Journal satirique de Lisieux, son canton, son Agglo et du Pays d'Auge, paraissant quand il a le temps

 

        

Messagerie : echo.joli@wanadoo.fr 

 

Accueil Facebook Liens

 

LEGISLATIVE 2024
PLAN STATIONEMENT
CENTRE VILLE
PLAN VELO
LE CAS LECLERC
ORDRE REPUBLICAIN
Allee JEANNE D ARC
SQUATS CITE JARDIN
AFFAIRE VITEL
LES BOSQUETS
FALAISE BASILIQUE
PERCEE DE SEDAN
LOTISSEMENT SNCF
DIVERS IMMOBILIER
AFF. CIRIEUX/HERON
LE SATYRE DE HOTVIL
TOUR LAMBERT
ANRU 2 HOTVIL
MULTIPLEX
BREVES COMPTOIRS
LES EMMERDEURS
LES PHYNANCES
CENTRE - POLE SANTE
LISIEUX 2025
GARE A MA GARE
ROSE METAL
DIVERS
Glossaire
ARCHIVES 3
ARCHIVES 1
ARCHIVES 2
ARCHIVES ELECTIONS
MENTIONS LEGALES

 

MISE À JOUR DU 14.06.2024  --  16h

 

On reconnaît la qualité d'un homme au nombre de ses ennemis.

 

 

 

 

 

 

 

L'ÉLECTION LÉGISLATIVE

 

Pour les épisodes précédents, c'est par ici.

 

 

MISE A JOUR DU 14.06.2024  --  16h : Pour Lisieux-Falaise, le candidat marxiste copain des antisémites de LFI sera un Socialo (PS). Clotilde ou pas ?

L'affiche ci-dessous prouve que la trahison de Marion (et de trois autres cadres de RECONQUÊTE) a été fomenté de longue date. La Sarah (vue chez TPMP hier), ne va pas la louper.

 

 

MISE A JOUR DU 14.06.2024 : Nathalie PORTE n'est pas la "Ciotiste" de service (candidats LR soutenus par le RN), mais ne se présente même pas sous son étiquette, courage fuyons. A moins qu'il y ait justement un Ciotiste qui pointe son nez. Notre grand courageux ONC'DON'SOUS botte en touche et pince son nez pour ne pas sentir l'odeur fleurie d'un candidat RN. RECONQUÊTE n'aura pas de candidat (rappel 6% des votes à Lisieux), la candidate pressentie ayant jeté l'éponge. Impossible à rattraper avec les imprimeurs maison noyés de boulot et beaucoup trop risqué et onéreux de faire imprimer local et livrer à... RENNES avant mardi 18 à 18h 190000 bulletins. Pagaille garantie.

D'ailleurs ceux qui ont traîné pour négocier comme le Nouveau Front Populaire risquent de ne pas livrer à temps !

Il y aura énormément de recours voire une annulation du scrutin car Macron n'a pas respecté les dispositions législatives :

 

https://www.actu-juridique.fr/constitutionnel/dissolution-de-lassemblee-nationale-quelles-consequences-entraine-t-elle/ 

 

MISE A JOUR DU 13.06.2024 --  17h : Le député sortant part avec un gros boulet, le score lamentable de la Valérie HAYER à 16%. Evidemment, tout le monde cherche qui sera le candidat du RN. Il semble que ce soit Nathalie PORTE qui tienne le bon bout, elle ferait partie des "80 à 100" LR  de la bande à Ciotti captés par le RN. C'est d'autant plus crédible que ce n'est pas idiot, la précédente candidate RN était une parachutiste venue du Bessin et qu'elle a déjà été député LR. Elue à tous les coups, peut être même au premier tour. Va falloir qu'elle force son talent pour coller dans l'avion les OQTF de la Cité Jardin.

Pas de nouvelles concernant le candidat de la gauche antisémite, qui sera chaperonné à la culotte par les commissaires politiques de la fine équipe de LFI (Canu), des cocos et bien entendu les nervis gauchistes bouffeurs de rabbins de la NPA.

Cette engeance marxiste organise d'ailleurs une manif des camarades samedi à 10h30. Tout le ramassis va être de sortie. On enverra des espions.

 

 

Cliquer sur l'image

 

MISE A JOUR DU 13.06.2024 : Le record mondial de la trahison rentre au Guiness. La Marion et ses sbires viennent de perdre toute crédibilité à l'avenir, une honte, y compris pour Bardella et la Marine qui ont fomenté ce coup tordu. La Sarah va pas les louper. Le très sectaire et hégémonique RN va récupérer une partie des voix de RECONQUÊTE sans contrepartie (candidatures commune, rapport 1 à 6 comme le score) et va se retrouver avec un parti de militants motivés qui vont lui tailler des croupières si ça va pas assez vite.

Au moment où je rédige ses lignes, j'ignore si R! présentera des candidats, auquel cas il sera aisé de mobiliser les électeurs. Bardella a pris un gros risque, car dans beaucoup de circonscriptions ça va se jouer à très peu avec la gauche et son union de façade sans la totalité des voix R!.

Dans la bagarre, il ne faut pas oublier les 1.53€ versés par électeur. Pas de candidats, pas de picaillons. 

Au deuxième tour, ce sera RN en se pinçant le nez, même si le candidat est un certain traître à LR de fraîche date.

Voir aussi : https://ripostelaique.com/sondage-1er-tour-rn-35-nupes-bis-25-bloc-macron-18.html

https://www.fdesouche.com/2024/06/12/info-jdd-legislatives-marion-marechal-recase-ses-proches-au-rn/ 

 

 

 

 

 

 

LE PRÉFET ENVOIE LES FLICS

 

 

 

CHEZ ONC'DON'SOUS

 

 

 

MISE A JOUR DU 13.06.2024 : Traditionnellement les résultats électoraux sont proclamés à la mairie en grandes pompes vers 20h30/21h. Votre gribouilleux préféré s'est donc pointé à l'heure dite. Très peu de monde, curieusement, comme si les électeurs savaient que la messe était dite. A un moment JR m'a annoncé que "ça venait". Les présidents de bureaux revenus, messes basses entre les vaincus à plate couture. Pas trace du député, les défaites ça s'arrose pas.

Tout d'un coup, plus personne. Bon, on verra ça demain. En sortant, grosse réunion en cours dans la salle à gauche de l'entrée de la mairie. Des soucis ?

Lundi matin, pas trace des résultats de Lisieux dans OUEST FRANCE. Une petite souris ayant des relations franches et cordiales avec la maison poulaga raconte alors que le Préfet à téléphoné à la Kommandantur à minuit pour aller "déjuquer" le maire de ses couettes. Il aurait mis un bon quart d'heure pour ouvrir, l'individu passait ses nerfs ou se méfiait qu'un éventuel mari cocu soit à la recherche de sa bergère, rigolez pas, c'est arrivé. Un bon bourre-pif ça soulage.

Finalement, les résultats sont parvenus à 2h du matin à la préfecture. C'est la seule mairie de France à avoir réalisé cet exploit. Problème : cela jette un doute sur un éventuel bourrage ou sur les procurations par exemple : les équipes des candidats pour les législatives vont être sur ls dents pour surveiller la bande de pieds nickelés.

 

 

 

 

Cliquer sur l'image

 

MISE A JOUR DU 12.06.2024 : La peur est elle déjà en train de changer de camp ? Entre les manouches et les perdreaux à plumes bleues, c'est une vieille histoire. Comme quoi, quand on en a pour autre chose que lutiner la gueuse, on peut y arriver. Transmis à l'incapable gestionnaire du camping et ses 18000€ de robinets barbotés par les gentils caravaniers.

 

 

 

 

 

 

ÉDITO du 10.06.2024

 

 

 

 

Bonjour,

 

Soirée électorale historique avec une dissolution qui n'est pas une surprise pour moi.

Cela fait six mois que je tanne les petits chefs à petites plumes de RECONQUÊTE pour que tout soit prêt dans une telle éventualité : candidats, mandataires, tracts et bulletins prêts et recrutement d'imprimeur locaux, la concentration habituelle étant pratiquement impossible.

Il faut déposer les candidatures avant dimanche 18h, ouvrir les comptes de campagne etc...

Bonjour.

A Lisieux le score de RECONQUÊTE est très honorable, comme quoi le travail de terrain et la notoriété, ça finit par payer.

La droite patriote, c'est 42%. Avec LR, c'est majoritaire.

Mécaniquement le scrutin majoritaire à deux tours va accoucher d'une chambre bleu très foncé, une élimination de la gauche et de ce qui restait de la majorité présidentielle.

 

 

A suivre...

 

 

A ANGELINI

 

Pour les épisodes précédents, c'est par ici.

 

 

 

 

 

 

LA FAMILLE VITEL SE REBIFFE !

 

 

 

Cliquer sur l'image pour lire l'article et visionner la vidéo.

 

MISE A JOUR DU 04.06.2024 : Les pompes funèbres du Yéti pour enterrer les affaires embêtantes pour le vivre ensemble sans coups de couteaux ont raté leur coup, car Mme Veuve Jeanne MAILHOS-VITEL  semble ne pas croire un mot, comme l'ECHO JOLI, de ce qui nous a été raconté. L'enquête de terrain que nous avions fait à l'époque démontrait que les élucubrations des deux "d'jeun's" (Kévin et Mattéo ?) ne tenaient pas trop la route. Car enfin, ce sont bien eux ou un tiers qui ont déclenché le système d'alarme, les événements s'étant terminés par la mort de Mr VITEL. Il partait en vacances, et si cela avait été le cas, il serait toujours vivant.

