarbés K-sos et nazebroques, un dealer infiltré, un crakeux, une paire de clandos dont un mineur isolé, un danger public non empoisonné issu d'une cuisse de Jupiter, j'en passe et des meilleures.

 

 

LA TOUR PREND GARDE (suite)

 

MISE A JOUR DU 04.11.2021 : Bingo. L'achat de ces vieilles pierres sans intérêt va passer en conseil municipal le 8 novembre. Pas étonnant que la mamie propriétaire des lieux ait raconté que "m'sieur l'maire est très gentil". "Onc'Donne Sous" continue de dilapider, car la toiture est à refaire, les murs à ravaler, l'intérieur est très dégradé (voir photos). Pas étonnant que la châtelaine du manoir voisin soit ravie de s'en débarrasser pour faire payer ses négligences d'entretien par le contribuable (cette tour est classée). Ce n'est pas la première fois que la ville arrange bien les finances de certaines familles qui savent cirer les bonnes pompes (Gascouin, Muideblé, Lehain, Alexandre et Hutchinson [ affaire du Cirieux ] et j'en oublie sûrement de plus discrets).

De plus cette tour est enclavée dans des bâtiments hideux (eux même préamptés à ce qui se dit), et on ne voit pas très bien à quoi cette tour aveugle peut être destinée, à moins qu'un copain du maire ait une idée derrière la tête : faire tout payer par la ville et ramasser la mise à la fin à vil prix. Non... pas lui.

 

http://remparts-de-normandie.eklablog.com/remparts-de-lisieux-calvados-a126100064 

 

https://www.youtube.com/watch?v=QiiuUZRbOLw 

 

 

MISE A JOUR DU 28.10.2021 : Par le plus pur des hasards (?) un de nos honorables correspondant, une "petite souris" de l'Echo Joli efficace, s'en fut récemment visiter la TOUR LAMBERT, invité par la vieille dame propriétaires des lieux. Cet élément du patrimoine Lexovien n'est pas vraiment en bon état, pourtant il est classé.

Au fil de la visite notre petite souris, Alexandra pour les intimes, a appris que "le maire est très sympathique, il m'a même proposé d'envoyer une "équipe" pour débarrasser". Ben voyons. Voir avec un expert antiquaire s'il n'y a pas de pièce historique de valeur ne serait pas inutile avant le passage des soudards de Onc' Donne Sous.

Il y a donc un coup tordu immobilier, spécialité maison, en préparation. Au titre municipal ou privé ? A suivre...

 

 

 

 

http://www.lisieuxbouge.org/ 

 

MISE A JOUR DU 01.10.2021 : On est vraiment en ambiance "du pain et des jeux", ça part dans tous les sens, c'est plus une ville c'est un parc d'attraction. On parle d'un budget de 150000€ pour LISIEUX GRANDS OUVERTS. Après l'échec cuisant de LISIEUX PLAGE, plus à cause d'un concept débile (une plage à l'ombre sans baignade !) que d'une météo il est vrai capricieuse.

Bon, ça a mal commencé sous la flotte, en plus à 18h ils ont bloqué l'accès à l'avenue du Sahara (Cours Victor Hugo), ça va semer un souk monstre pour le ravissement boboïde de quelques fêtards ramollis par la piquouze. Evidemment les loubards habituels vont en profiter pour empêcher les riverains de dormir.

Les curés n'en gagnent pas, il faut dire que leur pape marxiste pro-migrants woke racisé donne l'exemple de l'avachissement moral. La basilique va donc être transformée en squat de rave party ce soir. Evidemment, ils vont faire "chier" le monde, stationnement interdit sauf aux huiles, c'est mieux pour Pimprenelle avec ses pompes d'échassier Dior, et cerbères de la milice privée de ONC' DONNE SOUS pour contrôler les passes de la honte. Sans moi. On fait ça l'été bande de nazes, prévoir des replis en cas d'intempéries.

Le samedi, l'avenue du Sahara est bloquée mais les spectacles se déroulent... avenue de la basilique, dans des endroits très étriqués, on est vraiment dans l'entre soi de la petite bande de lèche-bottes du château !!!

Dimanche, c'est en général désert dans notre bonne ville, le four est garanti. Bref, c'est très mal parti.

Une curiosité : le site donne des horaires à la minute près. Faut se relire les gars. Amateurisme, c'est pas grave c'est la mairie qui paye.

 

BRÈVES DE COMPTOIR

 

 

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

ÉDITO DU 14.07.2021

 

Les élections passées, votre gribouilleux de journal de caniveau a un peu plus le temps de se consacrer à l'agonie de Lisieux.

Profitez des vacances, car la rentrée va être chaude.

Exemple : il va falloir économiser l'électricité et le gaz. Donc Onc' donne sous va devoir fermer l'éclairage public la nuit et sa grande gueule de faux cul qui se prend pour un écolo. Le guignol Playmobil va devoir boucler ses piscines et gymnases quand ça caille. Les danseuses Africaines de la ligue de foot sont priées également de jouer à la baballe à température ambiante. Quant aux manouches raccordés sur l'éclairage public payé par les gadge (pluriel de gadgo, mot qui veut dire sédentaire, cochon de payant, victime etc...) va falloir sévir.

 

 

ÉDITO DU 20.06.2021

 

Le score de la candidate RN 46,5% est tout de même spectaculaire, le fameux plafond de verre a explosé.

Le candidat Horizon bouché, "La Scarole", puisque sur ce site on a l'habitude d'affubler les politiques de surnoms cocasses, a intérêt à labourer le terrain, car vu la composition de l'assemblée, ça va se terminer par une dissolution (mais pas avant un an, c'est la loi).

Vu que la bande au roi nu risque fort de continuer sur sa lancée, de perdre une guerre, que de l'autre côté les marxistes et gauchiasses de Rachid El'Meluch vont s'étriper, la sanction la prochaine fois sera sévère.

Et dans deux ans, c'est les Européennes...

La défaite est surtout sanglante pour Onc'donne sous, puisque La Scarole était soutenu par Playmobil et le Bourreau de Béthune.

Encore heureux pour Lisieux que la chérie à Fredo 5 zéros, Nathalie Porte, soit conseillère régionale et soutenue par Hervé Morin.

 

ÉDITO DU 06.05.2021

 

C'est parti pour les législatives et ça va saigner.

Le tout sur fond de guerre en Ukraine, que l'OTAN, l'EUROPE et MACRONESCU sont en train de perdre, les pauvres soldats Ukrainiens sont au bout du rouleau.

Il faut dire que les Popovs n'y vont pas de main morte.

Je le répète, le plus grave, c'est la pénurie alimentaire qui guette, surtout pour le Maghreb et l'Afrique, la "route du blé" est réellement coupée, pas comme la route du fer : on nous annonce qu'il y a des tensions sur la... moutarde. 

 

ÉDITO DU 05.04.2021

 

Cher lecteur, vous aurez compris que je suis impliqué dans la campagne de ZEMMOUR, ça occupe, d'autant plus que la concurrence est énervée. A ce propos, la mise en avant de Marine LE PEN dans les sondages est tout de même étrange.

Dans le camp MACRON, c'est la panique totale avec l'affaire de ses millions planqués dans des paradis fiscaux, le sexe de Brigitte, et les milliards exonérés d'impôts de McKINZEY. En plus ce crétin a tout raté dans l'affaire Ukrainienne, prendre des sanctions en tant que Président de l'Europe et ensuite aller voir un Poutine la gueule enfarinée pour faire le médiateur, c'est pas sérieux. Du coup, c'est la Turquie qui ramasse la mise, avec à la clé un déferlement de 2 à 3 millions de réfugiés.

Sans compter les millions de crève la faim Africains si les paysans Ukrainiens ne peuvent pas semer ni recolter faute de carburant.

A côté le roman "Le Camp des Saints" va paraître bien fade.

 

 

ÉDITO DU 26.10.2021

 

Ouverture d'une page PRESIDENTIELLES et remontée de la page CENTRE VILLE qui accueillera une rubrique "ARRÊTEZ D'EMMERDER LE MONDE".

En effet, on se pose la question de savoir si les dingos-bobos trottinettes du château, shootés à l'abrutissement du "wokisme" qui consiste surtout à casser les rouleaux aux "gens normaux" en général et aux mâles blancs hétérosexuels (parfois multiples) de plus de 50 ans qui payent le plus toutes ces conneries, soit ne le font pas exprès (gogolisme), soit le font sciemment, auquel cas on est dans le registre pervers narcissique ou connerie à l'état pur, au choix.

Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Woke 

Il y a une règle intangible dans le commerce : "no parking, no business". Embaucher un x-ième "manager du commerce" est contradictoire avec faire des animations à la pelle en bloquant l'accès au centre ville sciemment comme l'a fait le "Comité des fêtes" à la botte d'ONC DONNE SOUS à plusieurs reprises. 

Le cas va s'aggraver avec les délires d'un furieux facile à repérer, il a un phare au dessus de la tête, et d'une illuminée qui se prend pour une urbaniste. Car des centaines de place de stationnement sont menacées par ces dangereux fossoyeurs du centre ville (à suivre).

 

 

ÉDITO DU 22.06.2021

Nous sommes vraiment déçus, parce que nous avons fait une très belle campagne. Nous avons bien étudié les dossiers et ce qui se passait réellement aux électeurs.

Ils ne nous ont pas crus, il faut dire que c'est angoissant !

Le Rassemblement National ne sera pas au deuxième tour. Ce sont des erreurs qui n’ont pas été commises par nous, les responsables du RN devaient nous donner l’investiture.

Nous n'en voulons à personne.

Nous sommes exactement dans la même situation qu’avec Monsieur Aubril pour les élections municipales : c’est tout sauf Monsieur Leclerc et Madame Périni !

Je ne vais pas appeler directement à voter pour Monsieur Truffaut, mais il ne faut surtout pas que Monsieur Leclerc soit conseiller général.

La faible participation, c’est une catastrophe. Nous sommes allés avec mon binôme faire le tour des villages dans l’après-midi : l’avis général de tous les citoyens qui tenaient les bureaux et des maires, c’est qu’avec 25 % des inscrits, les élus le sont avec 12,5 % des électeurs, et ne sont crédibles.

Nous resterons donc dans l’opposition aux aventures financières du maire, qui a déjà dépensé 10M€ et emprunté 4M€ en 10 mois. Ce qui bouge surtout à Lisieux, c'est l'endettement.

Je vais continuer mon petit travail, exactement ce que j’ai fait avec Bernard Aubril. Le multiplexe ailleurs que sur la place de la République, c’est quand même mon bébé. Il y a eu le crématorium, Ellipse avec Cap Lisieux…

On peut coincer tous les dossiers qui sont nocifs : l’Anru, le stationnement, le délire du plan vélo, le futur désastre de la place de la République...

Personnellement, j'envisageais de m'installer dans Lisieux après la fermeture de mon magasin, mais là c'est clair il faut partir.

 

 

ÉDITO DU 20.05.2021

Avec mon binôme Gisèle --charmante-- nous nous présentons à l'élection cantonale, sans étiquette.

Après vérification, le site ECHO JOLI peut servir de support à une campagne électorale.

Cela permet de bénéficier de la gigantesque mémoire de ce qui s'est passé pour la ville, le canton et l'Agglo depuis une bonne vingtaine d'années.

Vous pouvez circuler dans les archives en cliquant sur les pavés en marge à gauche.

Evidemment s'agissant d'une campagne "numérique" qui va durer un mois, le ton sera plus sérieux qu'à l'habitude. Quoique.

 

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

.

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

ÉDITO DU 07.10.2021

 

e maire de Lisieux, prenant la digne suite de son prédécesseur, s'est fait une spécialité semble t'il d'arranger les petites affaires de particuliers qui n'assument pas leurs responsabilités de propriétaires.

Il en fut ainsi de l'affaire du Cirieux, où les contribuables ont payé les travaux de démolition d'une maison qui ne figurait même pas au cadastre. La mairie en a ensuite acheté une autre qui est toujours debout, preuve qu'il n'y avait pas d'urgence sauf un petit arrangement avec la propriétaire, et n'est pas vraiment pressée d'obliger des riverains à faire des travaux avant l'effondrement de leurs murs dans le ruisseau. Une fois le mur effondré et les voisins inondés, on va pleurer la misère voir plus si affinités pour faire payer les travaux par les autres. C'est bon.

L'entourloupe de l'allée DUBOIS est un scandale, des propriétaires n'assument pas, le très laxiste maire s'en lave les mains alors qu'il a tous les moyens coercitifs pour faire cracher les faux culs au bassinets et c'est le contribuable qui hérite des travaux (à la grosse 300/400000€).

Evidemment, l'affaire de l'allée Jeanne D'ARC, est la cerise sur le gâteau, le camarade très riche BUTEL, dans sa grande générosité, vend 1€ des parcelles qui vont coûter à la ville de 300 à 500000€ de travaux.