Désolé, chère Thémis, c'est un homicide, direction les assises.

Pour relire l'enquête, c'est par ici.

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 30.05.2024 : Qui vote la suppression de places de parking pour les gueux t stationne gratuitement avec place réservée sur la place de la mairie ? Une favorite sans doute, ce bolide rutilant et pétaradant me dit quelque chose...

 

 

 

STATIONNEMENT

 

 

 

 

QUESTIONNAIRE CAP LISIEUX

 

 

https://fr.surveymonkey.com/r/HVD7BPY 

 

MISE A JOUR DU 29.05.2024 : L'objet de CAP LISIEUX est de défendre les commerçants et d'organiser des manifestations commerciales pour que les consommateurs fassent connaissance avec les commerces de centre ville, car il y a beaucoup d'évolutions en ce moment due à la pression des grandes surfiasses et des monstres de type Amazon.

La zone de chalandise de Lisieux, c'est 70000 habitants en gros l'Agglo. Tout ce petit monde vient en voiture, car il n'y a pas de transports en communs pratiques comme des métros ou des trams. Les slogans "non parking, no business" et "j'achète où je peux m'arrêter" s'appliquent avec toute leur rigueur de bon sens.

Le vélo, c'est 1% des déplacements, déjà si on passe à 2% ce sera pas mal.

Vu l'hécatombe de places de parking initiée par le Roitelet et son sbire La Brosse, et poursuivie avec hargne par les comiques actuels du château malgré leurs mensonges grotesques récents, ça commence sérieusement à râler, et les effets dévastateurs sur les commerces un peu fragiles deviennent évident.

Si jusqu'à présent les dégâts étaient limités à des petites boutiques, la gangrène gagne des commerces plus vastes, et des bouteillons circulent, entre autres pour Bouchara et surtout le Monoprix (fin juin).

Et le carnage va continuer, un joli panneau vient d'apparaître rue Condorcet à côté de la Poste pour annoncer la suppression de 49 places, avec extension aux rues avoisinantes pour faire une piste cyclable. Des dingues ? Oui madame.

 

 

Vous croyez à cet enfumage de première ?

 

 

SOURIEZ VOUS ÊTES FILMÉS

 

 

https://sunders.uber.space/fr/ 

(note du 29.05, l'emplacement de la caméra n'est pas tout à fait exact sur le plan, elle est au niveau du rond point de la rue Guizot)

 

MISE A JOUR DU 27.05.2024 (TEXTE MODIFIÉS LE 29.05) : Magie des algorythmes de Google, en recherchant le site des Voisins Vigilants, Big Brother m'a proposé ce site qui répertorie les caméra "déclarées". C'est participatif. Les plans sont excellents, bien meilleurs que les sites de cartographie classiques. Sur cet extrait on peut voir les deux caméras installées récemment rue du Gaz, mais aussi une autre implantée près d'un magasin de fleurs (et de biscuits étouffe-Chrétiens), dont le tenancier est mon grand copain le Phare de la Touques, adjoint aux travaux et donc à l'installation des caméras. C'est, vu le plan ci-dessous, le magasin le mieux protégé de la ville. N'y aurait il pas comme un conflit d'intérêt, qui consiste à faire payer par le contribuable, ce cher Mougeon, la vidéo protection d'une entreprise privée ?

(note du 29.05, l'emplacement de la caméra n'est pas tout à fait exact sur le plan, elle est au niveau du rond point de la rue Guizot)

Le comique de l'histoire est qu'il a répandu partout en ville que (sic) votre gribouilleux préféré aurait lancé des "invitations" à brûler son magasin. Faut pas trop se foutre de la gueule des juges, ça peut mal se terminer. Encore faut il connaître les "50 émeutiers", qui ne sont pas lecteurs de cette feuille de choux pas vraiment halal, encore faut ils qu'ils sachent lire. Pas un n'a été arrêté bien que "l'enquête se poursuit" d'après la presse aux ordres. Si vous pouviez arrêter de vous payer le fiole du citoyen, les gars, ce serait pas mal.

Le rond point des Droits Humains de la Yvette (qui faisait une descente d'organe rien qu'à entendre le mot "homme"), a aussi une caméra (entre le 90 et le 2) non indiquée sur le plan.

Détail croustillant : la caméra de la pharmacie du centre n°1 de HOTVIL n'est pas répertoriée (factice ?) ni les deux du poste de police municipal qui ont cramé il est vrai.

Quant aux juges leur blockhaus est truffé de caméras, de quoi peuvent ils bien avoir peur ?

 

 

 

LES VOISINS VIGILANTS

 

MISE A JOUR DU 27.05.2024 : Ce site a énormément évolué, car au début il s'agissait surtout de vendre des pancartes pour foutre les foies aux cambrioleurs et caresser dans le sens du poil les paranos. Cambrioleur qui ne peut être qu'un blancos comme dans la fameuse publicité où l'ont voit un papy moustachu cagoulé chassé par une famille issue de la diversité, la routine en France actuellement.

Rassurez-vous, les monte-en-l'air en baskets de marque se sont adaptés, c'est violent avec parfois le couteau qui va bien, et très rapide.

 

 

FIN DE VIE : JÉRÉMIE

 

 

 

 

COMPLÈTEMENT BOURRÉ

 

 

 

MISE A JOUR DU 27.05.2024 : La salle pas le député. Quitter cette vallée de larmes est la grande trouille d'homo sapiens. Autant effectivement le faire dans de bonnes conditions. Ce sont donc environ 300 personnes qui se sont pointées, certaines ayant été réparties dans une salle annexe. Jérémie et ses sbires ont été un peu débordés par l'ampleur de l'événement. Etaient invités une ancienne ministre de la santé (Mme Le Bodo), le dirlo de l'ARS dont les oreilles ont sifflé, et surtout son excellence l'évêque Haber, qu'on imagine se déplacer au Vatican en froufroutant de la chasuble.

Il n'avait pas amené son attirail encombrant, sa crosse et son sabre, mais avait sans doute son goupillon repliable comme un vulgaire Opinel d'une chance pour la France, une réserve d'eau bénite dans un flacon à l'effigie de Sainte Thérèse en plastoche recyclable et un crucifix de voyage à brandir au cas où des démons de la Gueuse, des frères la gratouille, des gauchiasses marxistes ou des apostats sataniques s'emparent d'âmes pures et confites en religion dans la salle.

Un médecin de l'hôpital a refroidi les enthousiasmes en indiquant qu'en 10 ans il n'a été confronté au problème posé que deux fois. En clair les soins palliatifs et un peu d'humanité seront plus efficaces qu'une loi à la con de Macronescu.

Evidemment, l'évêque avait rameuté le ban et l'arrière ban des calotins du coin et c'est pas ça qui manque.

La municipalité d'Onc'Don'Sous brillait par son absence, même si c'est un mauvais moment à passer, une ancienne ministre et un évêque quand même...

En clair, vu le succès, qui n'est pas sans rappeler les glorieuses réunions publiques du RPR de la grande époque avec Dédé la Défaite (André Fanton), l'équipe de bras cassés du château sait que le deuxième mandat, c'est perdu d'avance. Les rats ne sauraient tarder à quitter le navire. D'ailleurs je connais un certain fleuriste...

 

 

 

 

 

Le havre de paix de la Cité Jardin, un grand merci aux restos du coeur, aux secours cath' et pop'.

 

 

 

 LE BOURREAU DE BÉTHUNE

 

 

 

 

A DES BISCUITS

 

 

MISE A JOUR DU 21.05.2024 : Le départ en fanfare des Deux Grâces et de leur suite de larbins de gôôôche a été suivi d'une interruption de séance, sauf que comme c'est enregistré en vidéo, pas moyen d'arranger le compte rendu. Mon grand copain Thierry EUSTACHE, pote au "néo-nazi" BRIARD, chargé c'est le cas de le dire, des manouches, on a vu le résultat avec le camping (ardoise 18000€), s'était fait porter pâle au début du conseil et, tel Dieu le Père lui-même ou son sous-fifre Jésus, a fait sa réapparition miraculeuse dans le conseil municipal de la très satanique Gueuse. Onc'Don'Sous vient d'inventer un truc : le réserviste dans ses couettes pour compléter le quorum. En effet la loi précise que le quorum est calculé à partir des conseillers PRÉSENTS PHYSIQUEMENT, les procurations n'étant pas prises en compte, or il y en avait 10. D'ailleurs, si la Brosse à Nanard était aussi partie, c'était cuit, en plus c'est lui qui était à l'origine de ce mic-mac en tant que Grand Ordonnateur des Affaires Immobilière du roitelet.

Pas certain que le Préfet avale la couleuvre, après les avanies de mes courriers dont au sujet de la mise sous tutelle de Lisieux, et des clandos sous OQTF de la Cité Jardin.

La Clotilde s'est fendue d'un communiqué vachard et si elle passe en mode Tribunal Administratif, ce conseil municipal risque fort de passer à la trappe.