Le préfet s'en fout manifestement. Mme le Procureur va peut être elle même botter en touche.

Et puis il y a la sulfureuse affaire des BOSQUETS. Je vous raconterai prochainement la vraie histoire de ce terrain dont tout le monde savait qu'il était pourri de carrières puisque le principal protagoniste véreux, habitait en face...

En clair, le Sébastien LECLERC et son équipe de bras cassés sont cuits.

 

ENCORE UN PUGILAT ? MAJ 02.09.2022 : Une fois de plus une rumeur circule selon laquelle le bourreau des coeurs du château aurait eu maille à partir pour la deuxième fois, avec le même, avec bourre pif. Alors bouteillon ou pas ?

 

LE CENTRE DE MALADIE MAJ 24.08.2022 : Une personne nous signale que le centre de maladie (improprement appelé de santé, vu que ceux qui sont en bonne santé n'y vont pas), est toujours inaccessible au cochon de payant Lexovien qui paye pourtant subventions, investissement et futur déficit. Il manquerait 2000 places.

Pour ceux qui ne suivent pas, rappelons que le chéri de ces dames avait ouvert les inscriptions aux bleds des copains, y compris Livarot dont il a pillé médecins et patients. Suggestion pour le moignon d'opposition : virer ceux qui se sont inscrits par opportunisme pour ne garder que les vrais crevards, avec priorité aux Lexoviens.

Quand à l'autre sinécure, pas de nouveaux patients non plus, même manoeuvre cher Playmobil ?

 

 

ÉDITO DU 01.06.2021

 

Votre gribouilleux de caniveau rentre de vacances bien méritée depuis que des dingos m'empêchaient en tant que non empoisonné de prendre le train, le mode de déplacement écolo par excellence.

Campagne très courte voulue par l'oligarchie pour éviter de parler des problèmes qui fâchent, dont l'Ukraine, les attaques à main armée au stade de France, la destruction programmée de l'école avec un raciste comme ministre etc...

Dans la continuité des présidentielles, l'ECHO JOLI soutient Edouard FAUVAGE, le candidat RECONQUÊTE. Si vous voulez arrêter Mc Kinsey, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

 

ÉDITO DU 03.12.2021

 

Silence radio pendant quinze jours, non je n'étais pas au gnouf, mais accaparé par un dossier très complexe.

Ca devrait sortir prochainement dans la presse nationale si les journalistes suivent.

Retour donc dans notre bonne ville de Lisieux.

Les illuminés du château, c'est Noël, à force d'organiser des animations à l'arrache dans le registre du pain et des jeux, ont fini par décrocher la timbale.

Les attroupements de moutons qui se sont crus protégés du loup Covid par les poisons à ARNm, le retour des fiestas empilés dans les terrasses ou dans les cages à lapins, ont déclenché une vague de contaminations hors de contrôle, les statistiques sont accablantes, y compris pour le Calvados.

Organiser comme dimanche dernier un baluche entre co-morbides à la Mosaïc est totalement irresponsable.

Du coup, alors que l'hôpital était vide de Covid, il y en a cinq au tas (Ouest France), on ne précise pas s'il s'agit de piquouzés ou non.

C'est l'hiver, il fait froid et humide, grippes et bronchites carabinées vont achever les crédules aux systèmes immunitaires déglingués.

Personnellement, non vacciné, je vais quand même prendre mon pied à assister à l'hécatombe, c'est bon pour le moral, car nous autres les futurs rescapés sommes quand même entravés sérieusement dans notre vie sociale.

Beaucoup d'entre vous ont pris conscience que ça ne rigole plus, les traiteurs voient leurs commandes annulées et côtés restaurants, la soupe populaire à la grimace va être au menu, les masques refleurissent dans la rue alors qu'il n'y a aucun risque. Morts de trouille !

 

 

LES ASSOCIATIONS MAJ 10.06.2021  : Faire un forum des associations dans la foulée de la rentrée, ce n'est pas vraiment une bonne idée, mais bon, il faut faire du battage, style du pain et des jeux. Certaines auraient des difficultés de recrutement à cause du passe sanitaire, le ton ayant été donné par la fédération de foot qui t'oblige à vacciner les têtes blondes, pas toutes. 