Comme ce premier point à l'ordre du jour concerné était une entourloupe immobilière à 400000€ pour renflouer des caisses vides sous la férule de la Cour des Comptes, on va tout droit vers la banqueroute.

Adieu vaches, cochons couvées et plan vélo....

 

Comme c'est compliqué juridiquement, la Clotilde s'est fendue d'un communiqué de presse, complètement saccagé par la Rédaction Unique pour que vulgum pecus n'y comprenne rien :

 

A Lisieux la loi de la République dérange

Ce lundi 13 mai le maire de Lisieux avait inscrit à l’ordre du jour du Conseil municipal et pour la deuxième fois depuis son élection une délibération relative à l’avenir de la parcelle du supermarché du 74-76 rue Fournet.

La situation est la suivante :

• le 2 décembre 2019 Bernard Aubril, alors maire de la ville, décide de préempter la parcelle de l’ancien magasin afin d’y construire des logements pour compenser les destructions programmées à Hauteville ;

• si une commune veut préempter c’est à dire empêcher une vente, pour elle-même acheter le bien, elle doit le justifier au titre de l’intérêt général ; c’est pourquoi la décision de la municipalité précédente était tout à fait légale et fondée quant à son objectif ;

• une fois le bien acheté par la ville, celle - ci doit respecter le motif qui a justifié la préemption, en l’espèce l’intérêt général c’est à dire la construction de logements,

• dès lors que le motif de la préemption ne peut être réalisé, la municipalité a le choix entre deux solutions : soit attendre que le délai de 5 ans prévu par la loi fut écoulé pour affecter le bien à un autre objet de son choix ; soit, si le délai de 5 ans est jugé trop long, mettre en œuvre les dispositions prévues par la loi.

C’est sur ce dernier point qu’il y a une difficulté :

• l’échéance des 5 ans qui donne au maire la liberté de l’affectation du bien intervient le 2 décembre 2024 dans 6 mois ; pourquoi donc cette précipitation ?

• l’application de la loi aurait voulu que le maire, constatant que l’affectation voulue par la municipalité précédente n’était plus possible, demande dans un premier temps au Conseil municipal l’autorisation de revendre, dès maintenant, la parcelle ; pourquoi cette précipitation ?

• dans un second temps, après l’accord du Conseil municipal, le maire de Lisieux aurait pu prendre contact, comme l’exige la loi, avec les parties concernées par la préemption de 2019 c’est à dire le vendeur et l’acheteur lésés par la décision de la Ville.

Pourquoi le Maire n’a-t-il pas attendu les 6 mois prévus par la loi pour changer l’affectation du bien ?

Pourquoi le Maire n’a-t-il pas suivi la procédure dans l’ordre en demandant d’abord l’accord du Conseil municipal ?

Pourquoi le Maire a-t-il d’abord traité avec l’ancien propriétaire pour obtenir une modification des clauses définies lors de la préemption ?

Bref pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple en respectant la loi ?

Pourquoi empêcher de nouvelles interventions lors du Conseil après les explications incompréhensibles du maire et de son adjoint ?

Pourquoi nous avoir soutenu en commission des finances le 7 mai dernier que le délai légal était de 3 ans et non de 5 ans ? Et avoir affirmé que si, après vérification, le délai légal était bien de 5 ans, la délibération serait retirée de l’ordre du jour du Conseil ?

Et enfin, pourquoi un Conseil municipal aussi désagréable qui cherche à humilier plutôt que de convaincre après un débat serein ?

Les élus de la liste #TousLisieux

Angéla BOGROS, Valérie BUREL, Sylvie GRANDIN, Angélique HAVARD, Emilien JEAN, Clotilde VALTER

Lisieux le 14 mai 2024

 

 

 

 LE BOURREAU DE BÉTHUNE

 

 

 

 

QUITTE LE RING

 

 

 

MISE A JOUR DU 15.05.2024 : Ceux qui suivent depuis belle lurette ce journal poilant savent de qui il s'agit : de cette chère Clotilde Valter, qui va "j'a t'arringer t'guiffe" de Onc'Don'Sous, bref sortir la machine à baffes. Ca changera notre conteur de guilledous de se faire péter la tronche par des maris cocus énervés qui repartent en sifflotant cette chanson de Milton : https://chansonspaillardes.chansons-net.com/index.php?param1=PA0169.php 

Donc le premier point au conseil concernait une opération immobilière, une manie. En gros le Roitelet et sa fidèle Brosse avaient préampté l'ancien magasin Forum en vente à Carrefour pour le raser et faire une opération immobilière plutôt juteuse avec 110 logements, une paille, avec le pognon de l'ANRU. Cela nécessitait l'acquisition des parcelles et bâtiments environnants, et leurs propriétaires ont flairé la bonne affaire et fait monter l'ardoise à 1.5M€ (voir la vidéo You Tube Ville de Lisieux), notre JR National explique très bien la situation). Onc'Don'Sous, qui nous a ruiné, est coincé (toujours pas de nouvelles du préfet pour la mise en tutelle), il doit jeter l'éponge.

Problème, le vendeur et l'acheteur jadis lésés ont posé leurs conditions, entre autre pour Carrefour des clauses de non concurrence, interdiction de vente de nourriture en magasin entre autres. Un arrangement serait négocié à condition que ce soit le Leclerc qui achète et fasse uniquement un "drive" (pas de magasin).

Notre bourreau de tout sauf des coeurs, qui a quand même quelques diplômes autres que le certificat d'étude de vendeur d'aspirateurs, et qui avait cornaqué le désastre de l'ANRU 2 a donc piqué une crise, à juste raison, les petits arrangements entre amis n'étant pas trop la règle.

C'est ensuivi un crêpage de chignon versus combat de coq de mâle blanc de plus de 50 ans, et la Clotilde s'est éclipsée avec ses conseillers d'opposition, avec pertes et fracas, laissant Onc'Don'Sous compté jusqu'à 9 quasiment KO assis.

Ce genre de clash est quand même rare, surtout après trois ans de silence radio où tout est voté à la volée "qui s'oppose, qui s'abstient, adopté".

Du coup suspension de séance, les vidéastes de la ville ont été réactifs avec des interludes, on aurait préféré le petit train avec les fameux rébus.

Il fallait vérifier s'il y avait toujours le quorum, selon une petite souris si Paul Mercier lourdement impliqué dans ce coup foireux était lui aussi parti, c'était plié.

A suivre, car si la Clotilde prend la mouche et se fend d'une bafouille au préfet dont au sujet du contrôle de légalité, voire colle la ville au tribunal administratif, on est pas sortis de l'auberge. La pilule des 400000€ qui te passent sous le nez va être dure à avaler. Allô, la Cour des Comptes ?

 

 

 

 

 

MASCARADE JO : OPÉRATION

 

 

 

 

VILLE MORTE !

 

 

MISE A JOUR DU 11.05.2024 : Le graphiste de service de OUEST FRANCE a bien bossé, car il ressort de son travail qu'en fait toute la ville va être bloquée, et le centre ville quasiment inaccessible. Le parcours se fait dans le sens des aiguilles d'une montre, donc en sens inverse du sens de circulation normal, c'est le souk total. Il sera quasiment impossible de traverser Lisieux sauf pour les petits malins qui connaissent les petites rues bien pratiques pour échapper aux alcotests.

Et ceci de la veille 19h au jour de la pantalonnade à 12h, pour une gogolerie d'une heure à 9h du matin, franchement.

Tout cela pour une opération politicienne de récupération visqueuse : car il ne s'agit que de communication et d'esbroufe pour montrer sa bobine, et d'une belle diversion d'une "Macronie" en pleine déroute électorale.

Donc au coût annoncé de la petite plaisanterie, 15000€, il faudra ajouter les ardoises de la sécurité (mon copain Manu se faite des coucougnettes en or), les barrières, et le personnel municipal qui a d'autres chats à fouetter.

Je n'ai pas de conseil à donner à mes amis commerçants mais fermer au moins le matin est sans doute le plus sage.

 

 

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 11.05.2024 : Ceux qui suivent se souviendront que le camarade Fraquet, adjoint à tout, avait piqué une crise quand le Terminator des places de parking avait déclaré sa flamme à la Marine, la mémère à chats, reine de Mayotte. Boude t'il puisqu'il ne porte pas son écharpe lors de cette cérémonie ? En tous les cas, pour le moment, c'est botus et mouche cousue au château. https://www.ville-lisieux.fr/fr/5nR-Seances-du-Conseil-Municipal.html  

 

 

MISE A JOUR DU 11.05.2024 : Les fameux arceaux pour les 659 vélos subventionnés par le Mougeon ont trouvé leur utilité : caler les poubelles. Votre journaliste d'investigation préféré a fini par trouver un vélo accroché à son arceau comme les gadins dans les westerns devant le saloon : plutôt crevé, chaîne rouillée et déraillée, ça fait un moment que son propriétaire ou son voleur l'a oublié. 

 

 

MISE A JOUR DU 11.05.2024 : Toujours le même, ma tête de Turc préférée, après avoir annoncé la création de 10 places de parking Bd Pasteur, il commence par en supprimer trois devant le Manoir de l'Evêché, pour "livraison et le bus". Y'a t'il eu un petit arrangement entre amis pour que cet établissement pour rupins bénéficie d'un petit privilège ?