Conseil : attendre que le passe de la honte tombe avant d'inscrire vos gosses qu'il ne faut surtout pas empoisonner.  S'ils veulent faire du sport les stades et la nature sont libres d'accès.

 

ÉDITO DU 27.08.2021

La rentrée commence très fort avec un conseil municipal express en catimini, ça cache forcément quelque chose.

Malgré un matraquage assommant sur la sono de la ville LISIEUX PLAGE est un échec cuisant. C'est un camouflet personnel pour Johnny Be Bad, en attendant la prochaine loufoquerie.

 

ÉDITO DU 10.08.2021

Ca va mal pour le château, les animations sont des échecs cuisants, et la réputation du maire, de panier percé avec les sous du contribuable est maintenant bien ancrée.

L'exemple le plus cruel est le marché du mercredi, où il n'y a plus qu'un exposant et des danseuses Normandes qui tentent désespérément d'attirer le chaland. En plus pour bien "faire chier" l'automobiliste, toute la place du Pays d'Auge est bloquée. Il faut se mettre à la place du personnel municipal, qui en a un peu raz le bol de bosser pour pas grand chose.

Bonnes vacances !

 

 

 

ÉDITO DU 04.06.2021

Nous avons commencé à distribuer des tracts "en binôme" en centre ville, en visitant les commerçants, mais en parlant aussi aux passants.

Le moins qu'on puisse dire est que la réputation du maire de Lisieux en matière de dépenses prodigues et de gaspillage de l'argent public à Livarot et son agglo l'a très largement précédé.

De plus, la trahison de son binôme, qui a été élue uniquement grâce à Bernard AUBRIL et non pas par son talent politique, passe très mal dans l'électorat de l'ancien maire, qui représente quand même 21% des voix, qui sont plutôt à droite et pas vraiment LaREM compatibles.

Où vont aller ces voix, mystère, sûrement pas sur les candidats de gauche ?

La cagnotte du très mauvais père de famille Bernard AUBRIL, obnubilé par son MULTIPLEX était de l'ordre de 16 à 20M€. Presque 10M€ sont déjà grillés en 10 mois.

Lisieux ne bouge pas vraiment, par contre les comptes bougent à toute vitesse vers le rouge.

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

ÉDITO du 02.12.2022

 

Le fait même que nos petits camarades professionnels se soient écrasés pour éviter de porter à la connaissance des Lexoviens le désastre des aménagements en cours et des dépenses prodigues est significatif : il faut tout faire pour éviter une rébellion de contribuables qui, comme à Livarot ou Orbec, vont découvrir un jour ou l'autre l'ampleur du désastre sociétal et financier.

En deux ans, la dilapidation est quand même spectaculaire.

La taxe d'habitation ayant été supprimée pour les "économiquement faibles" ils s'en foutent, ils se font raser gratis, ça change les comportements, autant foutre le boxon, c'est les "riches" qui vont payer.

Par contre les propriétaires vont trinquer avec un taxe foncière qui va douiller comme à Paname (+53%).

 

 

ÉDITO DU 29.10.2021

Un honorable correspondant de Livarot m'avait indiqué qu'il fallait surveiller le bellâtre qui nous sert de maire sur les opérations immobilières, et que les coups foireux allaient commencer à sortir au bout de deux ans comme des champignons.

On y est, et comme les emmerdements, les affaires volent en escadrille.

Le dossier de l'allée Jeanne d'Arc est un cas d'école, il faut le traiter en priorité car les délais de recours devant le tribunal administratif sont courts.

 

MANOUCHES SUITE MAJ 09.09.2022 : Incapables d'avoir les couilles pour choisir un terrain "de grand passage", en fait un camp de vacances gratos pour 15 jours aux frais des gadge (pluriel de gadgo, mot raciste employé par une kyrielle de peuplades archaïques vivant aux crochets), qui signifie sédentaire, crétin, vache à lait, normal, parasité etc..., les élus l'ont bien profond, car c'est le préfet qui va décider.

Ca va saigner, on est parti pour un bon baston entre les riverains les baisés comptez vous de la gauche vers la droite, et la gauchiasserie humaniste qui va les traiter de racistes, mais à condition que le fort Chabrol des amateurs de cuivre soit loin de chez eux.