Sauf que si il y a un camion de livraison ou une ventouse d'un #potasebastion ou d'une #petasseasebastien connue des services des ASVP ou de nos poulets municipaux, le bus peut pas s'arrêter là. Si une chance pour la France se fait écraser en descendant du bus, ça va faire désordre.

 

 

 

 

 

 

LISIEUX EST ELLE SOUS TUTELLE ?

 

 

MISE A JOUR DU 05.05.2024 : Ce courrier a été adressé à la Sous-Préfecture et à la Cour des Comptes Régionale qui ont accusé réception (automatique), mais sans répondre à ce jour. C'est le problème avec les petits humains gris (pour inclure les chéries), il sont normalement au service du citoyen, mais n'en font qu'à leur tête sans rendre des comptes. Nous en serions à la "phase 2" du processus. Le député a été mis au parfum, pas de nouvelles de son côté, c'est quand même important de savoir si la ville où il habite d'ailleurs est plantée ou pas. Pour ce brave Mougeon, le contribuable, c'est essentiel aussi pour savoir s'il faut débarquer de cette galère pour aller habiter des contrées mieux gérées. Rappelons que lorsque Etienne Cool a fait plonger la mairie d'Orbec, la douloureuse a été un doublement des impôts. 

Depuis, nous avons reçu de la mairie un lot de documentations réclamées depuis longtemps qu'il nous faut digérer.

Prochain conseil municipal lundi 13 mai, l'opposition en lambeaux va t'elle poser des questions vachardes ?

A suivre...

 

 

CAMPING : LE PILLAGE A

 

 

 

 

ÉTÉ FAIT PAR DES LUTINS  !

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 30.04.2024 : Cet article OUEST FRANCE est un véritable exploit dans le genre faux cul, la Lara peut s'en servir pour se faire embaucher chez BFMacron. Ceux qui suivent se souviennent que le parking du camping a été envahi par des campeurs d'un genre particulier, faisant l'objet de toutes les attentions des "zautorités" en tant que victimes, pour les protéger des méchants gadge (non manouches, blancs ou même un peu colorés) d'ultra droite.

Le camping "a subit des dégradation" au lieu de "a été pillé de son cuivre, robinets inclus" par des manouches. Vu qu'il n'y avait pas d'eau à part un branchement sauvage pour alimenter la machine à laver et le lave vaisselle collectif, le courant étant capté sur l'éclairage public et/ou le transformateur dont la porte a été fracturée, disons que côté hygiène c'était pas vraiment aux normes. Des mobile-homes ont reçu aussi des visites impromptues. 

Question : l'assurance a t'elle casquée ?

Avec ces populations plutôt sans gène et peu respectueuses de lois qui manifestement ne les concernent pas, il faut agir vite et ne pas tergiverser, quand la nuée s'approprie illégalement l'espace public, comme la vérole sur le bas clergé.

Il y a trois responsables de cette gabegie, Onc'Don'Sous, le camarade Fraquet et bien entendu notre phare de la Touques qui était à l'époque une chiffe molle "majorité départementale" un truc centriste du Jean-Léonce Dupont pas de vagues, avant de faire son coming out comme nervi*** du RN.

A leur décharge, arriver à décider la préfecture pour faire virer cette faune manu militari par la Mobile après pétardage aux aurores, neutralisation des saletés de clebs et désarmement des émules de Kendji Girac, n'est pas gagné. Puis après faut réveiller les juges, sans non plus exagérer pour pas stigmatiser, mais une interdiction de séjour dans le Calvados pourrait convenir à titre dissuasif. Voyez comme je suis conciliant et diplomate.

Bref, les délinquants sont restés plus d'un mois, sans que la bande de comiques du château n'arrive à se faire respecter alors qu'elle dispose d'une police municipale. Lorsque le responsable de cette gabegie qui nous prend pour des cons s'est pointé et a constaté les dégâts, le lendemain c'était l'envolée de moineaux.

On apprend incidemment que les camping-cars vont se faire virer de la place devant la basilique et qu'il est prévu de faire une aire bidouillée sur un parking existant sur le terrain classé de l'arboretum (Bd Kennedy). Du coup les deux parkings, plus pourquoi pas le boulodrome, vont à leur tour se faire envahir par les manouches, puisqu'ils n'y viennent pas à cause de l'absence de point d'eau gratuite et d'armoires électriques à piller. Les riverains vont apprécier et il risque d'y avaoir quelques tensions avec les racailles des fours du centre n°1, en face de l'hôtel de police cramé.

Il faut aussi savoir que les branleurs de camping-caristes, souvent des "boomers", ne viennent pas dans les campings parce qu'il faut payer et ont les doigts crochus, alors qu'ils circulent dans des véhicules à 200000€ pièce minimum. La bonne solution est d'interdire le stationnement de ces engins la nuit, et de les obliger à aller au camping. Voilà de quoi occuper nos poulets municipaux pour leurs rondes nocturnes. Notre néo-nazi*** Johnny aura t'il les coucougnettes pour ce faire ?

***Plaisanteries fines évidemment.

 

 

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 30.04.2024 : Les assureurs de la ville de Lisieux, avec la bande de brêles du château, incapables d'assurer la sécurité des biens et des personnes, savent une chose : il vont se ramasser des sinistres et des ardoises à la queue leu leu. Du coup les tarifs explosent : +25% pour les immeubles et +15% pour les véhicules, cible de choix des émeutiers qui n'ont pas les codes. Le tout alors qu'Onc'Bon'Sous et ses sbires dilapident les impôts du Mougeon en caméras qui ne voient rien et que personne ne regarde d'ailleurs, et en poulets municipaux qu'on ne voit jamais à part coller des prunes rue Marie Curie. Dans le quartier, tout le monde se méfie maintenant, on ne vous demande pas de nous aimer, foutez nous la paix, vous aller nous attirer la racaille.

 

 

 LE PHARE DE LA TOUQUES

 

 

 

 

TOMBE LE MASQUE : C'EST UN FACHO***

 

 

MISE A JOUR DU 02.05.2024 : La rédaction unique de la bien-pensance est vexée de ne pas avoir eu la primeur de l'événement. Du coup, tout le monde ferme son clapet, il y a de la convocation dans l'air et des explications de gravures à la clé.

 

 

 

MISE A JOUR DU 29.04.2024 : Zieg Heil*** ! Bienvenue au club. Ou de l'art de virer sa cuti en même temps que péter les plombs. Ce déraillement du petit vélo qui lui tourne dans la tête va faire des vagues au château. Déjà le camarade Fraquet, adjoint aux finances calamiteuses, cornaqué par notre chère Marquise Du Chignon des Orangers de la Cour de la Mairie, lâche "je ne partage absolument pas". Le Johnny va se prendre une soufflante par la Dominique, et pour y être passé, c'est impressionnant, les yeux bleu acier de la bouiffe te transpercent de part en part comme la bastos de 11.43 de Kendji : mais comment vous savez tout ça ? Réponse : mes petites souris, c'est un très bon réseau. Déjà à l'époque, ça s'est pas arrangé depuis, on a été obligé d'embaucher des taupes en renfort, c'est dire.

Ce passage du Rubicon signifie aussi qu'il a bien compris que Onc'Don'Sous est cuit et qu'il va se faire virer aux prochaines municipales et lui avec s'il reste dans cette galère. 

Le Xavier Charles, dont les dents rayent le parquet, a senti le vent du boulet, et minimise, car il se murmure dans les dîners en ville qu'il se verrait bien calife à la place du calife.

Quant à la Christelle Bacq, elle tombe des nues même mal attifée. Très impliquée dans Lisieux Bouge, qui vient de se faire arroser de 53000€, le passage au RN d'un adjoint fait désordre vu la nature des spectacles, entre autres acrobaties.

Question : après avoir claqué 6M€ (plan vélo et percée de Sedan) dans des débilités inutiles, le vélocipédiste en plein dérapage au sens figuré va t'il se faire virer ?

Comique : il trouve donc qu'Onc'Don'Sous est incapable d'assurer la sécurité des Lexoviens, on l'a bien vu lors des émeutes de juin 2023, aucune arrestation, et il sent confusément que son magasin "en bois" à 100m de la cité Adeline, pas encore classée QPV, peut terminer comme la pharmacie de Montargis, en plus maman est morte de trouille et fait des cauchemars en se voyant cramer dans un bûcher purificateur, façon Jeanne d'Arc, qui, comme chacun sait, s'est éteinte après sa mort.

Du coup son histoire d'incitation à la haine par votre gribouilleux préféré ne tient plus la route, car les prochain émeutiers n'ont pas besoin d'une "invitation" pour piller le centre ville, son procès dont il fait grand cas va se terminer en eau de boudin et dénonciation calomnieuse.

Merci Johnny, c'est mieux d'être pote avec Reconquête ! non ?

***Plaisanteries fines évidemment.

 

 

 

 

 

 

 

 

MISE A JOUR DU 27.04.2024 : Nos pompiers sont une nouvelle fois en grève, rassurez vous si vous prenez un coup de couteau d'un gentil migrant clandestin dans le quartier de la Cité Jardin, ils viendront vous chercher, protégés par les cow-boys de la Kommandatur et suivis par des élus terrorisés au point qu'il leur faudra un remontant en poudre et des sels pour les chéries . Il paraît qu'ils ont eu peur de la fumée, surtout celle du poste de police municipal de HOTVIL mélangée à des émanations de cocktails Molotov et des projections de poudre grillée de mortiers d'artifices pendant les émeutes (rappel pas une seule arrestation). 

 

 

MISE A JOUR DU 27.04.2024 : Cela fait bien un an que les portes de l'armoire téléphonique de la rue Leroy-Beaulieu ont été défoncées et non réparées, au moindre coup de vent elles s'ouvrent et la délicate électronique prend l'eau. Du coup, ça fait plusieurs fois que les techniciens se pointent pour réparer.

C'est aussi une tentation irrépressible pour certaines minorités amatrices de cuivre ou pour un schtarbé désœuvré. Une petit souris l'a signalé gentiment à ORANGE avec moult courbettes et amabilités obséquieuses pour ne pas froisser la susceptibilité des petits hommes gris ex-fonctionnaires des PTT (Petits Travaux Tranquilles).

Problème : ma ligne pour le boulot est branchée dessus et sans doute celle du maire et son agence immobilière fermée.

La méthode douce ayant échouée, passons aux insultes : bande de branleurs, de grosses feignasses syndiquées, de fumistes et d'incompétents, ça vient cette réparation ?

 

 

 

 

 

CAMPING (suite) : APRÈS LE PILLAGE

 

 

 

 

LE TRANSFO ENFIN FERMÉ

 

 

 

MISE A JOUR DU 22.04.2024 : D'habitude, il suffit de publier dans l'ECHO JOLI pour voir débouler les ronds de cuir qui ne font pas leur boulot. Avec le transto grand ouvert ça a duré un mois. Bon, le cadenas ne devrait pas tenir longtemps si les copains de Kenji Girac ont besoin de courrant.  Cette ville est mal tenue.

 

 

 

 

 

BRÈVES DE COMPTOIR

 

 

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

MISE A JOUR DU 03.02.2024 : Annoncé discrètement lors du débat d'orientation budgétaire, le trou dans la caisse du Centre de Santé Paul Dubois est de 350000€, allez on arrondit à 400000€. Bon, il a pas encore cramé c'est déjà ça. Rappelons que l'ardoise est payée par le contribuable Lexovien, alors que se sont inscrits en priorité grâce à un recrutement par affichage dans les mairies, un grand nombre d'habitants des campagnes, jusque Livarot. Vu le "turn over" de toubibs, dont des vieux virés, l'annexe de HOTVIL un peu déstabilisée par les "racaille qui n'ont pas les codes" en juin 2023, il serait quand même temps que les génies du CCAS phosphorent pour mettre de l'ordre dans la boutique. Il paraît d'ailleurs qu'il y a du flottement au niveau de la direction du tonneau des Danaïdes, un directeur ayant été prié de s'éclipser discrètement.   

 

MISE A JOUR DU 29.02.2024 : Pas de patinoire, conflit avec le prestataire probablement sur fond d'augmentation du prix de l'électricité. Rassurez vous, à défaut de glissades le château pédale dans la semoule.

 

MISE A JOUR DU 29.02.2024 : Séquence GALA ou POINT DE VUE IMAGES : Fidèle, si j'ose dire, à sa réputation, Onc'Don'Sous a été immortalisé par la petite souris paparazzi de l'Echo Joli en charmante compagnie. La scène se passait au Vintage. Il se trouve que la dame en question est adjointe, des heures de vol mais une occasion bien retapée peut faire usage. C'était une réunion de travail, cela va sans dire. L'histoire ne dit pas si l'ardoise a été payée par le contribuable. Son très satyrique prédécesseur était plus galant, toujours aux frais du Mougeon, dans une certaine auberge réputée de la vallée de la Touques où tu t'en sors pour 200€ minimum suivant les goût de luxure de la dame. Petit rappel d'une boutade ancienne : si tu vois un plouc en ville avec deux blondes c'est le "bellâtre de Livarot". Une altercation avait suivi : "c'est faux maintenant je suis marié". Passons.

 

MISE A JOUR DU 29.02.2024 : Un deuxième centre dentaire va voir le jour Bd St Anne. Vincent Othon précise qu'il est dirigé par un dentiste qui "accueillera plusieurs praticiens". On ne précise pas l'origine des arracheurs de dents ni la qualité de leur diplômes. A vérifier.

 

MISE A JOUR DU 29.02.2024 : Mon grand copain Frédéric Motte (O'chapito rue de la Collaboration) jette l'éponge "pour prendre son envol en direction de nouveaux horizons", ça promet. Rappelons qu'il s'était ramassé un bouillon magistral http://www.echo-joli.fr/ochapito.htm lors de l'organisation d'un festival style Woodstock sur Touques qui avait bloqué tout le commerce en ville pendant huit jours. Sympa pour les autres. Comique : le vigiles fouillaient les sacs des dames "pour la drogue" et le premier type que j'ai croisé, un technicien crasseux, fumait un joint.

 

MISE A JOUR DU 12.12.2023 : Les forains déboulent place de la République (alias Tien'anmen). Une petite souris qui connaît bien les loustics, parfois farouches, nous dit qu'ils ont prévenu à l'avance que leurs gros "namions" style US étaient pas vraiment prévus pour les fragiles pavés qui glissent moins que ceux de la patinoire avec ses flaques des Champs Désertiques. Ils commencent déjà à pleurnicher au sujet de la facture d'électricité. Les postes à souder et le chauffage des passoires thermiques à roulettes ça consomme, vu que c'est plutôt un camp de villégiature sur un mois.

 

MISE A JOUR DU 12.12.2023 : Constaté de visu samedi dernier que ça ruait dans les brancards chez les marchands du marché, le placier a quelque peu pris la fuite face à une poissonnière fidèle à sa réputation. Evidemment des ragots circulent dont au sujet de certains privilèges suite à des contreparties. C'est aux élus à faire le ménage. Le marché sera sur la place côté Médiathèque, comme tout le monde vient en camionnette ça va être un beau capharnaüm. Ca commence vraiment à pleurer la misère chez les commerçants à cause du stationnement, ces abrutis n'avaient qu'à m'écouter : ils commencent seulement à comprendre que leurs clients viennent en voiture.

 

MISE A JOUR DU 12.12.2023 : Une autre petit souris indique que les repreneurs du MONOPRIX voudraient faire 72 logements -- comme les vierges promises au martyrs -- au premier étage. De mémoire, c'était plutôt sombre et bas de plafond. Bon, du moment que le contribuable n'y est pas de sa poche pourquoi pas.

 

 

ÉDITO du 21.09.2023

La municipalité, prise dans son ensemble avec une opposition qui n'existe pas, est en deux ans, c'est court, dans une situation très difficile, avec un endettement massif à la Livarot (ville et agglo) et des dossiers explosifs, où les petits arrangements entre amis pourraient déboucher sur des mises en cause pour corruption, prise illégale d'intérêt et j'en passe.

Le "qui s'oppose, qui s'abstient, adopté" a des limites.

C'est avec un plaisir sadique que je vais leur mettre la tête dans leur caca, ce n'est pas létal.

Ces idiots (municipalité précédente comprise) auraient dû se souvenir des dossiers de magouilles coulés (Ellipse, Crématorium), la tentative déjouée de la main basse sur la ville des compères Lehéricy/Butel, etc...

 

ÉDITO du 02.06.2023

La chienlit en centre ville est enfin perçue par les riverains et commerçants. Ces naïfs gogoloïdes prennent conscience que c'est définitivement irrémédiable, puisqu'il ne restera que les places encore actuellement disponibles, sur les "plateaux", en attendant qu'un déjanté wokiste dégage les bagnoles pour implanter des jeux pour les gosses, un miroir d'eau ou une autre élucubration, pour se faire mousser.

Pour la halle, c'est raté, il n'y aura plus un fifrelin en caisse à la fin du mandat, c'est déjà ça.

L'expérience des émeutes des gauchiasses et autres Black Blocs montre au contraire que ces grands espaces deviennent des champs de bataille pour se faire du flic, des pistes de rodéos pour gentils allogènes (avec quelques blancos contaminés par la sous culture quand même), des terrains de chasse pour prédateurs sexuels mineurs isolés qui n'ont pas les codes etc...

Les femmes commerçantes devront serrer les fesses avec leur recette la nuit tombée.

BFPTG***, fallait engueuler les élus quand ils se sont fait rouler dans la farine par l'architecte.

Trop tard, c'est cuit.

 

SENS INTERDIT DANS LES DEUX SENS 21.02.2023 : Le château et ses petits marquis savent donner dans le genre  dingueries gogoloïdes, exemple la déviation de la rue Roger Aini, la circulation vient d'être rétablie, le dernier jour un cycliste s'est quand même fait broyer sévère à sa sortie. Le sens interdit devant l'ex Banque de France est pas mal non plus, personne ne le voit.