Suggestion : le fameux terrain racheté à prix d'or pour sauver la gueule du mandataire liquidateur des Transports Lexoviens par le dilapidateur des sous du contribuable PLAYMOBIL. Il y a un peu de nettoyage et on risque d'avoir des surprises dans les fosses et au fond dans le talus, à fouiller dans les règles de l'art. Reste à savoir si les ouailles du pasteur de service vont accepter ce lieu facile à surveiller par les perdreaux à plumes bleues, qui ont de la mémoire concernant les méthodes des voleurs de poules et des rempailleurs aux rutilantes camionnettes Mercos.

On va donc se marrer sérieux.

 

 

ÉDITO DU 11.04.2021

 

Il y a de quoi être déçu du score d'Eric Zemmour, qui a eu un seul tort : décrire la réalité. Alors évidemment les "mougeons" qui, morts de trouille, sont allés se faire piquouzer à 90%, ça les a traumatisé.

Retenons que Marine Le Pen a amélioré son score, et que cette fois tout est possible face à un dérangé qui vient de se faire chahuter sur le terrain dans le Nôôôrd. Le vote utile et le vote... féminin (foufounettiste) ont sans doute joué.

Les autres partis se prennent des claques mémorables, avec les ardoises qui vont avec (Pécresse 5M€ à titre perso, car c'est le candidat qui signe les prêts).

Avec moins de 5%, y compris dans l'ancien fief RPR de Lisieux, la Nathalie Porte risque une déculottée aux législative (alors qu'elle en porte une, de culotte). C'est des coups à achever "Dédé la Défaite" d'une crise cardiaque.

Des décisions vont être prises pour RECONQUÊTE, on vous tiendra au courant, c'est devenu quand même le plus gros parti de France avec 120000 adhérents et les shekels qui vont avec.

 

 

 

ÉDITO DU 03.02.2021

 

La "rédaction unique" (OUEST FRANCE, PAYS D'AUGE, L'EVEIL) a réussi l'exploit de passer sous silence le meeting de RECONQUÊTE qui a réuni 500 personnes à la la salle Canada, du jamais vu.

Par contre la visite du représentant en assurances Xavier Bertrand qui a rencontré 25 poilus pour parler du commerce sans inviter les deux présidents d'associations a eu droit à une demi-page avec photos.

Ces trois journaux ont donc pris parti contre le candidat ZEMMOUR. 

Donc l'ECHO JOLI, qui par le passé était resté le plus neutre possible lors des élections, va lui aussi prendre parti.

Signalons le coup de .... de PLAYMOBIL qui annonce fièrement avoir fait "payer plein pot" RECONQUÊTE, ce qui va l'obliger à faire pareil pour les autres qui vont louer la salle Canada, car les contrats doivent figurer dans les comptes de campagne, et, étant devenu spécialiste, je les retrouverai. C'est un coup à ne pas bénéficier du remboursement forfaitaire, voire à faire invalider le compte. Les juges sont très sourcilleux sur ce point.

 

 

ÉDITO DU 18.09.2021

 

Rappel, l'ECHO JOLI paraît quand il a le temps.

Justement, votre gribouilleux de caniveau préféré en a manqué, de temps, en particulier pour décanter deux comptes de campagne, un véritable casse-tête Chinois et recoller au peloton de la passion dévorante du chemin de fer.

Pendant ce temps là, les spadassins de "ONC'DONNESOUS"*** s'en sont donnés à coeur joie pour jeter la cagnotte du roitelet vaincu par la fenêtre, et "faire chier le monde" en général et l'automobiliste en particulier pour entraver les déplacements et le stationnement en centre ville du populo. Ces manipulateurs qui se prennent pour des écolos veulent nous imposer la dictature du vélo et de la marche à pieds, comme d'autres vicieux ont réussi par des menaces sournoises à faire en sorte que les trouillards se fassent empoisonner.

Quant à eux, ils roulent en Pigeot haut de gamme aux frais du contribuable et stationnent sans payer. Photos à suivre.

Personnellement j'ai résisté aux Goebbels des poisons, et pas plus tard que cet après midi, ne pouvant accéder à une manifestation des journées du patrimoine, bien qu'en extérieur, lorsque les deux cerbères innocents m'ont dit "à l'année prochaine", j'ai répondu : "si vous êtes toujours vivant".

Gueule.

Il est clair qu'il n'y a plus d'opposition, des délibérations très litigieuses ont été adoptées discrètement à l'unanimité devant un conseil clairsemé.

Tout le monde s'écrase, y compris des grandes gueules à foufounettes.

Bon, on va s'en occuper.

 

ÉDIT

Il ne faut pas croire, nous ne sommes pas des procéduriers, des plaideurs.

Mais il y a un moment avec des individus comme Sébastien LECLERC où il faut fixer "les bornes des limites".

Car à force de rencontrer des élus (à l'Agglo) et citoyens qui connaissent le dessous des cartes, le maire de Lisieux recommence comme à Livarot, à jeter l'argent du contribuable par la fenêtre (10M€ dépensés en 10 mois à la grosse), à forcer la main à son conseil municipal, à essayer de passer en force sans aucun respect de la légalité comme pour le centre de santé.

Exemple : un local a été décidé par le précédent maire DANS le stade pour les "djeuns". Débile, c'est à côté d'un bistrot, dans un endroit discret, très favorable à un point de deal.

Je fréquente le stade régulièrement. Je n'ai jamais vu d'affichage du permis de construire. Le délai de recours est de 2 mois.

Par hasard, je pose la question à un cadre municipal sur place : "où est le panneau". Réponse : "il a été arraché par les jeunes". MENSONGE. Le lendemain un panneau même pas réglementaire (pas de date de premier affichage) est apposé sur le précédent.

Bref l'affichage a commencé hier mardi 8 juin alors que les travaux sont commencés.

C'est du Sébastien LECLERC, à l'arrache, circulez.

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

ÉDITO DU 09.09.2021

 

C'était couru d'avance.

Les édiles de tous poils ont pris des décisions de bizounours bien consensuelles, obséquieuses, politiquement correctes, "mainstream". "Woke".

Avec le révélateur de la guerre en Ukraine, ils se prennent tout dans la tronche en vrac, façon emmerdements maximums  :

Le bourreau des coeurs du château avait rétabli l'éclairage public de nuit, il n'est pas le seul. En clair les citoyens vont être rationnés, parce que des abrutis irresponsables n'osent pas revenir au moyen âge avec le Guet qui passe ici si tard. Pour les trouillard(e)s, c'est atroce, ils ont PEUR comme homo sapiens de se faire bouffer dans son sommeil, dans sa caverne, par un ours ou une bande de loups bronzés qui n'ont pas les codes.

Pareil pour la piscine, les gestionnaires privés jettent l'éponge, PLAYMOBIL est mort de trouille à l'idée de les fermer cet hiver (y compris celle de St Pierre en Auge pas finie !), car pour lui c'est basculer dans un monde qu'il ne peut admettre en tant que marxiste défroqué.

Les débilités sur le stationnement et le plan vélo ont un impact qui commence à se voir. Le foutoir à la sortie du Bon Pasteur est un spectacle à ne pas manquer.

Pas de bol, c'est le moment qu'ont choisi les "cavités" du lotissement des Bosquets pour s'effondrer. Au bas mot les résidents de 120 cages à lapins au minimum à virer, alors que d'autres tarés ont démoli à tour de bras à HOTVIL, et se sont fait avoir pour les reconstructions par les copains du privé, marris de se faire des couilles en bronze à la place de l'or.

Du coup, c'est sûr, on va passer en dessous de 20000, et là c'est la misère pour les subventions avec un prodigue qui dépense à tout va dans du pain et des jeux.

Etc...

 

ÉDITO DU 16.06.2021

 

Le résultat du deuxième tour des législatives va être passionnant.

La défaite de Nathalie PORTE est aussi celle de Sébastien LECLERC. La situation de Lisieux ne va pas s'arranger, surtout si le candidat HORIZON (Edouard Philippe)/ENSEMBLE (Macron) est élu, ça va se tirer dans les pattes en permanence.

On retrouve le vieux clivage qui avait fait les riches heures de la vie municipale entre Dédé la Défaite (André Fanton) et Michel Triqueneaux, ce qui avait abouti à l'élection de la Yvette.

 

ÉDITO DU 28.04.2021

 

Bon, ça c'est fait.

Déjà Bruno Lemaire annonce sortir le 49-3 pour les retraites. Un bon moyen de les diminuer est de ne pas les revaloriser avec une inflation à 4%.

BFPTG (Bien Fait Pour Ta Gueule) copyright Didier Lallement).