Pour le fameux sens interdit dans les deux sens de la rue des petits jardins, la demande proviendrait d'un dénommé C..., une sorte de terroriste routier. Les soupçons des voisins se portent sur lui car il paraît qu'il avait du mal à supporter que les charrettes des fonctionnaires d'un bureau voisin se garent devant SA place, jusqu'à mettre des papillons désobligeants sur les pare-brise. Il y a une preuve matérielle : une bande jaune a été complaisamment ajoutée devant son garage. En sanglots, parce que les ouââtures roulent trop vite, il aurait agrafé le bellâtre qui promenait son clebs, d'habitude c'est deux blondes, et l'a convaincu de bien "faire chier le monde".

 

JOHNNY BE BAD A PERDU SON BOUCHON 21.02.2023 : C'est comme les pucelages, des fois on s'en aperçoit pas. Donc un vôôôyou a taxé le bouchon du tracteur du rond point devant l'église St Désir. Commentaire de Johnny Be Bad : "personnellement je ne risque rien, je suis bouché à l'émeri".

 

DU PAIN RASSIS POUR LES AMOUREUX 14.02.2023 : A ne pas confondre avec le pain de fesses. L'Augeron et néanmoins Gaulois est taiseux mais farceur. Du pain (rassis) a été jeté en pâture aux affameurs de vieux du château, un peu comme des cahuettes lancées aux singes du Cerza. Bonne idée. Le MAIRE DU RICHE ne s'en relèvera pas.

 

 

GROSSE FIESTA AU

MILLENIUM

 

 

MISE A JOUR DU 19.01.2022 : Les traditionnels voeux du maire au petit personnel ont bien eu lieu au MILLENIUM, une salle privée alors que les salles municipales sont disponibles et gratuites.

Une petite souris avance un coût de 1200€, avec DJ (des rigolos qui se prennent pour des musiciens). Le fournisseur de champagne, grand cireur de pompes devant l'Eternel, un certain marchand de pinard qui a bien anticipé le désastre de la suppression des places de parking Place de Gaulle en ouvrant un hangar dans la zone, en aurait refourgué plus d'une centaine. Le service était assuré par les boutonneux du Lycée Cornu, il n'y a pas de petites économies.

La fiesta aurait réuni 200 gueux, certains ayant tenu jusque 1h du matin, avec gueule de bois au boulot le lendemain. Les retraités n'étaient pas invités, sauf peut être des petits privilégiés #potasébastien.

Les factures passeront dans les décisions du maire.

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

.

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

ÉDITO du 17.04.2024

 

J'ai plein de choses à vous raconter.

Après avoir dégommé la mascarade de l'endométriose, reste à fusiller à l'aube les auteurs de la cabale lancée contre moi pour me virer de CAP Lisieux. Je n'étais que le premier de la liste.

Des rumeurs insistantes de mise sous tutelle de la ville sont parvenues à l'oreille de plusieurs petites souris de l'Echo Joli. On a posé la question au Sous-Préfet et à la Cour des Compte, le citoyen Mougeon a le droit de savoir.

Autre missive au même, au sujet des délinquants de la bande à Canu qui ont une nouvelle fois fracturé deux logements. Pas de bol, il n'y avait plus de chiottes ni de chaudière et apparemment pas d'électricité. Conditions indécentes, l'Etat doit reloger. On a donc pas fini de rigoler.

Quant aux autres d'avant, c'est cool : farniente au soleil et barbecue (halal évidemment) flambant neuf. J'espère qu'ils remercient les Restos du C (ou autres)  pour les victuailles payées et données généreusement par les souchiens.

 

 

MISE A JOUR DU 24.03.2024 : Le dernier café du commerce malgré mon absence (volontaire) ne s'est pas très bien passé. Résultat : silence radio sur la page facebook du brancardier, dont le métier va être utile un jour pour ramasser les commerçantes qui vont tomber dans les pommes à l'annonce des nouvelles économiques réjouissantes. Un coup à leur refiler une endométriose, la crève à la mode chez les chéries dont le moule est toujours opérationnel.
Personnellement j'ai d'autres méthodes, réveiller les belles au parking dormant avec autre chose qu'un très pudique bizou.

 

MISE A JOUR DU 07.02.2024 ERRATA : Nouveau numéro de la Kommandantur serait le 02.31.15.86.50. Ca veut pas dire qu'ils sont dispos, en particulier pour les viols de nonagénaires par des "ceux qui n'ont pas les codes" ou les adeptes des "coups de couteaux à la gorge".

 

MISE A JOUR DU 03.02.2024 : ERRATA en rouge. Lorsque ça commence à coincer financièrement, le réflexe des médiocres gestionnaires est de faire des économies de bout de chandelles. La location de véhicules pour les déplacements des jeunes dans les associations serait sur la sellette. Par contre pour les brouettes municipales garées gratos dans la cour de la mairie par ceux qui suppriment les stationnements aux autres, pas de soucis.

MISE A JOUR DU 18.01.2024 : Les forains partis, bon débarras, les pelleteuses et brouettes vont à nouveau débouler place de la République, façon massive car il faudrait finir les travaux en quatre mois. Reste en effet à saccager la rue le long de l'école Jean Macé et les finitions. La base serait placée non plus côté médiathèque, mais face aux commerces entre Le Gentleman et Le Coin Bio. Gros "bordel" garanti pour le marché. Le placier est dans tout ses états et se voit déjà poursuivi par sa copine poissonnière à peu près aussi aimable qu'Ordrealphabétix.

MISE A JOUR DU 15.01.2024 : Comme pour l'allée Jeanne d'Arc, le temps fait son oeuvre, et nous ne devrions pas tarder à entendre parler de la FALAISE DE LA BASILIQUE, un nouvel arrêté municipal a été pris discrètement. A suivre...

MISE A JOUR DU 15.01.2024 : Le dossier du CLOS DES BOSQUETS suit son cours. C'était Marcel BLIN, un socialiste défroqué qui avait trahi la Yvette qui était adjoint aux affaires juteuses immobilières lors du premier mandat du Roitelet. Comme on se retrouve.

ÉDITO du 30.12.2023

Bon, on ne va pas raconter des méchancetés durant cette trêve des fêtes, ce ne sont pas les sujets qui manquent.

 

Notre riante cité, jadis paisible, ne l'est plus depuis les graves émeutes de juin dernier à HOTVIL. Vont ils descendre en ville la nuit de la Saint Sylvestre comme je l'avais prédit, mystère.

 

Restez sur vos gardes durant cette nuit de tous les dangers. Dire qu'il y a vingt ans, une patrouille suffisait.

 

ÉDITO du 16.10.2023

La barbarie du HAMAS qui n'augure rien de bon quand les hordes des ZUS vont débouler dans les centre-villes, c'est les mêmes, la réplique Israélienne massive avec 4000 tonnes de bombes, l'assassinat de Dominique BERTRAND, ont quelque peu perturbé le confort douillet du MOUGEON surtout ceux de la gôôôche bien pensante. 

La réalité est cruelle.

Faute de révisions déchirantes, le fameux changement de logiciel de Pascal PRAUD (CNEWS), le foutoir va continuer en particulier la dette et l'insécurité.

Dernière chance par les urnes : les Européennes.

C'est à vous de voir.

 

 

ÉDITO du 09.08.2023

C'est au moment où il y a plein de matière pour se payer la fiole de nos "zélus" et des "gribouilleux" que tout le monde est en vacances.

Du coup, lors de mes pérégrinations en ville, je collectionne les clichés et infos qui vont servir à la rentrée.

Bonne fin de vacances à tous et reposez vous bien, va y avoir du sport à la rentrée.

 

ÉDITO du 17.07.2023

Ca n'arrête plus, les agressions vont crescendo, si vous voulez suivre le film anxiogène c'est ici :

J'ai moi même été victime disons d'un incident, soit acte gratuit d'un chtarbé, soit un ennemi, ce n'est pas ce qui manque, qui passait par là.

Le lendemain, commissariat, pour l'assurance : faut prendre rendez-vous ! et c'est... dans huit jours. Réflexion : bah dites donc tout va bien, ça rassure.

Je ne vous raconte pas le reste, la maison poulaga fait ce qu'elle peut.

 

TARIF ÉLECTRICITÉ 25.04.2023 : Le prix facturé par EDF (pour mon contrat historique) est passé de 13.88 à 17.06 au 01/02, soit 23% d'augmentation au lieu des "15% en moyenne" annoncés par le Bulot (Bruno Lemaire). Un gros menteur donc.

 

 L' ASSASSINAT DE LAURE 24.04.2023 : Rappelons que Laure a été assassinée (définition du meurtre avec préméditation). L'auteur et un complice ont été chopés en Croatie, à la frontière Bosniaque, qui est un pays tout ce qu'il y a de plus majoritairement musulman.

La victime habitait comme par hasard dans l'immeuble où se trouve la salle de shoot de Lisieux. En savait elle de trop sur les activités de son "ex" ? Noms et prénoms, origine SVP.

Des ragots commencent à circuler sous le manteau sur disons, quelques bienveillances.

Fake news ça va de soi.

En tous cas le contraste entre les compassions bizounours, avec les bougies et les roses qui vont bien et la sordide réalité est à noter. A suivre, puisque ça va se terminer aux assises.

 

JÉRÉMIE AU PAYS

DES SOVIETS

 

MISE A JOUR DU 19.01.2022 : Grosse manif des camarades, les RT (source sûre) avaient tablé sur 1500 pékin-e-s, ce qui est déjà énorme pour Lisieux, il y avait en fait 1800 protestataires, dont beaucoup de cocus. En effet, toute la gauche avait appelé à "faire barrage au RN", bref la CGT appelle à manifester contre celui qu'elle a fait élire. C'est des marxistes, faut pas chercher à comprendre (rappel le communisme c'est 50 millions de morts).

Au QG de la Sous-Préfecture c'était soupe à la grimace. Pendant ce temps là la moitié du gouvernement s'est évacué en Espagne, dont le ministre de l'intérieur, qui a par ailleurs vidé Paris et prié les potentielles victimes de la vindicte populaire de dégager à la campagne, dont les députés adjurés de rester aux abris dans la famille. Ca fait un peu Pétain qui causait aux Français depuis Sigmaringen...

Notre député, de la bleusaille, bleu Horizon, n'avait rien trouvé de mieux qu'organiser ce soir de manifestation une réunion à l'EVH sur le sujet... des retraites.

Un innocent aux mains pleine, un naïf qui ne s'est jamais frotté aux brontosaures bas du front de la CGT et les gauchiasses. Comme il avait fait passer un entrefilet maladroit dans le journal, en fin de cortège les excités du drapeau rouge ont signalé le cas. Du coup, panique, le Préfet a annulé cette provocation un peu décalée.

Lors du passage du cortège funèbre devant la mairie, derrières les grilles quelques regards épouvantés. Ce n'est pas sans rappeler un certain Philou (Vacher), qui narguait les gueux, du coup un commando spontané avait grimpé les escaliers pour lui expliquer son point de vue, j'en étais.

Les petites souris présentes dans la procession macabre signalent que la Clotilde et un certain nombre de socialos égarés brillaient par leur absence.

 

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

MISE A JOUR DU 03.02.2024 : Onc'Don'Sous, notre panier percé, serait à la recherche de 900000€ pour boucler le budget. Une bonne source de financement est de ne pas balancer l'oseille des Lexoviens par la fenêtre. Ca me rappelle un vieux truc de banquier pour endetter des clients que tu tiens après par les glaouis pour les messieurs et les trans : "un prêt c'est de l'épargne à venir". Une des plus belles brèves de comptoir entendue au Café du Nord : "il a été obligé d'emprunter pour rembourser ses dettes".

 

MISE A JOUR DU 03.02.2024 : Toujours dans le registres des "phynances", un audit serait en cours par la Cour des Comptes régionale suite au coup tordu du médecin du centre de santé un peu touriste, passé en coup de vent, qui avait quand même réussi à faire financer la gargote Thaïlandaise de sa chérie par le contribuable. A suivre.

 

 

MISE A JOUR DU 06.02.2024 : J'avais reçu un carton d'invitation pour les voeux de not'maire. Beaucoup on reçu l'invitation... après, ça a un peu cafouillé au château.
Par esprit républicain, je m'y serais rendu, mais pas de chance avait lieu en même temps une réunion avec Guillaume Pelletier à Ouistreham. Le comité d'accueil c'était une cinquantaine de gauchiasses énervées qui nous ont traités de fachos, ce qui fait désordre pour un parti dont le président est un petit Juif Berbère. Les gardes mobiles étaient de sortie, encore heureux, sinon avec ces bêtes sauvages ça aurait pu mal se terminer. Les femmes étaient inquiètes pour la sortie, c'était le but des nervis à Rachid Mélanchon.
Les gendarmes avaient fait le ménage, commentaires : "on les a mis en déroute" et de se marrer.
Quant aux voeux du maire ils furent aussi insipides que pieux. Du coup pas de vidéo, cela aurait été contre-productif.

MISE A JOUR DU 01.02.2024 : CLANDOS suite. De la maison dont j'avais constaté qu'il n'y avait plus de compteur à gaz (la porte de l'armoire GRDF était grande ouverte sur la rue), s'échappait hier un joli petit nuage de vapeur d'eau. On peut en conclure que le gaz a été rétabli dans les quatre logements squattés, on n'entend d'ailleurs plus pleurnicher dans la presse aux ordres. Problème qui a payé les remises en service et les futures factures, pourquoi se gêner puisque c'est le mougeon qui paye ? On pose la question, à commencer par le CCAS, financé par les impôts des Lexoviens.
Pour les épisodes précédents c'est par ici.

MISE A JOUR DU 19.01.2024 : Nos poulets municipaux, qu'on ne voit guère, peuvent être contactés au 02.14.11.03.50. Comme ça c'est en direct LA FIRME n'est pas au parfum. Autre adresse utile, les services techniques stintervention@ville-lisieux.fr 

ÉDITO du 02.01.2024

Les petites souris de l'ECHO JOLI et moi-même vous la souhaite bonne et heureuse.

Lisieux a survécu par miracle à 2023, 2024 sera peut être une "annus horribilis", en particulier en matière de sécurité, puis qu'HOTVIL rentre dans le palmarès des "quartiers sensibles", mais aussi à cause d'un endettement massif, façon Livarot.

La trêve des confiseurs est derrière nous, place au déterrement de la hache de guerre, la besace des méchancetés est pleine à raz bord.

 

 

ÉDITO du 23.10.2023

Notre maire bien aimé est manifestement très très énervé, deux altercations ont eu lieu, qui laisseront des traces.

Non seulement il a pété les plombs, il faut dire que les emmerdes volent en escadrille comme des drones kamikaze, mais en plus il paraît que je suis sa bête noire à défaut d'être immonde.

Je l'avais bien prévenu avant l'élection qu'il fallait revoir le désastre de la place de la République (et de la liaison), celui de l'ANRU qui est en train de couler le centre n°1 faute de consommateurs tout ça pour frimer avec une "coulée verte" débile etc...

Il n'a pas écouté non plus pour le poste de police municipale, qui va être remis en état, mais pour combien de temps, aucun émeutier n'a été interpellé, il faut quand même le faire.

Vu ce qui se passe au proche orient, il serait temps de s'occuper de la sécurité des Lexoviens, car lors des dernières émeutes, les dégâts ont été circonscrits à HOTVIL, mais un déboulé en centre ville comme à Montargis ou Marseille n'est désormais plus exclu. Et pas qu'avec des mortiers d'artifice.

Un petit ramassage d'OQTF et des clandos de la Cité Jardin peut être ?

 

ÉDITO du 27.07.2023

Ce n'était pas faute de prévenir les "zélus" locaux qu'ils faisaient fausse route par idéologie dans tous les domaines.

Ce site existe depuis 23 ans et est une mémoire gigantesque de toutes leurs "conneries" qui ont mené à la situation implacable actuelle, d'une ville qui a perdu 5000 habitants, ruinée en trois ans, une police municipale au tas, un centre de santé en plein naufrage, HOTVIL qui est en train de virer au dépôt d'ordures sauvage sous contrôle des dealers etc...

En attendant la suite prévisible au prochain épisode, le pillage du centre ville comme à Marseille (400 à 500 magasins, Cannebière, Rue St Féréol, Vieux Port).

Humiliés par 30 barbares (pas un d'interpellé !), vexés et honteux, opposition comprise, tout ce qu'ils ont trouvé est de pleurnicher et déposer une plainte re-qualifiée en outrage, alors qu'au départ c'était carrément un crime contre l'humanité.

Du coup, je ne vais pas les rater, il vont en sortir en guenilles.

A la limite, s'ils sont les démocrates qu'ils prétendent, devant un tel échec, ils pourraient mettre un point d'honneur à jeter l'éponge.

Aux urnes ?

 

 

ÉDITO du 18.04.2023

Les bien-pensants, monsieur et madame MOYEN, les lèches bottes voire plus si affinités, les courtisans et autres flatteurs qui trouvaient le réaménagement du centre ville mirifique commencent à déchanter, le stationnement le samedi est très difficile et cela durera vu que l'entourage de la place Tian'anmen (place de la République), actuellement défoncé, n'aura plus de places de parking.

On avait déjà les "Champs Désertiques" (l'avenue Victor Hugo), la Place de Tamanrasset (place De Gaulle, 2 places !), la rue de la Collaboration (rue de la Résistance), où des centaines de places ont été sacrifiées par une solide bande d'abrutis complètement lobotomisés par le wokisme gogoloïde ambiant (une bonne centaine d'élus ont en effet joyeusement participé à ce désastre en votant pour comme des lâches).

Même les lèche-culs des bistrots, qui croyaient attirer du monde avec leur terrasses agrandies prennent conscience que leurs clients... viennent en voiture. Obligés de tourner en rond pendant une demi-heure ou faire un kilomètre à pieds pour boire une mousse, les bien pensants -- des feignants -- vont jeter l'éponge.

Il y en a un qui se lèche d'avance les babines, le futur Burger King, qui (sic) exige quand même de ses esclaves de savoir lire, écrire et compter, ce qui n'est pas gagné avec le ramassis de boeufs et de pétasses intoxiqué(e)s par l'école de la Gueuse.

C'est pas grave ça fait bander Manu 1er le Détesté.

 

 

ÉDITO du 17.03.2023

Long silence.

Les affaires en cours nécessitent des investigations, des visites sur le terrain, des interviews, d'éplucher les documents de la mairie et de prendre connaissance des dispositions légales, cela prend du temps.

Désolé.

Bon, un dossier est parti dans le tuyau, le reste c'est de la mécanique.

Je devrais donc est plus assidu.

 

 

ÉDITO du 11.02.2023

Profonde réorganisation de ce site, qui était nécessaire pour que le lecteur comprenne bien les tenants et aboutissants des manoeuvres de survie de la fine équipe du château, en particulier en matière immobilière.

Les dossiers scabreux sont en effet en train de s'accumuler, avec des échecs saignants à prévoir, qui vont se traduire par une baisse de la population, un désastre commercial en centre ville, et une augmentation des impôts lorsque la ville sera sous tutelle (rappel, c'est arrivé à Orbec, ça a failli pour Livarot).

 

ÉDITO du 26.01.2023

Les ennuis s'accumulent pour le château.

Certes, la bande au bellâtre a reçu un lourd héritage du "Roitelet aux pieds d'argile" avec des pots aux roses gratinés.

En plus, la Nature s'en mêle avec les Bosquets, l'Allée Jeanne d'Arc, la "falaise de la Basilique3" qui glisse doucement, entre autres.

Au lieu d'essayer de redresser la situation, pour l'ANRU II, l'aménagement du centre ville (stationnement), le Multiplex etc... ils ont choisi de continuer sur la lancée : paresse, manque de volonté, incompétence ?

S'y sont ajoutées des dingueries wokistes, de l'idéologie bizounours écolo débile : plan vélo, rues interdites dans les deux sens, déviation abrutie de la rue Roger Aini, une percée "Lehain" complètement inutile.

Après avoir coulé les finances de Livarot et de son agglo, le très prodigue et gaspilleur autocrate a grillé la cagnotte de son prédécesseur en deux ans.

Il y a un moment où ça va coincer financièrement, l'état et les collectivités qui co-financent ce cirque étant ruinés.

 

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici

 

ÉDITO du 20.02.2024

 

Mes prévisions financières se sont avérées exactes : Onc'Don'Sous nous mène à la ruine.

Alors que le titre des délibérations était "débat budgétaire", il n'y a même pas eu de débat, tout le monde a fermé son clapet en serrant les fesses.

On en a appris de belles, le système de stationnement permet de tricher, coût 1500€ PAR SEMAINE*** (75000€/an) de recettes non perçues.

Etc...

 

ÉDITO du 16.02.2024

 

La très mauvaise organisation des travaux fait polémique, surtout chez les commerçants du centre ville.

On va sans doute beaucoup gloser et s'esclaffer des contorsions du château sur les "phynances" de la ville, plombées grave. Rendez vous lundi 19 pour l'enfumage.

Les énormes mensonges sur le pillage par une bande de manouches du camping décrédibilisent la presse, le maire et surtout mon grand copain Johnny Briard.

 

 

ÉDITO du 25.11.2023

Le scénario macabre du meurtre du jeune Thomas peut très bien se produire dans notre campagne bucolique du Pays d'Auge, sous le regard de vaches terrorisées.

Il faut en effet rappeler que les pompiers, les quelques maigres effectifs de police et les élus planqués derrière se sont fait bombarder pendant deux heures lors de l'évacuation de la Tour Infernale.

Par 30 à 50 émeutiers, PAS UN SEUL INTERPELLÉ !!!

Or ces racailles, s'ils sortent du ghetto qu'ils ont eux même fabriqué, peuvent très bien perpétrer la même chose ailleurs. Et pas que nos voyous à nous, rappelez vous les échauffourées de l'avenue Victor Hugo et autour du Millenium (la police était en intervention dans la nuit qui a précédé la brocante), dues à des fines équipes déboulées d'Evreux ou du Havre.

Ce qui me fait dire que ce qui s'est passé à Montargis en particulier peut très bien se produire à la moindre étincelle en centre ville de Lisieux et en particulier rue Pont Mortain.

Il faut donc anticiper, ce dont sont incapables des comiques du château, accrochés à leur pas de vagues.

A suivre...

 

ÉDITO du 30.08.2023

La rentrée va être passionnante car les comiques peut être outragés du château vont devoir prendre des décisions dans des dossiers chauds, conséquences des émeutes, squats des clandestins sous OQTF (multirécidivistes ?) de la Cité Jardin, retombées néfastes de l'affaire VITEL, Allée Jeanne d'Arc, les Bosquets, les berges du Cirieux, le trou dans la caisse du centre de santé, le gigantesque foutoir de la Place de la République, la paralysie du centre ville, l'hécatombe des commerces etc... etc...

Le tout sur fond de situation financière contrainte, avec les 9M€ empruntés en 2023.

Votre gribouilleux préféré va en rajouter plusieurs couches pour bien les enfoncer, ça les apprendra à mépriser le bon peuple.

 

ÉDITO du 12.05.2023

Réorganisation du site, pour les différents dossier consulter les pavés bleus à gauche.

Cela fait maintenant trois ans que la fine équipe est élue (rappel, seulement 44% des voix au deuxième tour).

Comme ils n'ont pas pris le contre-pied des désastreux trois mandats précédents, comme votre gribouilleux préféré l'avait conseillé au maire lors d'un entretien avec témoin, le cas s'est aggravé, avec encore des habitants de perdus avec l'agonie de HOTVIL et l'affaire des BOSQUETS, un endettement massif jusqu'ici camouflé pour des travaux qui vont couler le commerce de centre ville en supprimant des centaines de places de parking, une volonté manifeste "d'emmerder le monde" en général et les automobilistes en particulier, un Centre de Santé déficitaire dans la mouise avec deux médecins de virés, etc...

Ce que j'avais raconté aux électeurs lors des cantonales de 2021 était exact et quelque peu prémonitoire.

Le château aligne tellement les "conneries" que j'ai franchement du mal à suivre, en tant que dernier des Mohicans d'opposition.

 

SENS INTERDIT DANS LES DEUX SENS 21.02.2023 : Le château et ses petits marquis savent donner dans le genre  dingueries gogoloïdes, exemple la déviation de la rue Roger Aini, la circulation vient d'être rétablie, le dernier jour un cycliste s'est quand même fait broyer sévère à sa sortie. Le sens interdit devant l'ex Banque de France est pas mal non plus, personne ne le voit.

Pour le fameux sens interdit dans les deux sens de la rue des petits jardins, la demande proviendrait d'un dénommé C..., une sorte de terroriste routier. Les soupçons des voisins se portent sur lui car il paraît qu'il avait du mal à supporter que les charrettes des fonctionnaires d'un bureau voisin se garent devant SA place, jusqu'à mettre des papillons désobligeants sur les pare-brise. Il y a une preuve matérielle : une bande jaune a été complaisamment ajoutée devant son garage. En sanglots, parce que les ouââtures roulent trop vite, il aurait agrafé le bellâtre qui promenait son clebs, d'habitude c'est deux blondes, et l'a convaincu de bien "faire chier le monde".

 

JOHNNY BE BAD A PERDU SON BOUCHON 21.02.2023 : C'est comme les pucelages, des fois on s'en aperçoit pas. Donc un vôôôyou a taxé le bouchon du tracteur du rond point devant l'église St Désir. Commentaire de Johnny Be Bad : "personnellement je ne risque rien, je suis bouché à l'émeri".

 

ÉDITO du 27.02.2023

Le conseil municipal de ce soir n'évoque pas les dossiers explosifs en cours : allée Jeanne D'Arc, Les Bosquets, la falaise de la Basilique, le coup tordu du lotissement SNCF, entre autres.

Le maire a eu droit à un article dans LE POULPE, un journal d'investigation Normand. Il se trouve en bonne compagnie avec quelques élus aux casseroles judiciaires tintinabulantes. 

Il s'est fait abondamment foutre de sa poire avec le coup tordu du pain supprimé aux petits vieux, alors que les travaux complètement inutiles en cours, qui vont plomber un peu plus de centre ville se chiffrent en millions d'€.

Pour la place de la République et la "percée de Sedan", comme je l'avais dit pour les élucubrations débiles de la rue de la gare : "un coup de bull  et on n'en parle plus".

 

LA MANIF DES CAMARADES 11.02.2023 : Encore plus de blaireaux et de belettes, quelques ravissantes "sarcelles"***, pour la manif de ce matin des futurs couillonnés au 49.3. Il faisait bon, ça promène.

***Surnom des chéries "baisables" dans la baie de Somme, haut lieu de la chasse au gibier à plumes. Certains canards, victimes de saturnisme, sont passés en mode LGBTQI+.

 

LA MANIF DES CAMARADES 08.02.2023 : Les couillons qui ont voté Macron ont bien le droit de se défouler, vu la honte. Le MAIRE DU RICHE a encore frappé, le parking le plus important pour le commerce de centre ville place de la République est occupé par "la base de travaux" pendant un an, et les pelleteuses ont commencé à tout défoncer "en même temps".

Du coup la manif a dû adapter ses slogans : devant la préfecture "la police tue", devant Gambier "les crétins avec nous", devant la mosquée salafiste "Allah te barre pas, viens avec nous", et devant la mairie "on veut de la brioche".

 

 

 

Pour les vieilles brèves, c'est par ici