Ayant traîné mes rangers dans l'armée et la gendarmerie pendant 21 ans, je suis assez effaré par la propaganda de l'OTAN et de Macronescu. L'heure de vérité ne saurait tarder de sonner car on voit apparaître sur les plateaux TV des généraux (2S) un peu plus les pieds sur terre que les "Gamelin" du début.

L'addition va être sévère, car les silos de l'UKRAINE sont encore pleins, l'exportation maritime vers l'Afrique est bloquée et le transport ferroviaire est devenu quasiment impossible, à cause d'écartements différents, de ponts et de stations d'alimentation des caténaires détruits.

Marrant, on entend pas les pleureuses gauchiasses psalmodier "la paix, la paix" en agitant des colombes, des nounours et des bougies.

Il faut tout bêtement exfiltrer Zelensky qui pourra retourner jouer du piano avec sa bite, à poil.

 

ÉDITO DU 13.03.2021

 

Quand on connaît un peu la chose militaire, on repère rapidement les bouteillons et la propaganda.

La technique des médias aux ordres est bien rodée. Le coup de la maternité de Marioupol, qui était en fait un QG d'une unité d'Azov, avec mise en scène d'une "Instapute", une "influenceuse" en cloques, recrutée pour jouer la comédie, a un peu foiré, mais le mal est fait.

Il faut bien comprendre que toutes les images sont destinées à générer émotions irrationnelles et faire pleurer Margot dans sa chaumière.

Vladimir POUTINE est présenté comme ayant perdu la guerre alors qu'il tient les 2/3 d'un pays aussi grand que la France, et ce en 15 jours.

Internet, difficile à couper totalement, permet de consulter les sites du camp d'en face.

L'armée Ukrainienne, concentrée dans l'est pour une offensive prévue de 8 mars, est cuite.

Macron, l'Europe, l'OTAN, la pieuvre mondialiste  sont vaincus.

Maintenant, il faut négocier, virer la marionnette Zelensky qui mène ce pays à la ruine et rétablir la paix par la "neutralisation".

 

 

L'AGGLO SOUS TUTELLE ? MAJ 10.06.2021  : Dans une campagne électorale, on se cause en direct live, c'est le but. Cela fait déjà trois interlocuteurs qui nous indiquent que l'agglo est dans une mauvaise passe financière (d'où des augmentations des impôts), plombée par la reprises des dettes de l'agglo de Livarot, mais aussi des exploits immobiliers.

Le bât blesserait aussi au niveau du personnel, 400 personnes alors que les normes d'usage compte tenu de la population seraient aux alentours de 300. C'est aux conseillers communautaires, dont beaucoup sont des maires veillant à la bonne gestion de leurs finances -- ce ne sont pas des Augerons pour rien -- à mettre leur nez dans leur boutique et en particulier surveiller de près un certain Xavier CHARLES, dont on vous reparlera. Il mérite en effet une "Fiche Echo Joli" style Wikipedia. Là aussi, au vu des rapports du receveur, il se pourrait bien que le préfet siffle la fin de la partie.

 

PRUNES à 14h10 MAJ 01.06.2021  : Sans doute pour combler le trou de 500000€ du stationnement la chasse à la vache à lait automobiliste commence manifestement à 14h pile. C'est ainsi que sur le parking Pays d'Auge, quasiment vide un lundi, un éminent personnage du commerce Lexovien s'est vu coller une prune à 14h10. On a eu du mal à retenir le patron du restaurant d'aller expliquer son point de vue à la mairie, qui ne va pas l'emporter en paradis.

On me rapporte par ailleurs qu'il y a intérêt à ne pas oublier de mettre son disque en zone bleue même pour aller acheter une baguette ou des cigarettes, là la prune est instantanée.  Un peu plus de modération donc de "Bien Vivre Ensemble" ne serait pas inutile.

 

 

ÉDITO DU 18.06.2021

Nous avons fait une belle campagne, remercions ceux qui nous ont aidé à distribuer 7000 tracts, sur trois thèmes, la ville centre, les villages ruraux et Hauteville.

Vous les trouverez ci-dessus.

Ils prouvent que nous avons très sérieusement travaillé nos dossiers, en exploitant la grande mémoire de ce site, en sollicitant l'avis de personnes compétentes dans nos relations respectives, en rencontrant des maires qui nous ont tous décrit des problèmes similaires.

Si nous sommes élus, nous serons immédiatement opérationnels.

Votez pour notre binôme !

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici